Bande Annonce de LE CIDDécouvrez la bande Annonce de LE CID sur FilmoTVhttp://
Anthony Mann
Charlton HestonGeneviève PageJohn FraserRaf ValloneSophia LorenAndrew CruickshankDouglas WilmerFrank ThringGary RaymondHurd HatfieldMassimo SeratoMichael Hordern

LE CID

172 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Anthony Mann.

Casting : Charlton Heston, Geneviève Page, John Fraser, Raf Vallone, Sophia Loren, Andrew Cruickshank, Douglas Wilmer, Frank Thring, Gary Raymond, Hurd Hatfield, Massimo Serato. Michael Hordern

Synopsis : L'Espagne est presque entièrement aux mains des Maures du sultan Ben Youssouf. Seuls les petits royaumes d'Aragon et de Léon résistent encore. Don Rodrigue, jeune et courageux chevalier castillan, multiplie les exploits, au point que ses ennemis eux-mêmes l'appellent le Cid, le seigneur...

Scénario : Ben Barzman, Fredric M Frank, Philip Yordan.
Musique : Miklós Rózsa.
Pays : Italie|Etats-Unis d'Amérique
Tags : Politique / Histoire, Amour contrarié / amour impossible, Héros, Adapté d'une pièce de théâtre française, Superproductions.

Inclus danspassillimite
voir ce film

« A moi, comte, deux mots... » Non, vous n’entendrez pas ce vers de Corneille dans le Cid, ce film américain tourné en Espagne au début des années 1960 par Anthony Mann et interprété par Charlton Heston, Sophia Loren, Raf Vallone et Geneviève Page. 

Vous ne l’entendrez pas, car cette superproduction – tournée en 70 mm et super-technirama, avec 7.000 figurants, 10.000 costumes, 50 catapultes et 35 navires – n’est pas l’adaptation du classique cornélien bien connu, mais celle des poèmes, des romans, des pièces de théâtre hispaniques s’inspirant directement de la vie de Don Rodrigo Diaz de Bivar, dit ʺle Cidʺ – c'est-à-dire : ʺle Chefʺ –, véritable libérateur et unificateur du peuple espagnol, dans la seconde moitié du XIe siècle.

Après avoir été, entre autres, Moïse et Ben-Hur, c’est donc Charlton Heston (38 ans), qui incarne le mythique héros. A l’occasion d’une reprise du film, à Paris en juin 1991, l’acteur, alors âgé de 68 ans, déclarait dans les colonnes du Figaro : « Je pense que le film a bien vieilli. […] Anthony Mann était un  réalisateur merveilleux. Il a fait du bon boulot. » A vous de juger !

Dans un livre paru en 1964 et entièrement consacré au réalisateur Anthony Mann, le critique et pas encore cinéaste Jean-Claude Missiaen cite un entretien mené dans Ciné-Revue par le journaliste belge, Joe van Cottom et dans lequel Mann déclare notamment : « J’ai toujours voulu vivre en Espagne et y faire un film sur ses personnages et sur le plus important d’entre eux : le Cid. [...] J’ai parcouru le pays et [...] je me suis dit qu’il était possible d’y réaliser l’un des plus beaux films du monde. » A propos du scénario, il déclarait encore : « C’est le plus passionnant qu’il m’ait jamais été donné de porter à l’écran. » En fait, et comme le précise Jean-Claude Missiaen, « ce Cid est le frère de tous les héros qui peuplent les westerns d’Anthony Mann ».

En effet, durant une brillante décennie, Mann – ancien assistant de Preston Sturges – réalisa de nombreux westerns, de Winchester 73, avec James Stewart en 1950, à la Ruée vers l’Ouest, avec Glenn Ford en 1960, en passant par Du sang dans le désert, avec Henry Fonda en 1957 : « Ce que le genre a donné de plus parfait et de plus pur », écriront à ce sujet Bertrand Tavernier et Jean-Pierre Coursodon dans leur 50 ans de cinéma américain. C’est la raison pour laquelle, en février 1962, lorsque le Cid sortit au Berlitz, au Bretagne, au Wepler-Pathé et au Paris (en VO), la critique parisienne compara souvent son héros à un héros de western ; René Cortade précisant même dans Candide, que le Cid est « l’ancêtre et le modèle de tous les westerns ».

Alors que dans Libération, Jacqueline Fabre s’étonne que le nom de Corneille ne figure pas au générique de « ce super-technirama mammouth », Samuel Lachize, dans l’Humanité, parle d’un film « honnête et pur, ce qui n’est pas si mal pour une grande ʺmachineʺ américano-italienne ». En effet, tourné en Espagne par une équipe majoritairement américaine, le Cid est une production américano-italienne, d’où la présence de Sophia Loren, relativement malmenée par la critique ; René Cortade, encore lui, la traitant même de « pintade dodue » et Michel Mardore, dans les Cahiers du cinéma, l’accusant, quant à lui, de faire « tomber certains pans du film comme une mayonnaise ratée » ! En revanche, le même Michel Mardore estime que Charlton Heston « colle parfaitement à l’aspect hugolien de son personnage ». « Gageons, conclut enfin Michel Aubriant dans Paris-Presse, qu’un tel film, qui a, à la fois, du brio et du style, réconciliera le public des salles d’essais et le vaste public populaire. » De fait, plus de quatre millions d’aficionados vinrent voir ce « grand machin qui dure trois heures et demie », comme l’écrivit Michel Duran dans le Canard enchaîné, ajoutant perfidement : « ce qui permet d’augmenter le prix des places » !

What a noble subject...

Il y a avait tout dans ce film pour que je passe un moment grandiose. Le mythe du Cid pour scénario. Anthony Mann, (le réalisateur de "Fall of roman empire") derrière sa caméra, Miklós Rózsa à la partition (Ben Hur, Ivanhoé, etc), et Charlton Heston en tête d'affiche, ...

Lire la suite
7
Hypérion

Retour de Cid

Merde, on peut faire des films à gros budget réussi. Ça dure trois plombes sans qu'on s'emmerde une seconde, les décors sont soignés (genre y'a des gens dont c'est le vrai métier qui ont bossé dessus), les costumes sont foutrement beaux. Trois milliards de figurants et ...

Lire la suite
8
Pruneau

L'ennui des maures vivants

On ne dira jamais assez combien le film épique sous ses formes antiques et médiévales reste la meilleures solution pour occuper les dimanche après-midis fussent-ils débordant d’un soleil inespéré. Dans ce cadre idyllique, revoir Le Cid d’Anthony Mann est un peu comme ...

Lire la suite
7
Torpenn
 
le contexte
A voir également
Affiche du film NEVADA SMITH
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film RÉPULSION

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DU SANG DANS LE DÉSERT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PLUS GRAND CIRQUE DU MONDE
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés