Bande Annonce de LE FILS PRÉFÉRÉDécouvrez la bande Annonce de LE FILS PRÉFÉRÉ sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3693/fond/3693_w_500.jpg
Nicole Garcia
Bernard GiraudeauGérard LanvinJena-Marc BarrRoberto HerlitzkaAntoinette MoyaKarin ViardMargherita BuyPhilippe DuclosPierre MondyGeneviève AttalJean-Pierre BeckerValentine Varela

LE FILS PRÉFÉRÉ

97 mn

Note de SensCritique :

6.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Nicole Garcia.

Casting : Bernard Giraudeau, Gérard Lanvin, Jena-Marc Barr, Roberto Herlitzka, Antoinette Moya, Karin Viard, Margherita Buy, Philippe Duclos, Pierre Mondy, Geneviève Attal, Jean-Pierre Becker. Valentine Varela

Synopsis : Jean-Paul Mantegna, directeur d'hôtel sur la Côte d'Azur est endetté et doit trouver d’urgence une forte somme d’argent. Son père, Raphaël, d’origine italienne, retraité, ne peut rien pour lui. Ses deux frères, non plus, que ce soit François, rejeté par leur père à cause de son homosexualité, ou Philippe, avocat à Milan, qui refuse de l’aider à cause de la relation que Jean-Paul a eue précédemment avec son épouse. Aux abois, Jean-Paul souscrit une assurance-vie au nom de son père en falsifiant les documents. Lors d’une visite que lui rend son père, ce dernier tombe accidentellement à la mer sous les yeux de Jean-Paul qui hésite avant de le secourir...

Scénario : François Dupeyron, Jacques Fieschi, Nicole Garcia.
Musique : Philippe Sarde.
Pays : France
Tags : Drame, Sœurs et sœurs, frère et frères, Belles familles ?, Pères et fils, Des pères.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Il n'y a pratiquement pas de femmes dans Le Fils préféré sauf... la réalisatrice, Nicole Garcia, qui s'attaquait ici, avec gravité et élégance, à une histoire d'hommes. Un type endetté, ses deux frères qui ont leurs propres problèmes, et leur père. Souscrire une assurance-vie sur le dos de son père, ce n'est pas une décision qu'on prend impunément, surtout dans une famille du Sud où les hommes se taisent car ils sont incapables de communiquer et où la tendresse ne va pas de soi... Nicole Garcia pousse ces hommes dans leurs retranchements, force les trois frères si différents à refaire ensemble le chemin de l'enfance à la recherche de leur père, à faire le constat de leurs blessures passées.

La réunion des trois frères donnent lieu à des scènes admirables. C'est quoi, les liens du sang ? Etre de la même famille, est-ce forcément s'aimer ? Avec son regard de femme, Nicole Garcia capte particulièrement bien la masculinité, ses zones d'ombres, et se révèle une grande directrice d'acteurs. Bernard Giraudeau est d'une grande justesse en professeur homosexuel. Jean-Marc Barr a rarement été aussi bien dirigé. Surtout, grâce à elle, Gérard Lanvin montre ses failles et compose un loser magnifique, loin de sa séduction virile habituelle. Ce rôle relança sa carrière dans les années 90, lui offrant le césar du meilleur acteur. Il lui en voulut même, ensuite, de ne pas le faire tourner à nouveau, tant elle avait su le magnifier.

Femme du Sud, originaire d'Oran, Nicole Garcia sait aussi, ici, filmer la Côte d'Azur telle qu'elle est vraiment, avec l'aide du grand chef opérateur Eric Gautier : un mélange d'ombre et de lumière, et un décor triste, mélancolique, en hiver, très loin de la carte postale. Dire qu'aujourd'hui, tant de réalisateurs tentent, en vain, de retrouver la classe du cinéma de Claude Sautet. C'est une femme, Nicole Garcia, qui y est parvenue avec ce film. 

Passer à la réalisation quand on est comédien : beaucoup ont succombé et succombent régulièrement à la tentation, avec plus ou moins de réussite. Il y a les géants étrangers comme Clint Eastwood ou Robert Redford, passés derrière la caméra depuis longtemps. Plus récemment Sean Penn, aussi impressionnant en tant que metteur en scène qu'en tant qu'acteur. En France, beaucoup s'y essayent aussi comme Jean-Paul Rouve (Sans arme, ni haine, ni violence en 2008), ou Matthieu Kassovitz qui ne cache pas qu'il préfère réaliser plutôt que jouer. Et Jean-François Stévenin, un cas à part, seulement trois réalisations en plus de vingt ans, mais à chaque fois des grands films d'auteur, comme Mischka, le dernier, en 2002. Et les femmes dans tout ça ?
Ben, il y a surtout Nicole Garcia. Après une carrière d'actrice extrêmement riche qui la fit tourner avec Claude Sautet, Alain Resnais, Claude Lelouch, Claude Miller, Pierre Schoendoerffer, ou Michel Deville, elle décida de ne plus être tributaire du désir des cinéastes et de le devenir elle-même. Ses sujets de prédilection ? Les hommes, et les femmes border line, comme dans son premier film, Un week end sur deux en 1990, qui racontait la fugue d'une... actrice avec ses enfants.

Un premier film très remarqué nommé au césar de la meilleure première oeuvre et grâce auquel Nathalie Baye fut nommée à celui de la meilleur actrice. Dans Place Vendôme, en 1998, aussi, son héroïne était une femme fragilisée par l'alcool, une beauté un peu fanée, la veuve d'un joaillier, dont la vie prennait des allures de polar. Avec ce film, Nicole Garcia offrait un rôle somptueux à Catherine Deneuve, cadeau d'une actrice à une autre. Mais ce sont les hommes qui fascinent le plus la cinéaste : les hommes avec des secrets, des silences, qu'elle ausculte ou qu'elle met sur le chemin de la guérison. Comme le Gérard Lanvin du Fils préféré qui se retrouve confronté à ses rapports difficiles avec son père, ou les quatre héros en quête d'eux-mêmes de Selon Charlie en 2006, interprétés par la fine fleur des acteurs français, Jean-Pierre Bacri, Vincent Lindon, Benoît Magimel et Benoît Poelvoorde, le tout sous le regard d'un jeune garçon qui apprend à être un homme.

C'est carrément à un mystère masculin qu'elle s'attaque en 2002 avec L'adversaire puisqu'elle adapte le roman de Emmanuel Carrère sur l'affaire Romand, cet homme qui mentit toute sa vie à sa famille au point d'être acculé au meurtre. Et, récemment, c'est à Jean Dujardin qu'elle permit de révéler son talent dramatique dans Un balcon sur la mer, l'histoire d'un homme qui a gommé son passé, son enfance en Algérie, et qui voient ses souvenirs resurgir en la personne d'une femme fragile et fatale. Il y a des hommes à femmes? Oui, mais il y a aussi une cinéaste à hommes : Nicole Garcia, constamment nominée aux césars pour ses films, dont le cinéma soulage les mecs de leurs secrets. 

C'est avec un pincement au cœur que j'ai regardé ce film, le milieu des immigrés italiens que je connais si bien, la fierté de ces hommes et leurs valeurs qui me rappellent mon enfance. Un père tellement rital qui disparaît blessé par la trahison de son fils que l'on dit ...

Lire la suite
8
amarie

janv 2010: Voilà un très beau film qui à l'image des films de Sirk, prend une direction inquiétante pour finalement bifurquer dans une heureuse direction. La première partie du film agit, en trompe l'oeil : on s'oriente vers un drame personnel. Un homme va tuer son père ...

Lire la suite
8
Alligator
le contexte
  • Egalement interprété par
    Gérard Lanvin
  • Pas si éloigné
    Là encore Nicole Garcia filme le Sud, celui de l'envers de la carte postale et un homme, obligé de faire le point sur son passé, qui se fissure et renaît. Fort et beau.
  • Egalement realisé par
    Nicole Garcia
  • Dans le même genre
    Superbe drame sur la fratrie avec deux frères qui n'ont rien en commun et cherchent à s'aimer malgré tout. Première réalisation de Sean Penn et premier grand rôle de Viggo Mortensen. Un choc.
A voir également
Affiche du film LES SPECIALISTES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film A BOUT PORTANT
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L ADVERSAIRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PÈRE ET FILS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés