Bande Annonce de LE HUSSARD SUR LE TOITDécouvrez la bande Annonce de LE HUSSARD SUR LE TOIT sur FilmoTVhttp://
Jean-Paul Rappeneau
François CluzetGérard DepardieuJean YanneJuliette BinocheOlivier MartinezPierre ArditiCarlo CecchiClaudio AmendolaDaniel RussoLaura MarinoniPaul FreemanRichard Sammel

LE HUSSARD SUR LE TOIT

124 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jean-Paul Rappeneau.

Casting : François Cluzet, Gérard Depardieu, Jean Yanne, Juliette Binoche, Olivier Martinez, Pierre Arditi, Carlo Cecchi, Claudio Amendola, Daniel Russo, Laura Marinoni, Paul Freeman. Richard Sammel

Synopsis : Juillet 1832. Angelo Pardi, jeune aristocrate italien et colonel des hussards, est obligé de quitter le Piémont, après y avoir tué en duel un officier autrichien. Sa fuite le mène alors en Provence, totalement dévastée par une épidémie de choléra. Accusé à tort d’empoisonner les fontaines, il est contraint de se cacher. Réfugié sur les toits de Manosque, il y fera bientôt la connaissance de la belle Pauline de Théus...

Scénario : Jean-Claude Carrière, Jean-Paul Rappeneau, Nina Companeez.
Musique : Jean-Claude Petit.
Pays : France
Tags : Politique / Histoire, Rencontres amoureuses.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

En septembre 1995, cinq ans après l’énorme succès de Cyrano de Bergerac, avec Gérard Depardieu, Jean-Paul Rappeneau est à nouveau sous le feu des projecteurs avec ce qui est attendu comme l’événement cinématographique de la rentrée, le plus gros budget du cinéma français de l’époque (176 millions de francs) : l’adaptation du roman que Jean Giono avait fait paraître en 1951 : le Hussard sur le toit.

Nous sommes en juillet 1832, au moment où Angelo Pardi, jeune aristocrate italien et colonel des hussards, est obligé de quitter le Piémont après y avoir tué en duel un officier autrichien. Sa fuite le mène alors en Provence, dévastée par une épidémie de choléra et où un malentendu l’oblige à se cacher sur les toits de Manosque où, bientôt, il fera la connaissance de la belle Pauline de Théus.

Face à Olivier Martinez – récemment césarisé pour Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier –, c’est Juliette Binoche – également récemment césarisée pour Trois couleurs de Krzysztof Kieslowski – qui incarne la belle et courageuse Pauline. Autour d’eux, la distribution est brillante. Vous y reconnaîtrez notamment : François Cluzet, Pierre Arditi, Jean Yanne, Yolande Moreau, ainsi qu’Isabelle Carré, dans l’un de ses premiers rôles au cinéma, et même Gérard Depardieu, en bref commissaire de police ; sans oublier la voix de Jacques Weber, le narrateur. Six mois après sa sortie, le Hussard sur le toit vaudra à Thierry Arbogast, son directeur de la photographie, le premier César de sa carrière. C’est bien sûr la version restaurée, présentée à Cannes Classics en mai 2018, que FilmoTV vous propose.

Jean Giono a 56 ans lorsqu’en novembre 1951 paraît le Hussard sur le toit, cinquième des sept romans du Cycle du Hussard, parus entre 1945 et 1965. Déjà plusieurs fois porté à l’écran – notamment par Marcel Pagnol pour Angèle, Regain et la Femme du boulanger –, Giono, avec l’histoire d’Angelo, attira à nouveau l’attention de cinéastes aussi différents que Jean Delannoy, Luis Bunuel ou René Clément. Mais le romancier déclare : « C’est pour moi une œuvre importante, je ne désire pas la laisser à la fantaisie de n’importe qui. » Il n’en fallait pas davantage pour refroidir les ardeurs et pour que les différents projets soient abandonnés, malgré la quantité et la qualité des interprètes successivement envisagés : Gérard Philipe, Alain Delon, Anthony Perkins et même Marlon Brando. Finalement, seule une version radiophonique d’une heure cinquante fut réalisée en 1953, avec Gérard Philipe et Jeanne Moreau. 

