Bande Annonce de LE MONOCLE NOIR (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de LE MONOCLE NOIR (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6895/fond/6895_w_500.jpg
Georges Lautner
Bernard BlierElga AndersenGérard BuhrPaul MeurissePierre BlancharAlbert RémyJacques DufilhoJacques MarinMarie DuboisOlivier DespaxCatherine SolaLutz GaborRaymond Meunier

LE MONOCLE NOIR (VERSION RESTAURÉE)

99 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Georges Lautner.

Casting : Bernard Blier, Elga Andersen, Gérard Buhr, Paul Meurisse, Pierre Blanchar, Albert Rémy, Jacques Dufilho, Jacques Marin, Marie Dubois, Olivier Despax, Catherine Sola, Lutz Gabor. Raymond Meunier

Synopsis : Le marquis de Villemaur a décidé d'inviter d'étranges individus dans sa demeure, afin de leur faire rencontrer un rescapé du IIIe Reich. Ainsi, il réunit un Italien fasciste, Heinrich, un Allemand et Dromard, un Français ex-commandant aveugle qui porte un monocle noir.

Scénario : Jacques Robert, Pierre Laroche.
Musique : Jean Yatove.
Pays : France
Tags : Comédie, Comédies d'espionnage, Le meilleur des comédies françaises, Editions Originales, Après la guerre, Des héros pour rire, Patrimoine français remasterisé.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

D’abord un petit prologue ? Il est dit par Bernard Blier qui nous explique la différence entre "agents" (c’est nous) et "espions" (ce sont les autres !) et nous encourage à regarder le film : "Pour une fois que les agents secrets n’ont pas de secret pour nous, profitons en."

Ça y est, on est prêt à se régaler de cette parodie d’espionnage adaptée du roman du Colonel Rémy, prix du Quai des orfèvres 1961, et au générique en noir et blanc, on est heureux de détecter Bertrand Blier comme assistant réalisateur de Georges Lautner. C’est encore mieux quand deux tueurs discutent tranquillement sur la sensibilité de leurs bronches en soutenant un cadavre… Ou quand on découvre Jacques Dufilho en guide de château qui trouve tout "historique". Et puis bien sûr, après un meurtre au château, il y a cet aveugle portant monocle, incarné avec le plus grand sérieux par Paul Meurisse, qui trouvait dans ce personnage un véhicule parfait pour son humour flegmatique et caustique.

Ce Monocle plein de suspense et de drôlerie, qui eut deux suites est bien le père des grands polars parodiques qui réunirent Lautner et Audiard. Tous les acteurs sont formidables et on y chante "J’irai revoir ma Normandie". Indémodable, mon colonel. 

Comment finit on par tourner avec Jean-Pierre Melville et Henri-Georges Clouzot ? En gagnant d’abord un radio-crochet ! C’est ainsi que dans les années trente Paul Meurisse devient danseur de revue au Trianon, puis présente un tour de chant dans les cabarets, en interprétant, déjà, de façon lugubre des chansons gaies. Pierre Dac le remarque. En 1940, il crée aux côtés d'Édith Piaf Le Bel indifférent de Jean Cocteau au théâtre des Bouffes-Parisiens et elle devient sa compagne jusqu'en 1942.

Séducteur, il se mariera trois fois et avec trois actrices : Michèle Alfa, Micheline Cheirel et Micheline Gary. Pensionnaire de la Comédie-Française à partir de 1956, il claque la porte quand on lui propose un contrat de sociétaire qui l’empêcherait de faire du cinéma. Bonne initiative. Car le cinéma, où il incarna une bonne soixantaine de rôles, n’aurait pu se passer de son élégance ironique ou inquiétante dans Les Diaboliques où il est sans pitié avec Vera Clouzot, Marie-Octobre de Julien Duvivier, La Vérité, encore de Clouzot, qui devait adorer sa morgue, et surtout Le Deuxième souffle de Jean-Pierre Melville dans lequel il court après Lino Ventura, et L’Armée des ombres où il incarne un chef de la résistance d’un calme olympien.

Abbé, résistant, majordome, truand glacial ou agent secret pour rire (il fera même une apparition très distinguée dans Les Tontons flingueurs), Paul Meurisse aurait été parfait en Hubert Bonisseur de la Bath dans OSS 117 : une belle tête de gaulliste, une classe folle en costard trois-pièces et une autodérision tuante. 

L'espion à l'oeil de velours.

Peu enclin à adapter un livre qu'il juge trop sombre mais heureux de trouver du boulot, le cinéaste Georges Lautner parvint à un beau compromis avec Le monocle noir, réalisé en 1961 d'après le livre du Colonel Rémy. Dès son introduction par Bernard Blier, Le monocle noir ...

Lire la suite
7
Gand-Alf

Premier élément de la trilogie du monocle, cet épisode présente le personnage qui reste irrémédiablement attaché à Paul Meurisse, par sa grâce, sa classe et son phrasé si élégant autant que drôle. Lautner, le petit et jeune Lautner fait ses armes, ses dents sur une ...

Lire la suite
7
Alligator

Y a des nazis ici! Mais à la place de Indie, y a le MONOCLE

Je ne savais rien du monocle. Mon ancien prof me l'avait conseillé avec ses deux suites, me disant que ça valait le coup. Et effectivement ça vaut le coup. A la base, c'est un bouquin assez sordide, et Georges Lautner, à qui l'on doit les tontons flingueurs, n'avait pas envie ...

Lire la suite
8
Fatpooper
le contexte
A voir également
Affiche du film LE CRI DU CORMORAN LE SOIR AU-DESSUS DES JONQUES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film MARIE-OCTOBRE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LES BARBOUZES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film L OEIL DU MONOCLE (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés