Bande Annonce de LAST CHANCE HOTELDécouvrez la bande Annonce de LAST CHANCE HOTEL sur FilmoTVhttp://
Philip Shih
Danny TrejoJake BuseyJames JurdiShayla BeesleyVinnie JonesChristopher JudgeGabriel JarretJustin HenryMike MichaelsWilliam ShockleyIan Fisher

LAST CHANCE HOTEL

85 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Philip Shih.

Casting : Danny Trejo, Jake Busey, James Jurdi, Shayla Beesley, Vinnie Jones, Christopher Judge, Gabriel Jarret, Justin Henry, Mike Michaels, William Shockley. Ian Fisher

Synopsis : Une exécution via une chaise électrique tourne terriblement mal et le condamné parvient à s'échapper. Pendant ce temps-là, une jeune autostoppeuse, un peu perdue, rencontre plusieurs malfrats au bord d'une longue route de la campagne américaine. Alors qu'elle essaye de rouler l'un d'entre eux, la jeune femme se retrouve enfermée avec tous ces dangereux criminels dans un motel. Quand soudain, une nouvelle personne s'invite: le tueur échappé et qui visiblement n'a pas que des idées sympathiques en tête. Ils vont devoir s'unir contre lui... ou mourir.

Scénario : James Jurdi, Mark James.
Musique : Sean Murray.
Pays : Etats-Unis d'Amérique
Tags : Fantastique / Horreur, Trouilles américaines, Salut les musclés, Des criminels, Inédits au Cinéma, A l'hôtel.

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Premier film américain pour le réalisateur d’origine taiwanaise Philip Shih, de son vrai nom Wen-Han Shih, mais aussi premier long métrage tout court. Pour cela, il se tourne vers la série B et propose un film d’horreur qui s’avère être un concentré de l’imaginaire terrifiant de l’arrière-pays des Etats-Unis.

On y rencontre Natalie, une jeune et jolie autostoppeuse, un peu paumée, qui va se retrouver coincée dans un motel au milieu de nulle part entre une bande de dealers de drogues pas très nets qu’elle a essayé de rouler et un tueur en série qui a réussi à s’évader alors qu’il était sur la chaise électrique. Et ce dernier a quelques idées plutôt morbides derrière la tête.

Mêlant les références allant de Shining à Hitcher en passant par certains clins d’œil au cinéma asiatique, Last Chance Hotel accueille également un casting où se croisent certains visages typiques de ce type de production tels que le tueur du Midnight Meat Train Vinnie Jones, le fameux machete Danny Trejo ou encore l’ex-Goa’uld de Stargate, Christopher Judge.

Producteur, Philip Shih est également réalisateur. Et après avoir fait ses armes au sein du cinéma taïwanais en étant, notamment, réalisateur deuxième équipe sur une comédie romantique, le cinéaste est venu tenter sa chance à Hollywood dans un genre totalement différent : celui du slasher. Et presque comme un hommage à ce pan traditionnel du cinéma américain, Philip Shih mêle diverses influences mais aussi diverses figures et éléments qui parsèment l’imaginaire étatsunien. Ainsi retrouve-t-on des éléments propres à la série B, ici à l’état de concentré. Se croisent alors la bimbo blonde un peu perdue, les grands espaces, les motels isolés, les dangereux criminels un peu rednecks, les sales types libidineux ou encore les trafiquants de drogues latinos. Une galerie de clichés que le réalisateur s’amuse ici à twister.

De son propre aveu, à l’origine, le personnage de Natalie était censé être bien plus inoffensif. C’est en développant l’histoire, notamment avec son actrice Sheyla Beesley, qu’ils ont décidé d’en faire une blonde pas si innocente qu’elle n’en a l’air et qui n’a pas froid aux yeux. Et parmi ceux auxquels elle aura à faire, on retrouve un Mexicain au regard terrifiant et à la grande machette mais qui s’avère en réalité un vrai tendre. De même lorsque Philip Shih filme un motel, il pousse le curseur un peu plus loin que le simple aspect sale et flippant et en fait un croisement entre Shining de Stanley Kubrick pour le côté surnaturel et la sensation d’enfermement et Identity de James Mangold pour l’ensemble de personnages différents condamnés à devoir faire équipe pour survivre face à une menace qui les dépasse. Le tout dans une ambiance proche de la tétralogie littéraire du Bourbon Kid pour l’attitude et le langage particulièrement fleuri.

Mais dans son slasher un peu patchwork, le réalisateur d’origine taïwanaise met en avant les éléments qui constituent le dictionnaire américain. Ainsi son méchant n’est autre qu’un prêtre criminel, gourou d’une secte, qui a su s’échapper de son destin alors qu’il était en train de griller sur la chaise électrique. Ni mort, ni vivant, il hante les grands espaces vides pour finalement se retrouver dans ce qui parsème l’Amérique profonde, à savoir les petits motels sans charme et sans grade au bord des grandes routes sans fin. Le tout accompagné de voitures américaines et de gros calibres. Presque un instantané des Etats-Unis que l’on aurait poussé à son extrême pour en montrer le paradoxe et l’absurdité.

le contexte
A voir également
Affiche du film EVASION

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTACT

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film EXISTS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CHELSEA HOTEL

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés