LE HUSSARD SUR LE TOIT

À partir de 2.99 €
Politique / Histoire - 1995 - France - 124 MIN - VF - HD - Tous publics

Juillet 1832. Angelo Pardi, jeune aristocrate italien et colonel des hussards, est obligé de quitter le Piémont, après y avoir tué en duel un officier autrichien. Sa fuite le mène alors en Provence, totalement dévastée par une épidémie de choléra. Accusé à tort d’empoisonner les fontaines, il est contraint de se cacher. Réfugié sur les toits de Manosque, il y fera bientôt la connaissance de la belle Pauline de Théus...

Réalisé par

6.4 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

En septembre 1995, cinq ans après l’énorme succès de Cyrano de Bergerac, avec Gérard Depardieu, Jean-Paul Rappeneau est à nouveau sous le feu des projecteurs avec ce qui est attendu comme l’événement cinématographique de la rentrée, le plus gros budget du cinéma français de l’époque (176 millions de francs) : l’adaptation du roman que Jean Giono avait fait paraître en 1951 : le Hussard sur le toit.

Nous sommes en juillet 1832, au moment où Angelo Pardi, jeune aristocrate italien et colonel des hussards, est obligé de quitter le Piémont après y avoir tué en duel un officier autrichien. Sa fuite le mène alors en Provence, dévastée par une épidémie de choléra et où un malentendu l’oblige à se cacher sur les toits de Manosque où, bientôt, il fera la connaissance de la belle Pauline de Théus.

Face à Olivier Martinez – récemment césarisé pour Un, deux, trois, soleil de Bertrand Blier –, c’est Juliette Binoche – également récemment césarisée pour Trois couleurs de Krzysztof Kieslowski – qui incarne la belle et courageuse Pauline. Autour d’eux, la distribution est brillante. Vous y reconnaîtrez notamment : François Cluzet, Pierre Arditi, Jean Yanne, Yolande Moreau, ainsi qu’Isabelle Carré, dans l’un de ses premiers rôles au cinéma, et même Gérard Depardieu, en bref commissaire de police ; sans oublier la voix de Jacques Weber, le narrateur. Six mois après sa sortie, le Hussard sur le toit vaudra à Thierry Arbogast, son directeur de la photographie, le premier César de sa carrière. C’est bien sûr la version restaurée, présentée à Cannes Classics en mai 2018, que FilmoTV vous propose.

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Olivier Martinez

Comme le Hussard sur le toit, c’est notamment à Manosque que fut tourné Regain, autre adaptation cinématographique d’un roman de Giono.

Jean-Paul Rappeneau

Capes, épées, amour et trahison, Fanfan est le grand frère d’Angelo le hussard.

INFIDÈLE (2002)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité