LE DIABLE AU CORPS

À partir de 8.99 €
Parce que la version Bellochio est quand même assez éloignée de Radiguet
Drame - 1986 - France|Italie - 109 MIN - VF - interdit aux moins de 12 ans
Un jeune lycéen, Andrea Raimondi, tombe littéralement amoureux d'une jeune femme, Giulia, alors qu'il assiste à une tentative de suicide. Il la retrouve au procès de son fiancé, Giacomo, un membre des Brigades rouges devenu repenti. Après le procès, Andra et et Giulia vivent une histoire d'amour passionnée et scandaleuse.

Réalisé par

5.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Delmas
Laurent Delmas
CHRONIQUEUR

Sorti sur les écrans en 1986, Le Diable au corps réalisé par le cinéaste italien Marco Bellocchio et coécrit avec Enrico Palandri prend beaucoup de distance avec le roman de Raymond Radiguet dont il porte le nom, notamment en le modernisant.

Le contexte politique italien des années de terrorisme est également très présent à travers la figure Giacomo, un ex-membre des Brigades rouges qui accepte à son propre procès de témoigner contre ses anciens amis politiques, devenant ainsi un « repenti ». Mais, ce fut pour de toutes autres raisions que le film fit scandale à sa sortie. Interdit en France aux moins de 12 ans, il comporte en effet une scène de fellation non simulée entre Maruschka Detmers et Federico Pitzalis qui fut au centre des polémiques, les uns criant à la provocation, les autres exigeant le respect de la création artistique pour Marco Bellocchio.

Ce dernier défendit évidemment son choix en affirmant qu’il s’agissait pour lui de montrer ouvertement la passion charnelle qui s’empare de Giulia et Andrea, les deux héros de cette histoire d’amour adultère.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Marco Bellocchio

PRÉNOM : CARMEN

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité