Le cabaret des étoiles

Bientôt disponible
Comédie - 1948 - Etats-Unis - 130 MIN - Tous publics
Les amours de quatre soldats avec de jeunes hôtesses du Stage Door Canteen, un cabaret monté pendant la guerre par les artistes de Broadway à l'intention des troupes en permission. Ces trois hôtesses, parmi tant d'autres, prêtent leur temps aux soldats, en ayant l'interdiction de les revoir en dehors, sous peine d'exclusion. Elles soutiennent le moral des soldats, fraîchement sortis de leur famille en les écoutant, en leur parlant et en les faisant danser. L'une d'elles se marie, les deux autres ont crée un lien qui laisse aux soldats plus qu'un souvenir.

Réalisé par

5.6 / 10
1MNavant
Les "Stage Door Canteen" étaient pendant la guerre des cabarets exclusivement réservés aux soldats en permission. Ceux pouvaient s'y restaurer gratuitement. Un spectacle leur était également proposé, auquel des vedettes du show business participaient régulièrement dans un esprit patriotique. Frank Borzage vient de quitter la MGM en pleine gloire. il devient réalisateur indépendant. Son prestige du moment contribuen à inciter de nombreuses vedettes à apparaître dans le film, une sorte de participation à l'effort de guerre. Il en est ainsi d'une sommité du théâtre New yorkais, Katherine Cornell qui accepte de paraître pour la première fois - et la dernière fois! - sur un écran. Elle interprète la scène du balcon dans Roméo et Juliette. Allen Jenkins qui est le maître de cérémonie tout au long du film prête sa voix au personnage du dessin animé "Top cat" officer Dibble, en 1961. Le fil conducteur de Stage Door Canteen est l'histoire d'amour entre un soldat et une hôtesse nommée Irène. Elle était inspirée par la chanson "I Left My Heart at the Stage Door Canteen" écrite par Irving Berlin, et enregistrée en 1942 par le chanteur Kenny Baker (qui apparaît dans le film). Les premières paroles de la chanson sont "I left my heart at the Stage Door Canteen / I left it there with a girl named Irene." Le producteur Sol Lesser, futur producteur de la série des Tarzan, a payé au "Stage Door Canteen" 50 000 dollars pour pouvoir utiliser ce nom. Il perçoit 8,5% des gains tandis que le solde - considérable compte tenu du succès du film, soit 4,5 millions de dollars - est reversé à l'American Theater Wing, une association charitable. Comme on tient à faire appel à des comédiens de la côte est et de la côte ouest, le film est tourné simultanément dans un studio new yorkais de la 44ème rue et dans les studios de Sam Goldwyn à Los angeles. Le tournage se révèle ainsi long et harassant. Parce qu'il était trop difficile de filmer sur la vraie scène du music-hall à New York, on a construit une réplique exacte dans deux studios différents, à New York et à Culver City. Le syndicat des acteurs a interdit la participation gratuite de ses adhérents avant le tournage de ce film, pour éviter que leur générosité ne soit exploitée. Le succès du film est tel que d'autres studios lancent des films fondés sur le même principe, la Warner (Thank you Lucky Stars, Hollywood Canteen), Universal (Follow the boys), Columbia (Cow boy Canteen)
Contexte

Frank Borzage

TOI MA CHARMANTE (XAVIER CUGAT)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité