Bande Annonce de Le capitalDécouvrez la bande Annonce de Le capital sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4322/fond/4322_w_500.jpg
Costa-Gavras
Céline SalletteGad ElmalehNatacha RégnierBernard Le CoqDaniel MesguichEric NaggarGabriel ByrneHippolyte GirardotJordana DepaulaKatharine Bennett-FoxLiya KebedeVincent Nemeth

Le capital

113 mn

Note de SensCritique :

4.9 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Costa-Gavras.

Casting : Céline Sallette, Gad Elmaleh, Natacha Régnier, Bernard Le Coq, Daniel Mesguich, Eric Naggar, Gabriel Byrne, Hippolyte Girardot, Jordana Depaula, Katharine Bennett-Fox, Liya Kebede. Vincent Nemeth

Synopsis : Marc Tourneuil, un banquier à priori ordinaire va connaître une ascension fulgurante dans le monde impitoyable de la finance. Le prix à payer sera à la hauteur de la réussite.

Scénario : Costa-Gavras, Jean-Claude Grumberg, Karim Boukercha.
Musique : Armand Amar.
Pays : France

à partir de

9.99
voir ce film

Costa-Gavras, cinéaste engagé à qui l’on doit des œuvres fortes telles que Z, L’aveu, Hanna K. ou encore Missing et Amen, signe avec Le Capital un film comme son nom l’indique clairement, sur l’univers de la finance et la manière dont le nôtre en dépend. Mais attention, il ne s’agit point pour autant d’un film pour initiés qui seraient les seuls à en déchiffrer les codes. Bien au contraire Le Capital en racontant l’ascension d’un valet de banque, Marc Tourneuil, dans le monde féroce de l’argent, s’adresse à tout un chacun, rendant particulièrement accessible les rouages d’un mécanisme au demeurant complexe, démontés ici l’un après l’autre comme des poupées russes, mais à l’envers.
Pour interpréter Marc Tourneuil, Costa-Gavras a choisi l’acteur et humoriste Gad Elmaleh, à mille lieues ici de ses deux personnages Chouchou et Coco, d’abord créés  pour ses sketches et exploités ensuite sur grand écran. Gad Elmaleh raconte avoir d’abord été surpris et puis flatté, de recevoir cette proposition de rôle dramatique de la part du réalisateur, ce dernier s’appuyant sur l’une de ses précédentes œuvres, Missing, dans laquelle il avait confié un rôle tragique et bouleversant à l’acteur comique américain Jack Lemmon.
Outre Gad Elmaleh, Le Capital compte dans sa distribution l’acteur irlandais Gabriel Byrne qui avait précédemment travaillé avec Costa-Gavras dans le film Hanna K. et que l’on a également pu voir dans Miller’s Crossing de Joel et Ethan Coen. Et puis il y a Natacha Régnier, révélée dans La Vie rêvée des anges d’Erick Zonca, Céline Sallette, présente dans De rouille et d’os de Jacques Audiard, Bernard Le Coq et Hippolyte Girardot, respectivement Jacques Chirac et Claude Guéant dans La Conquête de Xavier Durringer, Daniel Mesguish vu dans Tiré à part de Bernard Rapp, et dans le rôle d’un avocat new yorkais, Lemmy Constantine, fils d’Eddie du même nom, célèbre pour son interprétation au cinéma du personnage de Lemmy Caution.

En 2010, un grand banquier new-yorkais déclarait : Je fais le travail de Dieu. Il était donc naturel que Marc Tourneuil affronte des adversaires américains. David face à Goliath. C’est en ces termes que Costa-Gavras définit le défi relevé par le héros de son film Le Capital que vous venez de voir. A propos du tournage, le réalisateur raconte que malgré le manque de confort matériel dû aux difficultés financières, il a pu travailler avec tous les acteurs, en commençant par Gad Elmaleh et Gabriel Byrne, avec une rare harmonie de conviction et d’effort. Et d’ajouter qu’il en a été de même avec ses collaborateurs habituels à la technique, mettant l’accent par contre sur le chef opérateur Eric Gautier avec qui il travaillait pour la première fois et qui a fait preuve d’un grand enthousiasme et d’une créativité à toute épreuve.
Et puis pour expliquer la teneur de son film, Costa-Gavras reprend une phrase prononcée par un représentant du gouvernement dans l’histoire, à savoir : Il nous faut une bonne nouvelle, même fausse. Et de la comparer à certaines pièces de théâtre dans les années 70 à la fin desquelles on pendait les patrons. Ce n’était en aucun cas une solution aux problèmes du monde en crise, mais ça réjouissait les spectateurs. Il ne s’agit donc pas, dit le cinéaste, de proposer des solutions avec le film, mais de pointer du doigt l’univers de Marc Tourneuil et ses contradictions. Costa-Gavras va jusqu’à citer le Président Barack Obama avec ces mots prononcés à l’encontre d’un adversaire républicain : Robin des Bois à l’envers, prendre aux pauvres pour donner aux riches. Une phrase reprise par Marc Tourneuil dans le roman Le Capital et puis dans le film.  
Le film Le Capital est en fait l’adaptation du roman portant le même titre, écrit par Stéphane Osmont, un ancien haut fonctionnaire du ministère de l’Economie et des Finances, en référence selon les propres mots de l’auteur, au texte le plus connu de Karl Marx. Dans les deux cas, dit Osmont, on y parle de l’argent et de son accumulation, c'est-à-dire du capital. Et comme l’idée est d’en montrer les périls, autant emprunter son titre à Marx. Il est simple et clair. On comprend tout de suite de quoi il est question.

 

 

 

Une histoire de pistonnage... Orchestrée par Gavras, dans des décors à la hauteur de leur démesure.

Chère Céline, je t'écris en cette soirée venteuse pour te faire part de mon admiration. Je ne t'ai pas vu jouer souvent mais à chaque fois tu te transformes. Ce dont je n'aurai absolument aucune idée si je ne t'avais pas vu ce soir, en chair et en os. Tu n'en as peut-être ...

Lire la suite
8
IziaRhubarbe

La bande-annonce m'avait particulièrement effrayée : Gad Elmaleh poussif déblatérant un discours hyper-caricatural et archi-didactique sur le capitalisme, ça faisait vraiment trop "leçon de morale". Pourtant, bien que didactique et caricatural, le film n'en n'est pas moins ...

Lire la suite
8
el_blasio

Un bon capital sympathie

Je n'ai pas vraiment suivi la couverture critique du dernier film de Costa-Gavras mais, si je me fie à ce que je vois sur le présent site, le film n'a pas l'air d'avoir vraiment convaincu. Beaucoup trouvant que le cinéaste enfonçait des portes ouvertes. Une critique injustifiée ...

Lire la suite
7
Palplathune
 
le contexte
A voir également
Affiche du film L écume des jours

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Les 11 commandements

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Amen

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Duo d escrocs

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TELLE MÈRE, TELLE FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A UNITED KINGDOM

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GUARDIANS

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Ascenseur pour l échafaud (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film K-SHOP

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film L étoffe des héros

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés