Bande Annonce de Le dernier train du KatangaDécouvrez la bande Annonce de Le dernier train du Katanga sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/969/fond/969_w_500.jpg
Jack Cardiff
Jim BrownKenneth MoreRod TaylorYvette MimieuxAndré MorellCalvin LockhartDanny DanielsGuy DeghyOlivier DespaxPeter Carsten

Le dernier train du Katanga

100 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Jack Cardiff.

Casting : Jim Brown, Kenneth More, Rod Taylor, Yvette Mimieux, André Morell, Calvin Lockhart, Danny Daniels, Guy Deghy, Olivier Despax. Peter Carsten

Synopsis : A la demande du nouveau président du Congo, le capitaine Bruce Curry reçoit pour mission de secourir un groupe de ressortissants occidentaux menacés par les rebelles et retranchés dans la garnison de Port Reprieve, à 500 kilomètres plus au Nord. A bord du train qui les emmène, une quarantaine de soldats dirigés par un ancien nazi. Le seul en qui il ait confiance est le caporal Ruffo, d’origine congolaise. Incidemment, ils se rendent compte que le président est de mèche avec une compagnie minière européenne, et que le coffre-fort de la ville contient un stock de diamants d’une valeur de 50 millions de dollars…

Scénario : Adrian Spies, Quentin Werty.
Musique : Jacques Loussier.
Pays : Grande-Bretagne
Tags : Aventure / Action, Mercenaires, Guerre / Western.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Avec ses mercenaires chargés de protéger des Européens contre une possible attaque de guerriers rebelles en Afrique, Le dernier train du Katanga a servi de modèle à un genre qui persiste encore  aujourd’hui : depuis Les oies sauvages, jusqu’au récent Blood diamond, le film de mercenaires n’a jamais cessé de fournir son quota d’excitation sur fond de convulsions géopolitiques.
Adapté d’un roman du rhodésien Wilbur Smith, le film décrit  un Congo belge terrorisé par des factions armées qui se livrent au pillage et aux exactions. On a pu reprocher au réalisateur Jack Cardiff de manquer de fond ou de ne pas donner une description réaliste du pays, mais il n’a fait que remplir son cahier des charges, qui consistait à réaliser un honnête film d’action et d’aventures.  Il est resté fidèle au script, avec son mélange d’exotisme, de sexe et de violence. Il les a filmés avec une énergie encore impressionnante aujourd’hui, qui n’a pas échappé à Tarantino, grand amateur du film.
Dans son autobiographie Magic hour, Jack Cardiff  raconte qu’il a tourné Le dernier train du Katanga en Jamaïque, parce qu’il n’avait pas trouvé en Afrique la locomotive à vapeur dont il avait absolument besoin. Cardiff s’était également renseigné sur la guerre civile au Congo belge. Les documents qu’il avait rassemblés étaient si révoltants qu’il en avait la nausée. Pourtant, les critiques ont reproché au film sa violence, mais Cardiff précise que la réalité  dépassait tout ce qu’il était convenable de montrer sur un écran.
Le rôle du mercenaire qui se bat pour des raisons politiques est interprété par Jim Brown qui venait de jouer l’un des douze salopards et deviendra par la suite une star de la blaxploitation.
Le dernier train du Katanga est le 11ème film de Jack Cardiff , et probablement son meilleur. En fait, Cardiff n’a jamais réussi à surpasser par la mise en scène la réputation qu’il avait acquise comme directeur de la photo. Il s’était imposé à la fin des années 40 grâce à sa maîtrise du technicolor, un procédé très complexe qui pouvait donner des résultats absolument magiques , comme en témoignent les films de Michael Powell Colonel Blimp,  Le Narcisse noir ou  Les chaussons rouges.  Par la suite, Cardiff a été un des chefs opérateurs les plus demandés. C’est lui qui a a éclairé Les Amants du capricorne de Hitchcock, Pandora d’Albert Lewin,  African queen de John Huston, ou  La contesse aux pieds nus de Joseph Mankiewicz. A force de fréquenter le gratin du cinéma, il a été tenté par la mise en scène jusqu’à ce qu’ il réalise son premier film en 1958. Il signera quinze longs métrages, mais poursuivra quand même sa carrière comme directeur de la photo. Incidemment, il éclairera deux autres films de mercenaires, Les chiens de guerre et Rambo 2.
Après Le dernier train du Katanga en 1968 , Jack Cardiff enchaînera avec un film totalement différent, mais qui mérite le détour : La motocyclette, un road movie psychédélique et fétichiste adapté du roman d’André Pieyre de Mandiargues, avec dans les rôles principaux Alain Delon et Marianne Faithfull.
 
A voir également
Affiche du film La machine à explorer le temps

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film Destination Zebra, station polaire

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Capitaine Conan

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film R.A.S.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LA PROMESSE DE L AUBE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PEUR BLEUE 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ACTS OF VIOLENCE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE FLORIDA PROJECT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A GHOST STORY

à partir de

4.99
 
Affiche du film JEAN DE FLORETTE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés