LE FOU DU CIRQUE

Pour rappeler que Danny Kaye fut une immense star, même en France!
Comédie - 1958 - Etats-Unis d'Amérique - VF - Tous publics
C'est pour satisfaire son père, le tyrannique Matthew Larabee, qu'Andrew est devenu professeur dans son collège. Et c'est pour la même raison qu'il s'apprête à épouser Letitia, une amie d'enfance. Mais pour gagner définitivement les faveurs de la belle, il doit d'abord retrouver une statue romaine convoitée par les archéologues du monde entier. A l'occasion des fouilles, il fait l...
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Christophe Bier
Christophe Bier
CHRONIQUEUR

Produit en 1957 par la Metro-Goldwyn Mayer en CinémaScope, avec la star comique Danny Kaye et réalisé par Michael Kidd, l’un des meilleurs chorégraphes d’Hollywood, Le Fou du cirque est un divertissement « tout public », à la fois comédie burlesque et sentimentale et film musical à grand spectacle. Le titre original repose sur un jeu de mots. Merry Andrew se traduit par « le joyeux Andrew », mais dans l’argot anglais, un « merry-andrew » désigne aussi un clown.

Danny Kaye y interprète Andrew Larabee, le professeur d’une école du Sussex dirigée par son très traditionaliste père. Il est temps pour Andrew d’épouser la jeune femme convenable qu’il lui a choisie. Timide et farfelu, Andrew n’obtiendra le grade de censeur de collège, nécessaire pour épouser sa fiancée, qu’à la condition de retrouver une statuette qu’aucun archéologue n’est parvenu à exhumer. Les fouilles sont effectuées sur un terrain sur lequel un cirque familial vient de se poser. Andrew s’éprend de la jeune trapéziste Selena. Comme à l’université, il butte contre un autre rigorisme, celui d’un père italien et de ses cinq fils, soucieux de la virginité de Selena.

Au contact des saltimbanques, Andrew découvre qu’il a des dispositions pour amuser le public. Il lui faut désormais choisir entre sa fiancée et la trapéziste, entre une vie rangée de professeur et la vie itinérante du cirque et déjouer toutes les autorités parentales. Rythmé par des chansons mises en chorégraphie, Le Fou du cirque déploie toutes les qualités comiques de Danny Kaye, qui excelle dans le registre tendre et gaffeur. Il y a des morceaux de bravoure qui n’ont rien perdu de leur force burlesque.

Réalisé par

6.8 / 10

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Danny Kaye

Un classique du burlesque avec les Marx Brothers, se déroulant dans le milieu du cirque.

Michael Kidd

Avec Danny Kaye, toujours dans son rôle d'amoureux maladroit et timide.

LA VIE SECRÈTE DE WALTER MITTY

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS