LE GRAPHIQUE DE BOSCOP

Parce que le film a été un phénomène d'exploitation à Lyon, 34 ans à l'affiche (moins à Grenoble)
Comédie - 1976 - France - 108 MIN - VF - Tous publics
Un éboueur glane des objets parmi les détritus pour en faire un engin étonnant : un ordinateur capable de composer des chansons populaires. Son fils Pissenlit, éboueur lui aussi, est un petit prodige des mathématiques. Angoissé à l'idée qu'on détourne ses dons à des fins malhonnêtes, il joue les idiots...
7.1 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Carlos Gómez
Carlos Gómez
CHRONIQUEUR

Avant les Bidochon et bien avant les Tuche, il y avait les Dendron. Une famille d’éboueurs dans la France prolétaire qui vient de voter Giscard, affreux sales et méchants et de surcroît fiers de l’être. Ils vivent à Saint-Rupert, en Basse Lozère. Il y a Robert, le père, un érudit assez con tout de même pour martyriser sa femme, leur fille Clémentine, prostituée par candeur et enfin leur fils Pissenlit qui joue les débiles profonds depuis qu’il est tout petit, pour ne pas aller à l’école alors qu’il est pourtant une tronche en maths. 

Ça va, vous suivez ? Sur cette trame malade, qui fut tout d’abord matière une pièce de café-théâtre avant de devenir un film hors normes, Le graphique de Boscop nous parle d’un temps que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître. Une période où en France existait un humour verbal, libertaire, débridé et non subventionné, héritier de l’esprit anarcho-comique de Mai 68. 

Le centre des opérations s’appelle Le Café de la Gare, une ancienne usine de ventilateurs dans le quartier de Montparnasse devenue en 1969 un lieu de libre création qui va révéler le talent brut de Romain Bouteille autour de qui vont s’épanouir des talents de demain. Ils ont pour nom Coluche, Miou Miou, Patrick Dewaere et Henri Guybet, mais tous volent déjà de leurs propres ailes quand sort en 1976 Le Graphique de Boscop. Seule Catherine Sigaux alias Sotha, coauteur du film, était encore aux commandes du Café cinquante ans après sa création.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Romain Bouteille

Comme le film de Jean-Marie Poiré, celui de Georges Dumoulin met en scène des gens de "la France d'en bas" et a été adapté d'une pièce de café-théâtre à succès.

Georges Dumoulin

Ici aussi, il s'agît d'une famille de gens modestes qui aspire (et parvient) à mieux.

LES GALETTES DE PONT-AVEN

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS