Bande Annonce de LE GRAND HOMMEDécouvrez la bande Annonce de LE GRAND HOMME sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6860/fond/6860_w_500.jpg
Sarah Leonor
Daniel FassiJérémie RenierRamzan IdievSurho SugaipovJean-Yves RufMiglen MirtchevPaul MasséSabine Massé

LE GRAND HOMME

103 mn

Note de SensCritique :

5.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Sarah Leonor.

Casting : Daniel Fassi, Jérémie Renier, Ramzan Idiev, Surho Sugaipov, Jean-Yves Ruf, Miglen Mirtchev, Paul Massé. Sabine Massé

Synopsis : Détachés en Afghanistan, les légionnaires Markov et Hamilton, meilleurs amis du monde, sont pris en embuscade lors d’une expédition non autorisée par leur hiérarchie. Markov sauve Hamilton, grièvement blessé à la gorge, mais quitte la Légion sans les honneurs. De retour à Paris, Hamilton, convalescent, souhaite repartir au front, tandis que Markov, désormais civil et sans papiers, tente de s’en sortir avec son fils Khadji. Mais un jour, quand Markov disparaît soudain, Hamilton va essayer de s’occuper de son fils, maintenant seul au monde…

Scénario : Emmanuelle Jacob, Sarah Petit.
Musique : Martin Wheeler.
Pays : France
Tags : Drame, DÉCOUVERTES #16, 10 ans de Découvertes, Soldats français, 2ème Guerre d'Afghanistan, avec une relation père / fils.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Un des meilleurs acteurs du cinéma français est… Belge. Repéré à 14 ans dans La Promesse des frères Dardenne, vu en aristo dans Le Pacte des loups, en Cloclo dans… Cloco et en hommes d’affaires esthète dans le Saint Laurent version Bonello, Jérémie Renier incarne ici un légionnaire déboussolé par la guerre et les conflits. Revenu blessé d’Afghanistan, il retrouve son frère d’armes d’origine tchéchène, Markov, qui tente de survivre sans papier dans Paris, avec son jeune fils, Khadji. Quand Markov disparaît soudain, Jérémie Renier va essayer de s’occuper de son fils et - peut-être - devenir le grand homme du titre ?

A 33 ans Jérémie Renier interprète ici son cinquantième film et il parvient à surprendre une nouvelle fois. Très félin, il se coule dans l’uniforme de ce soldat brisé, avec une adresse extraordinaire, jouant de son corps avec grâce. Il est mis en scène par Sarah Leonor qui avait déjà dirigé Guillaume Depardieu dans un de ses derniers rôles, le magnifique Au voleur, qui date de 2008. Elle signe son troisième long métrage, entre conte moderne, fable mythologique, film social, thriller et mélo. Une œuvre intense et pudique où le talent brut de Jérémie Renier irradie. 

Née à Strasbourg en 1970, réalisatrice délicate, atypique, de L’Arpenteur et du Lac et la rivière, Sarah Leonor a eu l’idée du Grand Homme suite à la mort de son père et celle de Guillaume Depardieu, comédien qu’elle avait mis en scène dans son dernier film, le poétique Au voleur. Pour Le Grand homme, film hanté par la disparition, elle s’inspire de L’Epopée de Gilgamesh, légende antique de Mésopotamie qui explore les mystères de la vie et de la mort au travers des aventures d’un jeune roi et de son jumeau antagoniste. Une histoire qui a trouvé en elle un écho intime et douloureux. Elle transpose le mythe dans le Paris d’aujourd’hui, et découpe son histoire de transmission en quatre chapitres qui abordent les thèmes de l’amitié, de l’exil, de la citoyenneté, de la paternité ou de l’identité.

Pour cette histoire d’hommes racontée par un jeune garçon, elle a bien sûr une vedette en haut de l’affiche, Jérémie Renier, comédien capable de prendre 18 kilos pour film (Possessions) ou de s’engager pour six mois de préparation intensive afin de se métamorphoser en Cloclo. Mais pour incarner l’autre héros du film, le légionnaire tchétchène mutique et mystérieux, elle a cherché des acteurs non-professionnels et organisé des séances de pré-casting via… Skype. C’est ainsi que Surho Sugaipov, qui n’avait jamais joué au cinéma, et que le jeune Ramzan Idiev ont été choisis.

Avec Le Grand homme, Sarah Leonor prouve qu’elle est une excellente directrice d’acteurs, mais aussi une réalisatrice exceptionnelle, capable de faire naître l’émotion avec un cadrage, un travelling ou une idée de mise en scène, comme la tente de camping - transformée en cocon - qui trône au milieu de l’appartement délabré des héros. Pour la première fois, elle a tourné en numérique avec le chef opérateur Laurent Desmet, capable de filmer aussi bien les étendues désertiques d’Afghanistan (tournées au Maroc) que la grisaille du quotidien des sans-papiers à Paris, filmé comme une terre étrangère. 

Le Grand homme est un film hors des sentiers battus et, pourtant, il est basé sur des conventions très strictes : celles de la Légion étrangère inventée par Napoléon Bonaparte. J'imagine aisément que de nombreux spectateurs ne parviennent pas à en comprendre les ressorts, ...

Lire la suite
7
rob1
 
le contexte
A voir également
Affiche du film L HEURE D ÉTÉ
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PRÉSIDENT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BEFORE THE STREETS

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film A TOUCH OF ZEN
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film PREMIÈRE ANNÉE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SHEHERAZADE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MA FILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLOOD SIMPLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BLACKKKLANSMAN - J AI INFILTRÉ LE KU KLUX KLAN

à partir de

4.99