Le bateau

Bientôt disponible
Politique / Histoire - 1982 - Allemagne - 135 MIN - Tous publics

En 1941, les (très) jeunes matelots et les officiers d’un sous-marin allemand basé au large de La Rochelle, fêtent leur prochain départ pour les sombres et froides profondeurs de l’Océan Atlantique. Malgré l’incertitude et la peur du danger, la vie, à bord, s’organise. Torpillant nombre de navires ennemis, l’équipage doit aussi essuyer les attaques de la flotte et de l’armée de l’air Britanniques. Bientôt, les ordres changent. Il faut rallier l’Italie, via le détroit de Gibraltar... 

Réalisé par

7.9 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

En 1976, quand débute la production de Das Boot, Wolfgang Petersen a 35 ans. Il a fait du théâtre à Hambourg, étudié le cinéma à Berlin et déjà entamé sa carrière de réalisateur à la télévision, avec quelques épisodes de la série policière Tatort, plusieurs courts métrages et, en 1973, un premier long métrage, déjà interprété par Jürgen Prochnow et salué par la critique. En 1977, il y aura la Conséquence, toujours avec Prochnow dans le rôle d’un acteur amoureux d’un garçon un peu trop jeune pour lui, et, l’année suivante, L’échiquier de la passion, où rois, reines, tours, chevaux et fous auront raison de la raison de Bruno Ganz.

Alors que l’auteur du roman, Lothar-Günther Buchheim, n’apprécie pas de voir son best-seller tomber entre les mains d’un si modeste cinéaste – il restera d’ailleurs très critique une fois le film achevé –, Wolfgang Petersen appréhende de s’attaquer à une production aussi importante : « J’ai eu peur devant cette entreprise, car elle devait durer trois ans, et je ne savais pas si j’allais pouvoir y imposer mon style ».

Résultat, une première version de deux heures et demie qui sort en Allemagne en septembre 1981 et aux Etats-Unis en février 1982, et qui récolte six nominations aux Oscars, dont celles de la meilleure adaptation et du meilleur réalisateur, suprême récompense revenant, cette année-là, à Sir Richard Attenborough pour Gandhi.

Voici donc le Bateau, dans sa version longue : 3 heures et 19 minutes. Nous sommes au cœur de l’automne 1941. L’Amérique n’est pas encore entrée en Guerre – ce sera chose faite d’ici quelques semaines, après l’attaque de Pearl Harbor – et l’équipage d’un sous-marin allemand basé au large de La Rochelle s’apprête à rejoindre l’Atlantique Nord. On boit, on danse, on chante, on boit trop... Bref, on tente d’oublier la guerre. Le répit sera de courte durée.

Contexte

Wolfgang Petersen

UNE SAISON BLANCHE ET SÈCHE (1989)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, voir vos films chez vous en un clic ! FilmoTV, une offre fonctionnant de manière ouverte : PC classique, application OS Android, système iPhone et tablettes tactiles, TV sur fibre optique, télévisions sur Internet, faites entrer le cinéma sur vos écrans ! Profitez de vos films fantastiques en abonnement VOD illimité ou de vos films de science-fiction à télécharger. Pour cela consultez nos pages mode d'emploi ou comment s'abonner.