Il faudra donc attendre 1992 – 22 ans après la mort de Giono – pour que Jean-Paul Rappeneau, après avoir jugé ce roman « trop vaste, trop beau, presque inaccessible », s’y intéresse sérieusement. Comme pour Cyrano de Bergerac, c’est avec Jean-Claude Carrière, rejoint par Nina Companeez, que, non sans difficultés, il en rédigea l’adaptation, pas toujours sûr de savoir ce qu’il fallait modifier, supprimer ou ajouter. C’est la propre fille de Giono qui le rassura définitivement en lui déclarant simplement : « Changez tout, mon père aurait adoré ça ! » C’est ainsi que les trois scénaristes s’autorisèrent à modifier l’histoire et les personnages, mais en s’inspirant strictement d’éléments présents dans les autres romans du Cycle du Hussard, notamment Angelo et le Bonheur fou.

C’est à Juliette Binoche que pensa immédiatement Jean-Paul Rappeneau pour le rôle de Pauline. « Sa peau de camélia me touchait plus que tout et elle avait ce que j’aime dans le personnage de Pauline : le mystère, l’insolence, une douceur, une force. » Il déclara, également, avoir déjà pensé à elle pour un précédent projet, abandonné. Pour le rôle d’Angelo, ce fut plus compliqué, le cinéaste ayant décidé d’engager, sinon un débutant, du moins un jeune comédien. Sur le plateau de Bernard Pivot qui, ce soir là, consacrait son Bouillon de culture au Hussard, Rappeneau raconta avoir découvert une première fois Olivier Martinez au théâtre, en valet de ferme affublé d’une perruque rousse et d’un gros accent paysan, dans Désir sous les ormes d’Eugene O’Neill. Pas du tout convaincu, il chercha ailleurs jusqu’au dimanche 7 juin 1992, date à laquelle Pivot consacra son émission au nouveau film de Jean-Jacques Beineix, IP5 : l’île aux pachydermes et au cours de laquelle Rappeneau redécouvrit Olivier Martinez, partenaire d’Yves Montand. Cette fois convaincu, il décida, enfin, de l’engager ! 

Adapté du roman éponyme de Jean Giono ce film a été, à l'époque, le film le plus cher du cinéma français avec un budget de 176 millions de francs. Rappeneau a compris l'essence même du livre. Notamment il faut préciser qu'il n'y a pas eu réellement d'épidémie à cette ...

Lire la suite
9
Selenie

« Le choléra me fuit comme la peste »

Le cadre du Hussard sur le toit est magnifique. La nature (thème si cher à Giono, certainement l'un des principaux de son œuvre) est belle et terrible, indifférente au sort de l'espèce humaine qui succombe de sa peur et de sa bêtise. Les caméras savent capter le caractère ...

Lire la suite
8
Menqet

C'est très beau

Dans le supplément du DVD, la fille de Jean Giono, Sylvie, dit qu’elle a conseillé à Jean-Paul Rappeneau qu’il ne pourrait réussir son film qu’en trahissant totalement le roman, mais en conservant la hauteur des personnages ; c’est en tout cas ainsi que Giono aurait ...

Lire la suite
8
Impétueux
 
le contexte
A voir également
Affiche du film PARIS

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film TROP BELLE POUR TOI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES MARIÉS DE L AN II

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film DANTON

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film NEUILLY SA MÈRE, SA MÈRE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UNDER THE SILVER LAKE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DETECTIVE DEE : LA LÉGENDE DES ROIS CÉLESTES

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTRÔLE PARENTAL

à partir de

4.99
 
Affiche du film READY PLAYER ONE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PRINCE DES TÉNÈBRES (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés