LE PÈRE TRANQUILLE

Bientôt disponible
Parce que le cercle des admirateurs de Noel Noel s'élargit de nouveau, et de plus en plus
Drame - 1946 - France - 95 MIN - Tous publics
Durant l'Occupation, un père de famille sans histoire est en réalité le chef d'un réseau de résistance. Il cache son activité à tout le monde, y compris à sa famille, au point que son fils lui reproche son manque d'engagement.
6.7 / 10
6.7 / 10
1 min avant1 min avant
Les avis surSens Critique
Sylvain Angiboust

Dans une petite ville de province, durant l’Occupation, monsieur Martin mène une vie sans histoires. Cet agent d’assurance passionné d’horticulture est surnommé par ses voisins « le père tranquille » tant il se tient à l’écart des questions politiques.

Les apparences sont trompeuses car Martin est en réalité le chef d’un réseau de résistance. Par sécurité, il cache son activité à sa famille, au point que son fils lui reproche sa lâcheté.

Martin doit organiser la destruction d’une usine de la ville. Il est aidé par un jeune résistant, dont sa fille tombe amoureuse.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver L'ARMÉE DES OMBRES (Parce que Melville connaissait la Résistance de l'intérieur et a réalisé le film ultime à son sujet. Paul Meurisse y interprète un "père tranquille" qui cache bien son jeu.) ou encore MARIE OCTOBRE (Parce que tous les Résistants n'étaient pas aussi purs que le Père tranquille. Des années après la guerre, les membres d'un réseau (que des stars !) se réunissent pour démasquer un traître.).

Réalisé par