Bande Annonce de LE DÉSERT DES TARTARESDécouvrez la bande Annonce de LE DÉSERT DES TARTARES sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6184/fond/6184_w_500.jpg
Valerio Zurlini
Giulano GemmaHelmut GriemJacques PerrinPhilippe NoiretVittorio GassmanFernando ReyFrancisco RabalJean-Louis TrintignantLaurent TerzieffMax Von Sidow

LE DÉSERT DES TARTARES

134 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Valerio Zurlini.

Casting : Giulano Gemma, Helmut Griem, Jacques Perrin, Philippe Noiret, Vittorio Gassman, Fernando Rey, Francisco Rabal, Jean-Louis Trintignant, Laurent Terzieff. Max Von Sidow

Synopsis : Le lieutenant Drogo occupe un poste à la forteresse Bastiano. Un endroit qui fait face au désert dit "des Tartares". Là, en compagnie d'autres hommes, ils attendent une attaque qui tarde à venir, les laissant face à eux-mêmes, à la solitude, à l'ennui, voire au désert affectif total.

Scénario : André-Georges Brunelin.
Musique : Ennio Moricone.
Pays : Allemagne | France | Italie
Tags : Drame.

Film pas encore disponible

L’action se déroule à l’orée du vingtième siècle en Europe Centrale où le jeune lieutenant Drogo, tout juste sorti de l’Académie militaire, se voit affecté à la forteresse Bastiano. Une citadelle entourée de ruines et faisant face à un désert appelé le désert des Tartares. Confronté à des situations bizarres et à des comportements pour le moins étranges de la part des officiers sur place, Drogo ne tardera pas à être atteint de ce qui est appelé le mal de Bastiano.

Dernier film réalisé par l’italien Valerio Zurlini qui comptait entre autres, à son actif, La Fille à la valise, Eté violent, Le Professeur et Journal intime, Le Désert des Tartares sorti en 1976, est l’adaptation du roman de Dino Buzzati portant le même titre et paru en 1940. Une remarquable réflexion sur le temps qui s’égrène lentement et qui se révèle être un ennemi encore plus redoutable que celui contre lequel l’on affûte ses armes.

Images somptueuses de Luciano Tovoli, musique lyrique d’Ennio Morricone, distribution de très haut vol comportant Jacques Perrin, également producteur du film, Vittorio Gassman, Philippe Noiret, Giuliano Gemma, Francisco Rabal, Fernando Rey, Laurent Terzieff, Jean-Louis Trintignant et Max Von Sydow, ce Désert des Tartares a tout pour séduire les sens et l’esprit et demeure au fil des décennies l’œuvre de référence de son metteur en scène Valerio Zurlini.

Vous aurez remarqué si vous avez précédemment lu le roman Le Désert des Tartares de Dino Buzzati, que le réalisateur Valerio Zurlini a méticuleusement retranscrit à l’écran l’état d’esprit du récit, ne trahissant à aucun moment ni le propos, ni la psychologie des personnages. Et bien que porté par des acteurs au sommet de leur art, et situé dans un décor impressionnant, le film évite le spectaculaire et puise sa force dans le rythme qu’il confère à la progression de son intrigue, à savoir ce que l’ennui fait aux hommes. Ce thème de l’ennui fut autrement traité, à titre d’exemple, par Sofia Coppola dans son film Lost in Translation, sorti en 2004 et dont le désert, uniquement moral cette fois-ci, se situait dans la psychologie des personnages subtilement incarnés par Bill Muray et Scarlett Johansson.

Pour en revenir au Désert des Tartares, Jacques Perrin que vous venez d’y voir interpréter le rôle du lieutenant Drogo, et qui comme je vous le disais en amont, a également produit le film, a mené dès ses débuts une carrière audacieuse au gré de ses envies. Il n’hésita pas, par exemple, alors qu’il avait à peine trente ans, à partir chercher en Algérie le financement nécessaire pour produire le film de Costa-Gavras, Z, dont aucun producteur de l’époque ne voulait, et ce uniquement parce que le scénario d’après lui, valait le détour, et que Costa-Gavras lui inspirait confiance.

Jacques Perrin alternera par la suite les activités d’acteur, de producteur et aussi de réalisateur, plaçant son amour du cinéma au dessus de toute autre contingence et oeuvrant de manière permanente pour que des films qu’il estime dignes d’intérêt voient le jour, furent-ils fictionnels ou documentaires. J’aime le cinéma, disait-il lors d’une conférence à la cinémathèque de Paris, en 2010, cette arme faite de sincérité, de talent, de regard et pas forcément de discours magistral.

le contexte
A voir également
Affiche du film OUBLIER PALERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film 3 AMIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE DÉSERT DES TARTARES (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LIVE BY NIGHT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HARMONIUM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IL A DÉJÀ TES YEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film NO WAY OUT

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA COMMUNAUTÉ

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENDETTA POUR LE SAINT
Inclus danspassillimite