Bande Annonce de LE MOINEDécouvrez la bande Annonce de LE MOINE sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/2857/fond/2857_w_500.jpg
Dominik Moll
Vincent CasselCatherine MouchetDeborah FrançoisJordi DauderJoséphine JapySergi LópezFrédéric NoailleGeraldine ChaplinRoxanne Duran

LE MOINE

96 mn

Note de SensCritique :

5.2 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Dominik Moll.

Casting : Vincent Cassel, Catherine Mouchet, Deborah François, Jordi Dauder, Joséphine Japy, Sergi López, Frédéric Noaille, Geraldine Chaplin. Roxanne Duran

Synopsis : Ambrosio a été abandonné dès sa naissance devant l'entrée d'un couvent. Reccueilli et élevé par des frères, il développe un foi absolue en Dieu et devient un de ses plus fervent messagers. Une vie d'ascèse, de prière, de sacrifices fait du moine un prédicateur écouté, redouté. Mais le Mal va finir par le rattraper. L'arrivée au monastère d'un novice au visage masqué réveille en effet les tensions au sein de cette communauté retirée du monde. Frère Ambrosio se laissera-t-il gagner par le goût du pêché ? Succombera-t-il à la tentation, au risque d'y perdre son âme et peut-être plus ? Dominik Moll signe une oeuvre dense et rude, portée par un Vincent Cassel au visage illuminé. La forme rugueuse du film, sa mise en images parfois presque expérimentale renforce l'impression de noirceur et de souffrance que rencontrent les personnages de ce conte gothique adapté d'un roman de la fin du 18e siècle, signé Matthew G. Lewis...

Scénario : Anne-Louise Trividic, Dominik Moll.
Musique : Alberto Iglesia.
Pays : Espagne | France
Tags : Politique / Histoire, Dominik Moll, Nunsploitation, Histoires sataniques, Vilains, Introspection, Etrange !, Du vieux papier vers l’écran, Cinéastes Français.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

Espagne, 17e siècle... L’Eglise catholique est au sommet de sa puissance. La gloire de Dieu passe par l’intransigeance des préceptes à sa gloire. C’est le décor et le thème choisi par Dominik Moll pour ce film aussi rigoureux que le temps qu’il explore.

Le destin de frère Ambrosio est fidèle à l’image du religieux ascétique que l’on imagine arpenter les couloirs du monastère. Nourrisson chétif abandonné devant la porte de la maison du Seigneur, il deviendra un de ses serviteurs les plus zélés avant de sombrer dans le péché et la déchéance. Objet de cette décadence : un novice masqué qui cache derrière son morceau de cuir un visage que l’on dit ravagé par le feu. Mais c’est en fait le brasier de la tentation qui va emporter Ambrosio, faisant voler en éclat les remparts de sa foi. Savoir, comprendre, deviner ou aimer : autant de préceptes bien peu compatibles avec le quotidien d’un moine.

C’est Vincent Cassel qui incarne cette crise de foi : le comédien littéralement habité par son rôle, physiquement inquiétant et impressionnant. Préparez-vous à un voyage dans le temps qui a la goût du péché et rien du chemin de croix !

Dominik Moll est un cinéaste au moins aussi particulier que les sujets de ses films ! En 2000, il avait créé l’événement, séduit critique et public avec Harry un ami qui vous veut du bien, thriller fascinant sur l’amitié trouble. Depuis, le cinéaste a choisi une route qui n’emprunte jamais la facilité. Preuve en est, ce Moine, sorti au cœur de l’été 2011, tiré d’un roman ardu signé Matthew G. Lewis et publié en 1796.

Ceux d’entre vous qui l’avaient lu avant de l’avoir vu constituent en soi une sorte de miracle ! Et pourtant, lors de sa parution, le livre souleva une vague d’émotion et de scandale sans précédent. L’auteur, alors âgé de 19 ans y dépeignait une société catholique crépusculaire, sensibles aux tentations obscènes de la chair et du désir en général. En 1972, le réalisateur franco-grec Adonis Kyrou en avait livré une première version licencieuse, d’après un scénario coécrit par Luis Bunuel et Jean-Claude Carrière. Dominik Moll a lui gardé l’ambiance quasi gothique du texte originel pour son film mais l’a débarrassé de toute fioriture, n’en conservant que le règlement de comptes sans concession avec l’Eglise.

Celui qui porte sur ses épaules le personnage de frère Ambrosio, c’est Vincent Cassel. De La Haine à Mesrine en passant par Les rivières pourpre, Black swan ou Sa majesté Minor, ce comédien caméléon a le don de se faire à chaque film la tête de l’emploi ! Même s’il n’était pas au départ le choix du réalisateur, il a peaufiné son rôle pendant plus d’un an, trouvant la voie de l’économie pour devenir ce moine que la passion va finalement emporter. Silencieux, réservé, son frère Ambrosio est un modèle du genre. Cassel affirme d’ailleurs avoir trouvé du plaisir dans cet exercice, loin des excès qu’on lui demande souvent d’accomplir devant une caméra...

Pour accentuer cette épure du jeu, Dominik Moll a utilisé de vieilles techniques remontant aux origines du cinéma afin de souligner visuellement son intrigue : fondus au noir, effets spéciaux mécaniques, surimpressions d’images sur les autres, toiles peintes, jusqu’à la musique intimiste de Alberto Iglesias, (les églises en espagnols, ça ne s’invente pas vu le sujet du film !), fidèle compositeur de Pedro Almodovar...

Satan n'a que le pouvoir qu'on veut bien lui donner

Le frère Ambrosio a été abandonné devant un monastère. Il y a grandi et sa ferveur en a fait le moine le plus respecté ainsi qu'un prédicateur réputé (surtout auprès des jeunes femmes). Mais une bête sommeille en lui, une bête qu'il croît pouvoir dompter. Un conte ...

Lire la suite
7
Jackal

Un moine qui ne vous veut pas que du bien...

Adapté du roman homonyme de Matthew G. Lewis (1796) qui fit scandale en son temps, Le Moine relate l'histoire de Frère Ambrosio (Vincent Cassel, droit comme un i), moine capucins dans l'Espagne du XVIIème siècle. Ce moine, trouvé enfant aux portes du couvent, orateur hors ...

Lire la suite
7
Queen-Bitch

Ne se fier ni à la bande annonce qui fait croire au plus ennuyeux des films fantastiques hollywoodiens ni aux critiques de la presse. Tout dans ce film baroque et austère est d'une beauté renversante. Le Moine réssuscite de nombreux fantômes dont Le Greco et Bunuel, entre ...

Lire la suite
9
indraens
le contexte
  • Egalement interprété par
    Vincent Cassel
  • Pas si éloigné
    Couvents ou monastères sont des lieux où la péché n'a (logiquement) pas droit de cité...Mais régulièrement, la condition d'homme se rappelle aux serviteurs de Dieu !
  • Egalement realisé par
    Dominik Moll
  • Dans le même genre
    Qu'est-ce que la foi ? Qu'est-ce que le doute ? Comment gère-t-on ces questions quand on est au service de Dieu ? Alain Cavalier y apporte une remarquable réponse en 1986 avec un film d'un sobriété toute biblique !
A voir également
Affiche du film TRANCE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LEMMING
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BAD LIEUTENANT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film GLISSEMENTS PROGRESSIFS DU PLAISIR (VERSION RESTAURÉE)
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés