Bande Annonce de LE CIEL ATTENDRADécouvrez la bande Annonce de LE CIEL ATTENDRA sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/10190/fond/10190_w_500.jpg
Marie-Castille Mention-Schaar
Clotilde CourauNaomi AmargerNoémie MerlantSandrine BonnaireZinedine SoualemSofia LesaffreYvan Attal

LE CIEL ATTENDRA

100 mn

Note de SensCritique :

6.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Marie-Castille Mention-Schaar.

Casting : Clotilde Courau, Naomi Amarger, Noémie Merlant, Sandrine Bonnaire, Zinedine Soualem, Sofia Lesaffre. Yvan Attal

Synopsis : A 17 ans, Sonia se détache de plus en plus de sa famille. Son but secret est de quitter le pays pour rejoindre en Syrie ses frères de confession musulmane. Mais sa mère a vent de ses projets et parvient non sans mal, un peu comme pour un drogué dont le sevrage est difficile, à lui faire renoncer à ses projets. Mélanie a un an de moins, elle semble beaucoup plus douce que Sonia. C'est par l'intermédiaire d'internet qu'elle fait la connaissance d'un jeune homme qui va peu à peu la radicaliser, jusqu'à lui faire abandonner la musique, qu'elle adore. Elle finit par quitter les siens...

Scénario : Emilie Frèche, Marie-Castille Mention-Schaar.
Tags : Festival d'Angoulême, Parents, Terrorisme, Religion, Locarno International Film Festival.

à partir de

7.99
voir ce film

Il est des films dont les gazettes ne parlent pas uniquement dans leurs pages culture, tant ils savent se placer au cœur de sujets de société. On se souvient comment la sortie de Welcome, le film que Philippe Lioret a consacré à ces  immigrés coincés à Calais dans l’attente de se rendre en Angleterre, a suscité le débat, allant jusqu’à provoquer une polémique avec un ministre en place.

Le ciel attendra est un peu dans le même cas de figure, et d’aucuns pensent qu’il ne serait point stupide que le film soit diffusé dans les classes tant il est d’intérêt public. Il est vrai qu’il met en scène de façon assez documentaire deux adolescentes tentées par l’embrigadement islamiste et l’exil syrien.

L’une y parvient, l’autre pas. Mais c’est le même processus, celui de l’intoxication de jeunes esprits dans un moment d’extrême fragilité. Les analystes parleront de dérive sectaire. Mais à la vision du film, il est tentant d’évoquer ceux qui sombrent dans les drogues dures. Le réel est oppressant. Mais le film n’en est pas moins une fiction, au demeurant superbement mise en scène, qui nous permet de prendre place dans le cerveau de ses héroïnes au moment où leur monde bascule.

Formellement le film peut décontenancer, et c’est tant mieux, tant il jongle sans cesse avec la temporalité, appuyant sur des sensations sans vouloir seriner des certitudes, ce qui est évidemment la démarche à suivre. Ceux qui ont pu craindre que la démonstration  soit un rien lourdingue auront été rassurés. Le film n’exprime l’horreur de la situation qu’en creux, en s’adressant d’abord à notre intelligence et à notre humanité, au détriment de certains réflexes plus épidermiques. Il faut dire que nous avons beaucoup d’empathie pour les deux jeunes filles victimes de la séduction djihadiste. Sans difficulté d’ailleurs, les deux jeunes comédiennes qui leur prêtent vie sont vibrantes. Elles se nomment Noémie Merlant et Naomi Amarger. Gageons que l’on n’a pas fini d’entendre parler d’elles.

La tentation djihadiste est un sujet à la mode, hélas. Et il n’est pas douteux qu’il puisse le rester encore un moment. Reste que si le cinéma s’y intéresse, ce qui est bien naturel puisqu’il est le miroir des désordres du monde, il  ne peut naturellement le faire qu’avec beaucoup de précaution. On se souvient que Made in France, de Nicolas Boukhrief, qui mettait en lumière un groupe islamiste pendant la préparation d’un attentat, avait été déprogrammé pour avoir prévu ce qui allait arriver quelques temps plus tard, avant de sortir directement sur Internet. Réalisé par Cheyenne Carron, La Chute des hommes montre quant à lui l’enlèvement d’une jeune Française par des hommes se réclamant de Daesh. Ces deux films ont en commun de montrer les Islamistes. Celui de Marie-Castille Mention-Schaar s’intéresse quant à lui à leurs victimes…

Il s’emploie à montrer de manière concrète comment s’y prennent ceux qui embrigadent les adolescents en état de fragilité. Puis comment s’opère la déradicalisation, ce mot barbare qui s’adresse aux barbares. Mais le film n’a rien de théorique, qui met en lumière la souffrance des familles, leur désarroi, leur impuissance. La réalisatrice a tenu à enraciner son récit dans la réalité la moins sujette à caution. Et elle a été jusqu’à demander à Dounia Bouzar, qui anime dans le civil un groupe de parole portant sur l’embrigadement islamiste, de jouer son propre rôle. Le film a eu d’autant plus de mal à échapper à la chape du réel que le tournage a débuté deux ou trois jours après le massacre du 13 novembre 2015. Sidérée par le bain de sang, Marie-Castille Mention-Schaar, la réalisatrice, a eu la tentation d’abandonner son projet. Avant de reconnaître qu’il était plus que jamais nécessaire. La signataire des Héritiers, sait mieux que toute autre le rôle de la mémoire…

Jeux de miroirs

Construit autour d'une scène pivot qui ne surviendra que vers la fin, le film procède au rythme d'un montage parallèle dont on ne comprend que tardivement le décalage temporel, puisque les itinéraires suivis par Sonia et par Mélanie à la fois s'éloignent, pour l'une, et ...

Lire la suite
9
Anne Schneider

Un film puissant et percutant...

Un film pas comme les autres. Une nouvelle grande claque après les Héritiers. Oui le cinéma sert encore à quelque chose ! Marie-Castille Mention-Schaar (Les Héritiers) réédite ici l'exploit d'un film nécessaire et percutant, sur ce sujet délicat et au cœur de l'actualité ...

Lire la suite
8
Greg Quelain

Rester sur terre...

LE CIEL ATTENDRA (13,9) (Marie-Castille Mention-Schaar, FRA, 2016, 104min) : Ce drame pertinent sur une actualité brûlante suit le parcours croisé de deux jeunes adolescentes, Sonia 17 ans et Mélanie 16 ans victimes de l’embrigadement djihadiste alors que rien ne les prédestinait ...

Lire la suite
7
seb2046
 
le contexte
A voir également
Affiche du film BONOBOS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film JCVD

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Place Vendôme

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Descente aux enfers

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film THE CIRCLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MISSION PAYS BASQUE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLEEDER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HANGMAN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MOI, MOCHE ET MÉCHANT 3

à partir de

4.99
 
Affiche du film LA LA LAND

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés