LE COCHON DE GAZA

Bientôt disponible
Cacher ou Halal, c'est kif-kif.
Comédie - 2011 - Allemagne | Belgique - 98 MIN - Tous publics
Jafaar est un pêcheur palestinien qui vit à Gaza. Un jour il remonte dans ses filets un cochon tombé d'un cargo. Voulant en tirer profit, il se rend vite compte que tout ce qu'il réussit à faire, c'est se mettre tout le monde à dos.

Réalisé par

6.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Nabil Massad
Nabil Massad
CHRONIQUEUR

Réalisé par Sylvain  Estibal, écrivain et journaliste, dont c’est la première mise en scène au cinéma, Le cochon de Gaza raconte l’histoire, comme l’indique le titre de ce film, d’un cochon, mais aussi d’un pêcheur palestinien de Gaza, nommé Jafaar, qui remonte un jour, l’animal dans ses filets, sans trop comprendre le pourquoi et le comment de la chose. Vu l’existence misérable qu’il mène avec sa femme, Fatima, Jafaar considère la bête sauvée des eaux comme étant une aubaine, et va donc tenter par tous les moyens d’en tirer bénéfice. Sauf que du cochon, à Gaza, personne ne veut. Impur, disent aussi bien les Arabes que les Israéliens. Et s’il existe un point sur lequel les deux parties sont entièrement d’accord, kif-kif, c’est bel et bien celui-là.

Traité sur le ton de la fable comique, le film dépeint à travers les mésaventures du pêcheur, ce qu’est le quotidien de l’ensemble de la population de Gaza, prise en tenaille entre les militaires israéliens d’une part, et puis les barbus de l’autre.

Pour incarner Jafaar, Sylvain Estibal a choisi l’acteur israélien d’origine irakienne, Sasson Gabay, lauréat de deux prix d’interprétation en 2007, pour sa prestation dans le film de Eran Kolirin, La visite de la fanfare. Le rôle de son épouse, Fatima, est dévolu, lui, à Baya Belal, vue dans Munich de Steven Spielberg.

Vous reconnaîtrez dans le personnage de l’officier des Nations Unies, l’Allemand Ulrich Tukur, l’un des protagonistes principaux du film La vie des autres de Florian Henckel Von Donnesmarck.

Et puis comme un cochon peut en cacher un autre, sachez qu’il fallut pas moins de deux pourceaux, Charlotte et Babe, pour interpréter le rôle titre du film.

 

 

Contexte

Dans ce film comme dans "Le cochon de Gaza", le personnage principal noue un rapport privilégié avec l'animal qui l'accompagne.

Sylvain Estibal

Une autre comédie avec, dans le rôle titre, un cochon.

LA VISITE DE LA FANFARE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité