Le dîner

À partir de 2.99 €
Pour Fanny Ardant parlant italien
Comédie - 2000 - France | Italie - 108 MIN - VF - Tous publics

Une trattoria, à Rome. La maîtresse des lieux, Flora, y accueille, comme chaque soir, les clients. Il y a là, solitaire, observateur et volontiers affable, le vieux professeur Pezullo, un habitué. Il y a Lolla, d’abord seule, rejointe par un, puis un autre et encore un autre amoureux. Il y a Di Fonzo, professeur de philosophie, venu avec sa jeune maîtresse, l’une de ses étudiantes, dont les débordements amoureux semblent l’accabler. Il y a une mère coquette et sa fille, deux comédiens, un comptable, un mage, un père et ses deux enfants adultes et une groupe d’adolescents fêtant un anniversaire. Et, côté cuisine, un chef plus que ronchon.

Réalisé par

6.2 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Colette Milon
Colette Milon
CHRONIQUEUR

Ettore Scola aime le théâtre. Il l’a prouvé à de nombreuses reprises. En signant une adaptation du Capitaine Fracasse, hommage aux théâtres de tréteaux du XVII ème siècle. Ou en portant à l’écran, Le Bal, un spectacle du Théâtre du Campagnol, qui fut créé en région parisienne en 1981.

Il aime aussi la règle des trois unités, celles du théâtre classique édictées par Boileau. Pour mémoire : "Qu'en un lieu, en un jour, un seul fait accompli, tienne jusqu'à la fin le théâtre rempli". Ces règles, il les a faites siennes pour Une journée particulière, en 1977. Il les reprend pour ce Dîner, qu’il réalise en 1998.

C’est dans une trattoria de Rome, le temps d’une soirée, qu’il convie à une quinzaine de tables une quarantaine de personnages, tous représentants, dit-il, de « la moyenne bourgeoisie ». Et, de l’universitaire au comptable, en passant par des comédiens et même un mage, sans oublier la famille de touristes japonais, ils sont tous là ou presque.

Ce dîner, il en a établi le menu avec son vieux complice en écriture, Furio Scarpelli. Deux scénaristes, représentant la jeune génération, ont également été invités à le pimenter : Giacomo Scarpelli, fils de Furio et Silvia Scola, sa propre fille.

Aux tables, il a installé des comédiens qu’il connaît bien. Giancarlo Giannini, qu’il a dirigé dans Drame de la jalousie (1970), Stefania Sandrelli, la figure féminine de Nous nous sommes tant aimés (1974), et Fanny Ardant, qui était dans La Famille tout comme Vittorio Gassman, lequel tournait là son neuvième film avec lui.

Et c’est sous le regard mélancolique de Flora, la belle propriétaire des lieux (Fanny Ardant), et du solitaire professeur Pezullo (Vittorio Gassman), présent chaque soir, que vont se jouer les mille et une petites scènes, drôles, tendres ou cruelles de la comédie humaine.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Ettore Scola

LE FANFARON

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité

Disponible sur





Paiement sécurisé
Mode de paiement
Partenaires

Avec le service d'abonnement vidéo à la demande à petit prix FilmoTV, regarder les meilleurs films sur vos supports préférés est simple comme bonjour ! FilmoTV, une plateforme multisupports : PC classique, application Android, iOS et tablettes, TV par câble, télévisions sur Internet, c'est selon votre envie ! Découvrez vos films comédies romantiques par abonnement vidéo à la demande à petit prix ou de vos films fantastiques à voir en téléchargement légal. Pour cela dirigez vous sur nos pages mode d'emploi et comment s'abonner.