LE CHâTEAU DE L'ARAIGNéE

Bientôt disponible
Parce que même adapté de MacBeth, les comédiens y jouent comme dans un classique japonais
Drame - 1966 - Japon - 110 MIN - Tous publics
Au Moyen-âge, un esprit apprend au samouraï Washizu qu'il deviendra un jour le seigneur de sa région. Il assassine son seigneur pour prendre sa place et devient un tyran sanguinaire.

Réalisé par

7.9 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR

Au Japon médiéval, deux samouraïs, Washizu et Miki, se rendent chez leur seigneur en passant par la forêt de l’Araignée. Ils se perdent dans la brume et rencontrent une étrange femme qui leur prédit leur avenir : Washizu deviendra le seigneur du château mais le fils de Miki lui succèdera.

Sous l’influence de sa femme, Washizu décide de prendre le pouvoir : il assassine son seigneur pour prendre sa place, puis Miki pour ne pas avoir de successeur. Le fils de celui-ci s’échappe.

Les années passent, Washizu et sa femme s’enfoncent dans la folie.

Le contexte

Spécialiste du polar, Kinji Fukasaku signe ici un grand film de samouraïs, qui relate la rivalité entre deux frères pour contrôler leur royaume.

Akira Kurosawa

Le Château de l'araignée est une adaptation de la célèbre pièce de William Shakespeare. 10 ans plus tôt, c'est Orson Welles qui livrait sa version, tout aussi impressionnante.

AGAGUK

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS