LE CAVE SE REBIFFE

1961
94 mn
Inclus dans l’abonnement

1961
94 mn
Parce que le film remet en scène Max le menteur, celui du Grisbi et plus tard des Tontons flingueurs
Pour Charles, Lucas et Eric monter une affaire de fausse monnaie avec le "Dabe", c'est encore mieux que de s'associer avec la Banque de France. Tout est en place quand "le Dabe" apprend avec surprise que le graveur est un "cave".
Inclus dans l’abonnement
Comédie
France | Italie
Tous publics
VF - HD

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

En 1954 sort Touchez pas au grisbi de Jacques Becker d’après le livre d’Albert Simonin. Un roman qui fait partie d’une trilogie consacrée à un personnage de truand vieillissant : Max le menteur. En 1961, c’est au tour de Gilles Grangier d’adapter le second de ces romans : Le cave se rebiffe. Et ce avec l’aide de l’écrivain et du dialoguiste Michel Audiard.

L’histoire d’un tenancier de maison close, Charles Lepicard, qui veut se reconvertir faux monnayeur à la suite de la fermeture de son établissement. Un de ses deux associés a découvert la perle rare, un cave nommé Robert Mideau, un graveur capable de reproduire les plaques pour imprimer les billets. Mais comme Lepicard et ses comparses ne connaissent rien au business ils font appel à un expert, le Dabe, alias Ferdinand Maréchal…

Si le personnage de Max le menteur a disparu dans l’adaptation du roman, la trame est restée la même. Et les personnages sont devenus truculents grâce aux dialogues d’Audiard et à leurs interprètes : Jean Gabin est un dabe de première. Maurice Biraud est formidable en cave. Et bien sûr il y a l’exceptionnel Bernard Blier dans le rôle du proxénète reconverti. Sans compter en plus des seconds rôles aux petits oignons joués par Ginette Leclerc, Martine Carol, Françoise Rosay, Jacques Marin ou Robert Dalban. Dalban qui est également à l’affiche de l’adaptation du dernier roman de la trilogie : Les tontons flingueurs.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver TOUCHEZ PAS AU GRISBI (L'adaptation du premier volet de la trilogie de Max le Menteur d'Albert Simonin avec déjà Jean Gabin) ou encore LES TONTONS FLINGUEURS (L'adaptation du troisième volet de la trilogie de Max le Menteur d'Albert Simonin mais sans Jean Gabin, et sans Max).

FilmoTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné