Bande Annonce de LE GRAND SILENCEDécouvrez la bande Annonce de LE GRAND SILENCE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3997/fond/3997_w_500.jpg
Philip Gröning

LE GRAND SILENCE

165 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Philip Gröning.

Casting :

Synopsis : Derrière les hauts murs de la Grande Chartreuse, située près de Grenoble, Philip Gröning a passé six mois, caméra au poing et micro ouvert. De ces 120 heures de rushes, il a tiré une méditation silencieuse sur la vie monacale. Sans musique, si ce n’est les chants du monastère, sans interviewes et sans commentaires, ses images évoquent les changements de temps et de saison, les activités quotidiennes inlassablement répétées, les prières...

Scénario : Philip Gröning.
Musique : Michael Busch, Philip Gröning.
Pays : Allemagne | France
Tags : Documentaire, Documentaire français.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Né à Cologne aux alentours de 1030, celui qui deviendra Saint Bruno décida de fuir le monde et les honneurs. C’est ainsi qu’au printemps 1084 il se retirera dans les Alpes grenobloises, au cœur du massif de la Chartreuse qui allait donner son nom à l’ordre qu’il y fonda et au monastère qu’il y bâtit. Une liqueur – verte ou jaune mais, à boire avec modération ! – apparut plus tard pour subvenir aux besoins de la confrérie, depuis 1764.

C’est là que le cinéaste allemand Philip Gröning tourna le Grand silence, son premier long métrage documentaire, après cinq longs métrages de fiction, peu vus hors d’Allemagne. Né à Düsseldorf en 1959, Philip Gröning étudia la médecine et la psychologie avant d’intégrer l’école de cinéma de Munich et de devenir assistant, dès le début des années 1980, et réalisateur en 1988. Quatre ans plus tôt, il avait adressé aux moines de la Grande Chartreuse une lettre exposant son projet de documentaire. Prenant le temps de la réflexion, ceux-ci donnèrent leur accord...15 ans plus tard ! Pour la première fois, une caméra allait surprendre leur quotidien.

Dès septembre 2005, et parallèlement à une exploitation commerciale internationale, le Grand silence fut sélectionné par de nombreux festivals et obtint notamment le Prix du Meilleur documentaire aux European Films Awards et le Prix Spécial du Jury du Festival de Sundance 2006.

 

C’est à la condition d’être seul et de ne pas utiliser de lumière artificielle, de musique additionnelle et de commentaires que Philip Gröning obtint l’autorisation de tourner le film que vous venez de voir. Il fut donc, tout à la fois, cadreur et ingénieur du son, portant, lui-même, les 20 kg de matériel nécessaire au tournage, qui dura presque six mois. Durant cette période, il vécut, tel un moine, éloigné du monde, le plus silencieux possible, logé dans une minuscule cellule. Chaque jour, il tournait 49 minutes – durée maximum des cassettes utilisées par sa caméra Haute Définition – et se retrouva donc avec plus de 120 heures de rushes. Lui-même monteur de son film – avec la complicité d’un groupe constitué d’une demi-douzaine de personnes baptisé Comité de Montage –, il en tira deux heures quarante et composa, également, une partie de la bande originale.

Comme vous l’avez vu dans le film, une petite boîte posée dans l’antichambre permet aux Chartreux de se laisser des messages. Lorsque Philip Gröning comprit que l’un d’entre eux était contre l’idée de son documentaire, il lui laissa un mot dans la boîte pour lui indiquer les lieux et les heures de tournage du lendemain en lui demandant s’il était d’accord. Il s’y prit de la même manière avec le jardinier et le tailleur. Cependant, chez les Chartreux, une règle dit qu’on peut parler si c’est nécessaire pour son travail. Donc, comme le tournage de ce film était son travail, le cinéaste s’autorisa, une fois, à demander où se trouvait la prise électrique !

Si le magazine Première exprima sa déconvenue par un shakespearien « beaucoup de silence pour pas grand-chose » et si le Nouvel Observateur évoqua un documentaire « un peu antipathique », le film de Philip Gröning rencontra l’approbation d’une partie de la presse française qui y vit un « moment de plénitude » (Télérama), un « splendide document sur l’ascétisme » (le Monde), « un film magnifique et fascinant » (La Croix), « un voyage à la frontière de l’absolu » (le Pèlerin).

Solitude

D’abord, est-ce un film ? Oui, sans doute, et sûrement, tant l’image y est belle, tant le montage, sans doute volontairement non chronologique, sans cohérence immédiate d’apparence y est important, tant la capacité de fascination peut y être forte. Est-ce un film documentaire ...

Lire la suite
10
Impétueux

Silencieux commentaire de la vie retirée

Une année du monastère de la Grande-Chartreuse. Égrené de quelques versets bibliques somptueusement choisis – quoique ressassés de façon parfois un peu lassante –, le film est monté comme un vaste et silencieux commentaire de la vie retirée. Du coup, à vouloir montrer ...

Lire la suite
10
Kliban
 
le contexte
A voir également
Affiche du film Snowpiercer : le Transperceneige

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film BONOBOS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK VALLEY

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE PEUPLE DES OCEANS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film TOUT LE MONDE DEBOUT

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MAYHEM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MME MILLS, UNE VOISINE SI PARFAITE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DISASTER ARTIST

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TULIP FEVER

à partir de

6.99
 
Affiche du film LA CH TITE FAMILLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés