Le lait de la tendresse humaine

Bientôt disponible
Parce qu'il est peu courant qu'un film aborde le baby blues comme thème principal
Drame - 2001 - France - 91 MIN - Tous publics
Christelle ne peut plus s'occuper de son nouveau-né, elle abandonne son domicile pour se réfugier chez sa voisine.

Réalisé par

5.7 / 10
1MNavant
2MNaprès
Iris Brey
Iris Brey
CHRONIQUEUR

En 2001, pour son quatrième long métrage, Dominique Cabrera aborde un thème peu vu au cinéma : la dépression post-partum, plus communément appelé baby blues. Christelle est chez elle, elle a laissé son nouveau-né seul dans la salle de bain avec le robinet qui coule. Prise de panique, elle abandonne son domicile et se réfugie chez sa voisine. Elle est incapable de mettre des mots sur ce qui se passe. 

La réalisatrice française née en Algérie est connue pour son style cinématographique qui oscille entre le documentaire et l’autobiographie. Dans Le Lait de la tendresse humaine Cabrera filme ses personnages de près, sans suivre une ligne narrative claire, en étant dans l’émotion, jamais dans le jugement de cette mère qui ne peut plus s’occuper de son enfant.

Patrick Bruel interprète le père de famille désemparé face à la disparition de sa femme. Le chanteur fait le choix audacieux d’entrer dans un registre où on ne l’attendait pas, un drame exigeant où il joue tout en finesse, tout comme Marilyne Canto qui lui donne la réplique en mère au bord de la crise de nerfs.

Tags

Contexte

un film sur le baby blues

Dominique Cabrera

un autre film réaliste avec Olivier Gourmet

TU VEUX OU TU VEUX PAS

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité