LE BAL DES MAUDITS

Parce que la coiffure de Brando-teint en blond - a déclenché de multiples commentaires
Drame - 1958 - Etats-Unis d'Amérique - 160 MIN - VM - Tous publics
Le jeune Allemand Christian Diestl sert comme lieutenant dans l'armée de Rommel. D'origine modeste, il s'est enflammé pour les idéaux nazis car, à ses yeux, le grand chamboulement social qu'ils impliquent peut être une chance pour les Allemands en général et pour lui en particulier...
7 / 10
7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Le jeune Allemand Christian Diestl s'est enflammé pour les idéaux nazis. D’origine modeste, il pense que le grand chamboulement social promis par Hitler sera une chance pour les Allemands en général et pour lui en particulier.

Diestl participe à la prise de Paris puis rejoint l'armée de Rommel en Afrique du Nord, mais perd progressivement ses illusions.

En parallèle, deux Américains s’engagent pour combattre le nazisme et deviennent amis : le chanteur Michael Whiteacre et Noah Ackerman, un jeune homme pauvre et juif.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver JUGEMENT À NUREMBERG (Parce que c'est un des grands films à thèse de l'après-guerre : trois heures de projection et un casting de stars pour reconstituer le procès des criminels de guerre nazis.) ou encore LE TEMPS D'AIMER ET LE TEMPS DE MOURIR (Parce que ce somptueux mélodrame se déroule également durant la Seconde Guerre mondiale, dans le camp allemand : l'histoire d'un couple dont l'amour est entravé par le conflit.).

Réalisé par

Même réal

Même casting

Pas si éloigné