LE FILS DE SAUL

À partir de 2.99 €
Drame - 2015 - Hongrie - 102 MIN - VM - HD - Tous publics
En octobre 1944, dans le camp d'Auschwitz-Birkenau, Saul Ausländer est membre du Sonderkommando : c'est un prisonnier juif chargé d'assister les nazis dans leur tâche, avant d'être éliminé lui-même. Alors qu'il nettoie une chambre à gaz, il remarque le corps d'un garçon, parmi les victimes...

Réalisé par

7.1 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Alex Masson
Alex Masson
CHRONIQUEUR

Depuis la fameuse sortie de Jacques Rivette sur le travelling de Kapo, certaines scènes de La liste de Schindler ou le mélange des genres de La vie est belle, on sait bien que dès qu'il est question de représentation du génocide juif par les nazis au cinéma, on marche sur des œufs. Laszlo Nemes relève le défi en plaçant le débat au centre même du Fils de Saul

Tout ou presque dans ce premier film est lié à une notion de point de vue, d’immersion aux côtés d’un Sonderkommando que la caméra ne quittera pas. Ce qui est hors de sa vue le sera aussi pour le spectateur. Le fils de Saul pose physiquement et intellectuellement l’humain comme centre de gravité d’un chaos.

Un choix audacieux, mais finalement peut-être le seul pour incarner la folie des camps de concentration. Et plus encore pour honorer un fondamental devoir de mémoire, en alliant leçon d’’histoire à une mise en scène des plus contemporaines. Certains ont parlé, à propos de ce film d’une grammaire visuelle proche de celle du jeu vidéo, pourquoi pas si elle permet d’avertir un public qui n’a pas connu une tragédie que l’on ne doit pas oublier.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Levante Molnar

Un autre film sur le quotidien des camps de concentration dont le formalisme fit grand bruit

László Nemes

La traversée de la guerre par un enfant biélorusse est une des influences avérées du Fils de Saul

SUNSET

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité