LE 15H17 POUR PARIS

À partir de 9.99 €
Clint Eastwood relate fidèlement un acte de courage en mettant en scène les vrais héros américains venus une nouvelle fois sauver les Européens d'un péril totalitaire.
Aventure / Action - 2018 - Etats-Unis d'Amérique - 90 MIN - VM - HD - Tous publics
Trois copains d'enfance, militaires américains en virée européenne, prennent le Thalys pour aller à Paris. Mais dans ce train à grande vitesse un djihadiste se prépare à passer à l'action. Les vacances risquent d'être plus tumultueuses que prévues mais à l'arrivée c'est la solidarité, l'amitié et les valeurs qu'on leur a enseignées qui permettront aux soldats de faire leur métier.
4.7 / 10
4.7 / 10
Bonus à retrouver dans Mes Films : L'histoire vraie derrière le film | MAKING-OF
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Le 21 aout 2015, un radicalisé, comme on les appelle désormais, passe à l’action dans un Thalys entre Bruxelles et Paris. Jean-Hugues Anglade et sa famille sont dans le train et, God bless us, trois militaires américains en vacances, aussi.

Ils s’appellent Spencer Stone, Alec Skarlatos et Anthony Sadler et quand Clint Eastwood décide de faire un film de leur héroïsme, et bien ils seront joués par Stone, Skarlatos et Sadler, c’est à dire par eux-mêmes : les trois S.

Parmi les acteurs français  vous entrapercevrez par ailleurs Patrick Braoudé dans le rôle (de dos) du président Hollande qui, lui ne joue pas dans le film (mais y apparaît en doc d'actualités). Ce film, sorti en 2018, focalise sur les quelques instants où le destin de toute une vie bascule. Et maintenant, hissez les couleurs.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver RUNAWAY TRAIN DE ANDREI KONCHALOVSKI (1985) (Un célèbre film de train fou, dans lequel ont pris place des repris de justice. Mais ce train-là, qui roule à tombeau ouvert, privé de conducteur, est l'instrument du destin et de la justice. Une oeuvre étouffante, sur le moment tragique dans la vie d'hommes qui ont tout à regretter.) ou encore LE MÉCANO DE LA "GENERAL" DE BUSTER KEATON (1926) (La matrice du film de train comme vecteur de liberté, de folie ou de course éperdue contre le temps. Par l'arme de la dérision, Buster qui renvoie dos à dos les protagonistes de la guerre de sécession, fait l'apologie du héros américain, lincolnien, celui qui défend ce qui est juste et dont la droiture est la valeur.).

Réalisé par

Bonus à retrouver dans Mes Films : L'histoire vraie derrière le film | MAKING-OF

Même réal

Même casting

Pas si éloigné