Bande Annonce de LE COUP DU PARAPLUIEDécouvrez la bande Annonce de LE COUP DU PARAPLUIE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4569/fond/4569_w_500.jpg
Gérard Oury
Christine MurilloGérard JugnotGordon MitchellPierre RichardValérie MairesseAxelle AbbadieDominique LavanantGert FroebeMaurice RischRoger CarelDidier SauvegrainMike MarshallVitorio Caprioli

LE COUP DU PARAPLUIE

91 mn

Note de SensCritique :

5.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Gérard Oury.

Casting : Christine Murillo, Gérard Jugnot, Gordon Mitchell, Pierre Richard, Valérie Mairesse, Axelle Abbadie, Dominique Lavanant, Gert Froebe, Maurice Risch, Roger Carel, Didier Sauvegrain, Mike Marshall. Vitorio Caprioli

Synopsis : Des gangsters ont donné rendez-vous à un tueur à gages, dans l’intention de le charger d’exécuter un riche industriel lors d’une fête que celui-ci va donner à Saint-Tropez. Mais c’est un comédien, qui s’était trompé de porte, qui va emporter le « contrat », sans se poser de question puisqu’il avait lui-même rendez-vous avec un producteur qui voulait lui confier un rôle de tueur dans un film. Notre homme part pour Saint-Tropez, poursuivi par le véritable tueur, sans savoir dans quel sac de nœuds il s’est fourré.

Scénario : Danièle Thompson, Gérard Oury.
Musique : Vladimir Cosma.
Pays : France
Tags : Comédie, Acteurs et actrices, Les distraits, Le monde du crime, Films tournés aux studios d'Épinay.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Sans être un spécialiste de l’industrie du parapluie, je pense ne pas me tromper si je dis que son usage et sa production sont  universels, aucun pays n’ayant le monopole de la fabrication et encore moins de l’utilisation de cet accessoire indispensable au moment des giboulées de mars, mais que l’on a tendance à oublier dans le métro dès que le temps devient plus clément. Quitte à faire de la peine à Brassens. Mais il est un pays où la fabrication du parapluie appelle un savoir-faire particulier. C’est la Bulgarie. Car il fut un temps où cet ami de l’homme était équipé d’un embout empoisonné à la ricine, permettant d’assassiner tout un chacun avec autant de discrétion que de facilité. C’est ainsi que fut tué en septembre 1978 Georgi Markov, écrivain bulgare et dissident de son état, à l’aéroport de Londres par des nervis du pouvoir communiste alors en place à Sofia.

Les agents du KGB et leurs petits camarades des pays satellites, de l’autre côté du rideau de fer, n’ont jamais été décrits avec beaucoup de chaleur par les Occidentaux, sans doute à bon droit. Les Bordures de L’Affaire Tournesol croqués par Hergé ne valant pas mieux que les sinistres espions est-allemands du Rideau déchiré d’Hitchcock. En s’emparant à chaud de l’affaire, Gérard Oury n’a pas fatalement voulu nous livrer un brûlot anticommuniste. Sous la pression des producteurs son Coup du parapluie bulgare est d’ailleurs devenu un simple Coup du parapluie. Sans doute pour ne pas braquer le public bulgare. Et les espions néostaliniens se sont mués en de pittoresques mafiosi. L’occasion pour le réalisateur de La Grande Vadrouille de nous livrer une comédie d’autant plus échevelée que c’est Pierre Richard qui tient le rôle principal.

Il faut dire qu’au tournant des années 80 Pierre Richard est une star. Une sorte de roi du burlesque, de grand Duduche gaffeur et distrait (pour reprendre le titre de son premier long métrage derrière la caméra) qui attise toutes les sympathies. Le quiproquo est son royaume et sa candeur nous venge alors de tous les fâcheux et autres empêcheurs de rêver en rond. Le Coup du parapluie est construit sur un quiproquo, puisque Grégoire Lecomte, alias Pierre Richard, est pris pour un tueur à gages. Le film n’est pas sans évoquer l’un des films qui fit le plus pour la gloire du comédien, Le Grand Blond avec une chaussure noire, d’Yves Robert, où notre grand frisé passait à tort pour un espion de haut vol.

