Bande Annonce de LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU (VERSION LONGUE)Découvrez la bande Annonce de LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU (VERSION LONGUE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5163/fond/5163_w_500.jpg
Guillermo Del Toro
Andy SerkisIan Mc KellenJames NesbittKen ScottMartin FreemanRichard ArmitageCate BlanchettChristopher LeeElijah WoodHugo WeavingIan Holm

LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU (VERSION LONGUE)

175 mn

Note de SensCritique :

6.8 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Guillermo Del Toro, Peter Jackson, Philippa Boyens.

Casting : Andy Serkis, Ian Mc Kellen, James Nesbitt, Ken Scott, Martin Freeman, Richard Armitage, Cate Blanchett, Christopher Lee, Elijah Wood, Hugo Weaving. Ian Holm

Synopsis : Les Nains d'Erebor ont vu leur royaume conquis par le dragon Smaug. Une bande de 13 nains menés par le grand chef de guerre Thorin est en route pour tenter de reconquérir le Royaume. C'est alors qu'ils font la rencontre de Bilbon Sacquet qui va les suivre dans cette aventure grandiose au cœur du Pays Sauvage.Cette version longue inédite comprend 12 minutes de scènes inédites.

Scénario : Fran Walsh.
Musique : Howard Shore.
Pays : Etats-Unis d'Amérique | Nouvelle-Zélande
Tags : Fantastique / Horreur, De petite taille, Editions Originales, Des sagas, Film de fantasy, Le Hobbit.

à partir de

7.99
voir ce film
Dix ans après avoir achevé sa trilogie Le Seigneur des anneaux, Peter Jackson arpente à nouveau la Terre du Milieu avec cette adaptation fastueuse du livre de J.R.R. Tolkien qui précédait chronologiquement son ouvrage le plus célèbre.  L'inspiration est une nouvelle fois au rendez vous et le film regorge d'images iconiques, de créatures incroyables, de personnages pittoresques et des scènes d'action les plus impressionnantes jamais filmées.
Bilbon est incarné par l'acteur britannique Martin Freeman. Martin Freeman a acquis la notoriété grâce à son rôle dans la série de la BBC Sherlock Holmes, où il incarne John Watson. Acteur complet, il a joué en Grande-Bretagne au théâtre, à la télévision, dans des pièces radiophoniques et au cinéma. Son rôle le plus important avant Le Hobbit avait été  Arthur Dent, le héros du Guide du voyageur intergalactique, dans une adaptation d’un classique de la science-fiction, adaptation passée hélas complètement inaperçue. Le Hobbit est le film de la consécration pour lui.
Les amoureux du Seigneur des anneaux retrouveront tout ce qu'ils aimaient dans cette trilogie, mais Le Hobbit propose également plusieurs nouveautés. D'abord, de l'humour, notamment à travers le personnage de Radagast le Brun, un mage qui vit au milieu des animaux et se déplace grâce à un traîneau tiré par des lapins. C’est un personnage haut en couleur et truculent.  Peter Jackson s’essaie également à la séquence musicale le temps d’une magnifique scène où les nains entonnent en chœur  une chanson d’inspiration celtique avant de partir en voyage.  Le Hobbit est donc un film plus chaleureux que ne l’était Le Seigneur des Anneaux, mais pas moins épique.
Le sous-titre de ce premier volet du Hobbit est  "Un Voyage inattendu" et il pourrait s'appliquer à la production du film. Ce Hobbit faillit ne jamais voir le jour et fut en coulisses l'objet de nombreux problèmes. En effet, Peter Jackson devait simplement produire le film et la mise en scène devait être confiée à son ami Guillermo Del Toro, le réalisateur de Hellboy. Après avoir passé deux ans en Nouvelle Zélande à travailler sur l'adaptation, Guillermo Del Toro annonce qu'il quitte le projet, de plus en plus inquiet quant aux perspectives de faisabilité du film, assujettie aux déboires financiers de la société qui doit le produire, la MGM. Peter Jackson reprend donc en main le film, convainquant ainsi les financiers que l'équipe qui donna Le Seigneur des anneaux était bien complètement reformée.
Il avait fallu trois films pour adapter Le Seigneur des anneaux, roman foisonnant et complexe. Le public fut surpris lorsque Jackson annonça qu'il y aurait autant de films pour Le Hobbit, alors que le roman est au moins quatre fois plus court. Pour densifier le récit, Jackson et ses coscénaristes ajoutèrent des éléments tirés du Silmarion, un texte additif écrit après Le Seigneur des anneaux. Pourtant, nulle sensation devant ce premier volet que les auteurs aient tiré à la ligne pour lui donner plus de consistance. Au contraire, le fait de devoir inventer des scènes les a rendus encore plus créatifs et le récit parait plus homogène que celui du Seigneur des Anneaux qui donnait parfois la sensation d’un fourre-tout au détriment du rythme.
Sur ce film, Peter Jackson a expérimenté des techniques nouvelles comme de tourner à 48 images par seconde au lieu des 24 images par seconde qui sont la norme quasiment depuis les débuts du cinéma. Pourtant cette vitesse de 24 images par seconde ne correspond pas à la vitesse d'enregistrement de l'œil humain qui serait plutôt de l'ordre de 50 images par seconde. En tournant ainsi, Peter Jackson donne la sensation que ce qui est filmé est capté par l'œil humain, cela accroit la sensation de réalisme, on a l'impression d'y être, mais cela peut aussi dérouter le spectateur habitué depuis toujours à l’image cinéma faites de flous et de tremblements. Une révolution technique qui sera, n'en doutons pas, aussi une révolution artistique.

My dear Frodo...

Préambule : j'ai vu le film en 24 fps donc pas d'avis sur la 3D HFR. Neuf ans. Il aura fallu neuf années entières pour que Peter Jackson nous transporte une nouvelle fois en Terre du Milieu. L’adaptation du Hobbit, c’était pourtant la première chose à laquelle on a pensé ...

Lire la suite
9
cloneweb

The Hobbit : La compagnie du Hobbit

Plus de dix ans après avoir vu à l'écran naitre sous nos yeux ébahis une communauté de héros hétéroclites rassemblée pour trimbaler un anneau jusqu'à la Montagne du Destin, voilà qu'une histoire étrangement similaire se dévoile, où une compagnie de nains embarque ...

Lire la suite
7
Hypérion

My dear Watson...

J'avais quinze ans quand le premier Seigneur des Anneaux est sorti et que Peter Jackson m'a brisé le cœur. J'avais à l'époque lu le livre cinq ou six fois, je le connaissais sur le bout des doigts et j'avais entamé une reconversion en Hobbit. Les films que j'ai vu en 2001 ...

Lire la suite
7
LeYéti
le contexte
  • Egalement interprété par
    Martin Freeman
  • Pas si éloigné
    Le premier volet de la trilogie du Seigneur des anneaux, la suite du "Bilbo". Toujours une référence en matière d'heroic fantasy.
  • Egalement realisé par
    Guillermo Del Toro
  • Dans le même genre
    Un joli film d'Heroic Fantasy passé un peu inaperçu. Un des personnages principaux du film est un dragon. La créature réalisée en images de synthèse est absolument sublime.
A voir également
Affiche du film LE HOBBIT : UN VOYAGE INATTENDU

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE PRESTIGE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE LABYRINTHE DE PAN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE DARK KNIGHT, LE CHEVALIER NOIR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés