LE PARRAIN III

1991
163 mn
Ce film n’est plus disponible

1991
163 mn
Parce que Coppola aurait voulu intituler son film la mort de Michael Corleone
Michael Corleone est fatigué et souhaite retrouver l'honneur des siens, de la société et de l'Eglise. Il propose alors à son jeune neveu Vincent de reprendre les affaires en main. Ce qui ne se fera pas sans sacrifices...
Ce film n’est plus disponible
Drame
Etats-Unis
- 12 ans

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

Vous pensiez en avoir terminé avec la famille Corleone ? 16 ans après la fin de la deuxième partie de sa saga consacrée à la mafia, Francis Ford Coppola a souhaité y mettre un terme avec maestria avec ce troisième volet. Cette fois-ci, Michael Corleone, fatigué et en bout de course, souhaite à la fois renouer avec les siens et se réhabiliter aux yeux de l’Eglise et de la société. Son jeune et fougueux neveu Vincent, se propose alors de reprendre les affaires de la famille en main… 

Tout le monde a en tête le thème du Parrain écrit par Nino Rota. Une musique napolitaine entêtante qui va faire le lien entre les trois volets de cette saga fascinante et violente, où les liens de la famille sont plus forts que tout, même s'ils sont recouverts par du sang. Michael Corleone que l’on a vu évoluer et monter en puissance va cette fois-ci, chercher à passer la main, mais cela ne se fera pas sans sacrifices.

Si ce troisième volet est le moins connu de toute la trilogie du Parrain, il a tout de même obtenu un succès critique et commercial partout à travers le monde et a été nommé aux Golden Globes et aux Oscars. Il est surtout celui où l’émotion affleure le plus, avec une fin bouleversante qui semble boucler la boucle. Du grand cinéma.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LES AFFRANCHIS (Parce que Martin Scorsese est, avec Francis Ford Coppola, l'autre réalisateur qui a si bien mis en avant la mafia et ses codes.) ou encore SICILIAN GHOST STORY (Pour les sacrifices que certains parrains de familles mafieuses sont prêts à encourir, comme celui de perdre un de leurs enfants.).

Autour du film