Le Coup du parapluie a attiré près de 2 millions et demi de spectateurs dans les salles de France et de Navarre. C’est à la fois un chiffre considérable quand on sait que la fréquentation était un rien déprimée au début des années 80, et en même temps un peu décevant compte tenu des scores que Gérard Oury a d’ordinaire réalisés. Plus de 5 millions d’entrées pour Le Cerveau, La Folie des grandeurs, Les Aventures de Rabbi Jacob ou L’As des as. Plus de 12 millions pour Le Corniaud, plus de 17 pour La Grande Vadrouille. A tel point que ce film est longtemps resté comme le plus grand succès du cinéma français sur son territoire, avant d’être détrôné par Bienvenus chez les Chtis

Il faut dire que ce cinéaste par ailleurs modeste a toujours eu le nez pour trouver la meilleure combinaison de casting possible. Son chef d’œuvre, c’est bien sûr l’invention du tandem de Funès-Bourvil, présent à la fois dans Le Corniaud et La Grande Vadrouille. Mais il ne cessera jamais de diriger les comédiens les plus populaires du moment, à condition qu’ils se prêtent au jeu de la comédie, un genre auquel le nom d’Oury reste accolé à jamais. Soit Belmondo pour Le Cerveau et L’As des as, Pierre Richard pour La Carapate et Le Coup du parapluie, Christian Clavier pour La Soif de l’or, Coluche pour La Vengeance du serpent à plumes, ou même de Funès sans Bourvil pour La Folie des grandeurs et Les Aventures du Rabbi Jacob. Mine de rien, en moins d’une minute, je viens de citer une bonne partie des cartons du cinéma français de ces dernières années.

Mais les acteurs ne constituent pas le seul atout des films d’Oury. Moins burlesques ou versés dans la gaudriole que ceux des deux autres rois du box-office des ces années-là, Jean Girault, le créateur de la série des gendarmes, et Claude Zidi, qui a mis les Charlots en selle, les films d’Oury ont toujours eu à cœur de traiter de sujets sérieux. Gérard Oury faisait partie de ceux qui pensaient que l’on pouvait rire de tout (ou presque, la Shoah, à laquelle il avait échappé par miracle, faisant partie des exceptions). C’est ainsi que ses films, sans jamais se prendre au sérieux, sans jamais administrer de leçon au spectateur, n’hésitaient pas à parler de l’Occupation, de l’antisémitisme, de la fièvre spéculative, du terrorisme, de Mai 68 ou de la naissance du nazisme. La judéïté du cinéaste n’était sans doute pas pour rien dans sa conscience de la fragilité du monde. N’a-t-il pas été l’instigateur totalement involontaire d’un drame incroyable alors qu’il était au sommet de sa gloire. Quand la femme de Marcel Cravenne, le créateur de la cérémonie des César, trouvant Les Aventures de Rabbi Jacob antipalestinien a détourné un avion pour demander que le film soit retiré de l’affiche. Avant d’être abattue par un policier. De la fragilité des choses…

Opération espadon

Une comédie française typique des années 80, avec en star l'inénarrable Pierre Richard dans un rôle sur mesure : acteur raté, mythomane, pitre à ses dépens ce personnage cocasse fut visiblement écrit pour le comédien, dans la pure veine d'un certain cinéma burlesque ...

Lire la suite
8
stebbins

Ragoutoutou le ragoût de mon toutou

Le coup du parapluie comédie sympathique . C'est l'histoire de Grégoire lecomte ( pierre richard ) un acteur de seconde zone qui suite a un quiproquos va être pris pour un dangereux tueur a gage dont il est chargé d'un nouveau contrat celui de tuer un riche industriel a ...

Lire la suite
7
chris46

Mon nom est toutou. Ragoutoutou !

Juste un an avant que Pierre Richard ne travaille avec Francis Veber dans La chèvre, il a été dirigé par Gérard Oury et sa fille scénariste Danielle Thompson dans Le coup de parapluie, qui reprend la trame du Grand blond (1972). Pierre Richard joue donc un gaffeur récidiviste ...

Lire la suite
8
filmdeouf
le contexte
A voir également
Affiche du film LE JOUET (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film FAUBOURG 36

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA VENGEANCE DU SERPENT À PLUMES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA CARAPATE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés