LE BEAU SERGE

1958
95 mn
Inclus dans l’abonnement

1958
95 mn
Parce que le titre du premier film de Claude Chabrol fut trouvé par Jacques Rivette
Après s'être fait soigner en Suisse pour une affection pulmonaire, François, étudiant à Paris, retourne à Sardent, son village natal, le temps d'une convalescence qu'il espère calme. Il y retrouve «le Beau Serge», son ami d'enfance, bien mal en point. Celui-ci a épousé une dénommée Yvonne...
Inclus dans l’abonnement
Drame
France
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Un petit jeune homme revient au pays, plus précisément dans la Creuse et dans un lieu-dit Sardent. Le petit jeune homme c’est Jean-Claude Brialy, mais dans son ombre se trouve un cinéaste qui, en 1958, ose là son premier film.

Son nom: Claude Chabrol. Et Sardent appartient à son histoire puisqu’il y a passé les années de guerre auprès de ses grand-parents. Le beau Serge, c’est Gérard Blain, sanguin et alcoolique et la jeune femme enceinte qu’il rudoie se trouve être la sienne dans la vraie vie. Elle se nomme Bernadette Lafont.

On voit aussi passer dans le cadre pour des petits rôles Philippe de Broca, Jacques Doniol-Valcroze et Chabrol lui même qui joue la Truffe, référence au surnom donné à François Truffaut. On considère généralement que cette chronique de la France rurale est le premier film de la Nouvelle Vague. C’est presque vrai, on en reparlera, mais, tout de suite, débarquons à Sardent.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver PLEURE PAS LA BOUCHE PLEINE DE PASCAL THOMAS (1973) (Si "le Beau Serge" est plus dramatique, le cousinage avec Pascal Thomas (et son début de carrière) est assez plausible. "Pleure pas la bouche pleine" outre qu'il révèle Bernard Menez montre la vie de province, et l'irruption de la sexualité chez une jeune fille. Une comédie de moeurs assez cruelle.) ou encore MA NUIT CHEZ MAUD DE ERIC ROHMER (1969) (Autre compagnon de route de la Nouvelle Vague, Rohmer n'a pas encore réalisé complètement sa mue. Il signe un marivaudage à l'envers en province, où l'histoire des amours de chacun finit par encombrer les histoires d'amour de tous. Sobriété, théâtralité, délicatesse, un certain cinéma d'en France.).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné