LE MASQUE ARRACHÉ

Bientôt disponible
Parce que le film fut jadis le premier critiqué par Truffaut dans Les Cahiers du Cinéma.
Policier / Suspense - 1952 - Etats-Unis - 107 MIN - Tous publics
L'acteur Lester Blaine épouse une riche dramaturge, Myra Hudson, sans avoir pour autant rompu avec sa petite amie, Irene Nest. Quelque temps plus tard, il apprend que le nouveau testament de sa femme lui assure une rente annuelle de dix mille dollars, à la seule et unique condition qu'il ne se remarie pas...
7.4 / 10
7.4 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Myra Hudson, une dramaturge à succès, assiste aux répétitions de sa prochaine pièce. Elle renvoie Lester Blaine, un comédien qui ne lui parait pas correspondre au rôle.

Quelques temps plus tard, Myra et Lester se rencontrent à nouveau dans un train. Cette fois-ci l’écrivain entre deux âges tombe sous le charme du jeune acteur, et ils se marient.

Lester n'a pas rompu avec sa petite amie Irene Nest, qu'il retrouve après la mariage. Il apprend que le testament de sa femme lui assure une rente annuelle de dix mille dollars, à la seule et unique condition qu'il ne se remarie pas. Lester et Irene décident alors d’assassiner Myra.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver SOUPÇONS (Parce que Joan Fontaine se demande si son adorable mari (Cary Grant) n'en aurait pas après sa vie et son héritage.) ou encore L'INCONNU DU NORD-EXPRESS (Parce qu'on pense vraiment à Hitchcock en regardant "Le Masque arraché", ce qui n'est pas un mince compliment.).

Réalisé par