LE CHEMIN DES ÉCOLIERS

Bientôt disponible
Parce que Delon y est le fils de Bourvil (et Brialy celui de Ventura)
Drame - 1959 - France - 80 MIN - Tous publics

1943, Paris sous l’occupation. Antoine Michaud, 17 ans, pratique le marché noir pour entretenir sa maîtresse qu'il rejoint pour quelques jours. Mais dans un restaurant, il rencontre son père qui le croyait parti en province avec Paul, un camarade de lycée. Afin d’éviter l’affrontement, le patron de l’établissement amène la charmante Olga dans les bras de monsieur Michaud, pourtant intègre. De nouveaux rapports s'établiront alors entre le père et le fils.

Réalisé par

6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Eddy Moine
Eddy Moine
CHRONIQUEUR

Le Chemin des écoliers est adapté d’après un roman de Marcel Aymé datant de 1946. En 1943 sous l’occupation, nous suivons Antoine Michaud, 17 ans, qui pratique le marché noir pour entretenir sa maîtresse. Ses parents n’imaginent pas les activités de leur fils, supposé être parti à la campagne. En réalité, Antoine est resté à Paris auprès de sa belle et aussi pour régler une livraison de 2000 bouteilles de champagne.

Les scénaristes Jean Aurenche et Pierre Bost reviennent à l’univers d’Aymé 3 ans après La Traversée de Paris. Moins noir que son prédécesseur, le film mélange le climat sombre de l’époque à des personnages qui veulent continuer leurs vies respectives à travers le cercle familial, l’amour, ou dans les magouilles en tous genres.

Sorti en 1959, Le Chemin des écoliers propose un face à face père et fils réussi, mettant en scène Bourvil et un jeune Alain Delon. Servi aussi par un superbe casting passant par Françoise Arnoul, Lino Ventura, Jean Claude Brialy, et tant d’autres, la réalisation de Michel Boisrond cisèle avec précision cette adaptation soignée.

Contexte

Bourvil, Alain Delon

Ce film réalisé par Joseph Losey se passe sous l'Occupation à Paris et a pour toile de fond l'histoire d'un autre marché clandestin, celui du trafic d'oeuvres d'art.

Michel Boisrond

On y retrouve plusieurs points communs: l'Occupation, Paris, le marché noir, c'est aussi une adaptation d'après Marcel Aymé avec Bourvil.

LE CERCLE ROUGE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité