Bande Annonce de LE MARIAGE A LA MODE (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de LE MARIAGE A LA MODE (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/7995/fond/7995_w_500.jpg
Michel Mardore
Catherine JourdanGeraldine ChaplinYves BeneytonGilles SégalJacqueline DannoMaurice Bénichou

LE MARIAGE A LA MODE (VERSION RESTAURÉE)

99 mn
voir la bande annonce

Réalisateur : Michel Mardore.

Casting : Catherine Jourdan, Geraldine Chaplin, Yves Beneyton, Gilles Ségal, Jacqueline Danno. Maurice Bénichou

Synopsis : Ariel, jeune femme lyonnaise s’ennuie tandis qu’Alain, son mari journaliste, travaille. Elle devient la maîtresse de Jean-Michel, partisan de l’amour libre, qui la quitte pour monter à Paris. Ariel convainc alors son époux de partir s’installer à la capitale où une nouvelle vie les attend…

Scénario : Michel Mardore.
Musique : Philippe Sarde.
Pays : France
Tags : Infidélité, Mariage.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Michel Mardore est le pseudonyme de Michel Guinamant. Son nom d’emprunt est inspiré d’une bourgade de la région lyonnaise, dont il est originaire. Ce cinéphile passionné a travaillé pour les revues Cinéma, Positif et les Cahiers du cinéma. Il a remplacé Jean-Louis Bory au Nouvel Observateur après son décès et a également été chroniqueur au Masque et la Plume. Avant de signer Le mariage à la mode en 1973, il avait réalisé Le Sauveur deux ans plus tôt sur l’histoire d’une paysanne amoureuse, sous l'Occupation, d’un étrange "aviateur anglais" interprété par  Horst Buchholz. Il a fait des apparitions comme acteur dans La boulangère de Monceau d’Eric Rohmer, dans Les Vierges de Jean-Pierre Mocky et dans Peau d’âne de Jacques Demy.

Critique et romancier, Mardore est réputé pour avoir signé l’essai : Pour une critique-fiction, sorti en 1973 ainsi qu’une interview-fleuve d’Henri Langlois, effectuée en binôme avec Eric Rohmer et  parue dans Les Cahiers du cinéma. Il estimait qu’il existe deux sortes critique : la première qui paraphrase le contenu des films et guide ceux qu’il surnommait les Parnuges indécis. La seconde qui dissèque les œuvres,  coupe les cheveux en quatre et met à jour l’inconscient pour devenir créatrice. Il se considérait comme faisant partie de la deuxième catégorie.

C’est Jean-Pierre Mocky qui l’a aidé à se lancer dans une carrière de cinéaste en lui permettant d’obtenir l’avance sur recette pour son premier film. Mocky trouvait que Mardore faisait partie des Rastignac de Province tentant de réussir à la Capitale. Malgré la présence de la star allemande Horst Buchholz et d’excellentes critiques, Le Sauveur a eu beaucoup de mal à trouver un distributeur. Cela n’a pas empêché Michel Mardore de se lancer dans la production de son second long-métrage adapté de son propre roman, Le mariage à la mode. Gérard Mordillat, futur réalisateur, était son assistant pour un tournage qui s’est déroulé pendant trente jours à Lyon, à Paris et en Tunisie. Véra Belmont a produit le film sous l’égide de sa société Stephan-Films

Le mariage à la mode est largement autobiographique. Monique Bessac, ex-compagne de Michel Mardore, s’est reconnue dans le personnage d’Ariel du roman puis dans le film. Elle prétend qu’il a voulu régler ses comptes avec elle par le biais de ces œuvres. Catherine Jourdan,  vue notamment dans Le Samouraï de Jean-Pierre Melville en 1966, dans les films d’Alain Robbe-Grillet et d’Alain Fleischer, a semblé une évidence au réalisateur dès sa rencontre. Il a demandé à la comédienne d’imiter les mimiques et attitudes de Monique Bessac, lui faisant même porter une chemise que cette dernière avait laissé chez lui. Il connaissait Geraldine Chaplin car il était un  ami du couple qu’elle formait avec Carlos Saura.

Yves Beneyton, qui allait ensuite jouer dans La Dentellière de Claude Goretta a, quant à lui, été choisi alors que tout ce qui précède l’arrivée de son personnage avait déjà été tourné. Le réalisateur avait du mal à se décider pour trouver l’acteur incarnant son alter ego dans le film. Michel Mardore s’est beaucoup inspiré des travaux de l’utopiste du XVIIe siècle Charles Fourier sur l’amour libre. Michel Mardore a voulu  explorer la Carte du Tendre au début des années 1970. Son personnage de lesbienne était osé pour l’époque.

Le tournage du Mariage à la mode a été très conflictuel. Mardore se heurtait souvent à ses productrices qui lui demandaient d’accélérer le processus de tournage. Il  souffrait aussi des moments de trac de Catherine Jourdan qui avait peur de n’avoir été engagée que pour son physique. Malgré un beau succès tant critique que public, Michel Mardore n’a plus tourné de films après Le mariage à la mode. Ses amis n’ont jamais pu expliquer pourquoi il avait renoncé à sa carrière de cinéaste alors que le 7e Art était sa passion. En 1976, il avait écrit un projet sur Marilyn avec Gérard Mordillat mais le film ne s’est jamais fait. Il est décédé en 2009 à l’âge de 74 ans.

 
le contexte
A voir également
Affiche du film ET SI ON VIVAIT TOUS ENSEMBLE ?

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La reine Margot (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Le jouet (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Mon oncle (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMMENT J AI RENCONTRE MON PERE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film HHHH

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VENISE SOUS LA NEIGE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN PROFIL POUR DEUX

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONSPIRACY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE JANE DOE IDENTITY

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés