Bande Annonce de Le bûcher des vanitésDécouvrez la bande Annonce de Le bûcher des vanités sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/1315/fond/1315_w_500.jpg
Brian de Palma
Bruce WillisMelanie GriffithTom HanksAlan KingBeth BroderickDonald MoffatF Murray AbrahamJohn HancockKim CattrallKirsten DunstMorgan FreemanSaul Rubinek

Le bûcher des vanités

126 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Brian de Palma.

Casting : Bruce Willis, Melanie Griffith, Tom Hanks, Alan King, Beth Broderick, Donald Moffat, F Murray Abraham, John Hancock, Kim Cattrall, Kirsten Dunst, Morgan Freeman. Saul Rubinek

Synopsis : Sherman McCoy, un trader new-yorkais, a Wall Street à ses pieds jusqu'au jour où sa maîtresse Maria Ruskin percute un enfant noir avec sa voiture. Le journaliste arriviste Peter Fellow s'empare de l'affaire pour des articles de plus en plus incendiaires qui font la une des journaux à scandale. De quoi rendre le procès à venir explosif. Surtout quand un révérend très en vue et un candidat à l'élection municipale s'en mêlent. 

Scénario : Michael Cristofer.
Musique : Dave Grusin.
Pays : Etats-Unis
Tags : Drame, Comédie dramatique, Long plan-séquence, Scandales, Téléphone.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Le moindre journaliste qui a rencontré Brian de Palma pour une interview vous le confirmera : ce réalisateur n’est vraiment pas connu pour être porté sur la gaudriole. D’où la surprise générale quand en 1989, il annonce qu’il va tourner une adaptation du Bûcher des vanités, roman des plus satiriques, où Tom Wolfe brocardait les travers de la petite bourgeoisie new-yorkaise.

Les destins croisés d’un richissime trader de Wall Street, sa maîtresse et un journaliste arriviste autour d’un accident avaient donné un énorme best-seller. Le film fera encore plus de bruit avant même d’être sorti, la presse livrant régulièrement des anecdotes démontrant que si le sujet du Bûcher des vanités était la folie des grandeurs, elle avait aussi gagné le tournage, au vu des exigences délirantes de l’équipe et des caprices de la production.

Au final, De Palma s’en tire mieux que prévu, avec une comédie sociale particulièrement acerbe et cynique sur les mœurs des « nouveaux riches » américains, qui laisse penser que malgré tout, le réalisateur de Carrie et Scarface sait rire de ses contemporains, même si c’est dans sa barbe.

Si Brian de Palma était enthousiaste à l’idée de faire Le bûcher des vanités, la tâche sera plus ardue que prévue. A commencer par des difficultés de casting : De Palma voulait Jack Nicholson ou John Cleese pour jouer le journaliste Peter Fallow. Ils refuseront tous les deux, avant que la Warner Bros n’impose Bruce Willis, devenu une star avec Piège de Cristal.

L’acteur et le réalisateur se détesteront rapidement, faisant monter la pression sur le reste de l’équipe, notamment lors d’une scène à la base cruciale, que Willis voulait tourner rapidement, ne supportant pas la chaleur écrasant le plateau. Par petite vengeance, De Palma la tronqua au montage, quitte à se priver d’un pivot du récit. Pendant ce temps, Eric Schwab, le réalisateur de la seconde équipe, demanda à tourner avec 5 caméras, pour un coût prohibitif, des scènes de coucher de soleil dont il ne restera que dix secondes à l’écran…

Des années après la sortie du film, De Palma se fera plus philosophe face au bide sans appel qu’il connut en salles, le résumant ainsi : « le concept de base n’était pas bon. Pour vraiment adapter Le bûcher des vanités, il aurait fallu le faire encore plus noir, plus cynique. Je pensais pouvoir en faire à la fois un film commercial tout en gardant la méchanceté du livre. Mais si on le regarde aujourd’hui, loin de l’époque de sa sortie, je pense qu’on peut y voir une certaine vérité sur la folie et l’arrogance des années 80 ».

LE BÛCHER DES VANITES de Brian De Palma

Difficile pour quiconque d'adapter un roman de plus de 700 pages, sans raboter les caractères, supprimer des personnages, multiplier les ellipses, quand l'auteur, Tom Wolfe se complaît à multiplier les détails à la façon d'un Balzac allant jusqu'à décrire le crissement ...

Lire la suite
7
littlebigxav

Une odyssée du sourire

Sourire crispé, sourire édenté, sourire parfait, sourire éclatant, sourire prétentieux, sourire assuré, sourire du coin de la commissure, sourire hypocrite, masque béat dont personne n’est dupe mais que tout le monde affiche… Le Bûcher des vanités est une odyssée ...

Lire la suite
8
Sébastien Deville

Le pigeon de Wall Street

J'ai vraiment eu peur d'être déçu lors du début du film (excepté le plan-séquence d'ouverture), les trente premières minutes étant vraiment lourdes et fatigantes, au point que j'ai failli arrêter le film et passer à autre chose... Mais j'ai bien fait de continuer, car ...

Lire la suite
7
MrOrange
 
A voir également
Affiche du film DIE HARD 4, RETOUR EN ENFER
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PÔLE EXPRESS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SOEURS DE SANG

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Michael Clayton

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film NEUILLY SA MÈRE, SA MÈRE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNDER THE SILVER LAKE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DETECTIVE DEE : LA LÉGENDE DES ROIS CÉLESTES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film READY PLAYER ONE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PRINCE DES TÉNÈBRES (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés