LE PETIT NICOLAS

À partir de 9.99 €
Parce qu’on vous avait bien dit que le film serait un succès et surtout que le film était une authentique réussite. Et parce que c’est bien agréable d’avoir raison !
Comédie - 2009 - France - 88 MIN - VF - Tous publics

Nicolas, huit ans, a des parents qui l’aiment et une bande de chouettes copains avec lesquels il s’amuse bien. Mais un jour, il surprend une conversation entre ses parents qui lui laisse penser que sa mère est enceinte. Il panique et imagine le pire : bientôt un petit frère sera là, qui prendra tellement de place que ses parents ne s’occuperont plus de lui, et qu’ils finiront même par l’abandonner dans la forêt, comme le Petit Poucet…

Réalisé par

5 / 10
1MNavant
2MNaprès
Les avis sur Sens Critique
Laurent Bourdon
Laurent Bourdon
CHRONIQUEUR

Si vous possédez quelque part, dans une cave ou un grenier, le Sud-Ouest Dimanche du 29 mars 1959, prenez-en grand soin, c’est un collector ! En effet, ce jour-là, dans ce journal-là,  paraissait la première histoire du Petit Nicolas, œuvre commune d’un jeune dessinateur de presse inconnu, Jean-Jacques Sempé (27 ans), et d’un scénariste de bandes dessinées, à peine moins inconnu, René Goscinny (33 ans).

50 ans plus tard, exactement, leur création allait prendre vie sur grand écran, grâce à la volonté qu’en avait deux producteurs, Marc Missonnier et Olivier Delboc, à qui l’on devait déjà une bonne quarantaine de films, dont 8 femmes, Jean-Philippe et J’ai toujours rêvé d’être un gangster.

Le grand succès, en 2004, de l’édition d’un premier volume des inédits du Petit Nicolas, vendu à six cent mille exemplaires, les conforta dans l’idée. Ils proposèrent donc à Laurent Tirard, le réalisateur de Mensonges et trahisons et plus si affinité... et de Molière – l’un et l’autre interprété par Romain Duris – de travailler, avec son scénariste attitré Grégoire Vigneron, sur un script qui ne serait pas une succession de sketches puisés dans l’œuvre originale, mais un véritable récit.

Au début, Anne Goscinny, la fille de René, était légèrement sceptique et ne voulait pas que l’œuvre de son père et de Sempé, serve de prétexte pour, disait-elle, "surfer sur la vague du succès des Choristes". Après sa rencontre avec Laurent Tirard, elle fut rassurée et, non seulement, accepta la proposition, mais participa à l’élaboration du scénario, tout comme Alain Chabat qui vint se joindre aux auteurs pour apporter sa patte, si particulière, aux dialogues, très travaillés. Il faut dire que Anne Goscinny avait beaucoup apprécié son Astérix et Obélix, Mission Cléopâtre.

Voici donc Le Petit Nicolas, dans lequel, si vous cherchez bien, vous pourrez découvrir, aux côtés de Valérie Lemercier, Kad Merad et Sandrine Kiberlain, deux jeunes figurants, un peu particulier : la fille et le fils d’Anne Goscinny, autrement dit, les petits enfants du grand René Goscinny. Encore un détail : le film est sorti le 30 septembre 2009, et l’accueil fut particulièrement... "chouette" !

FILMOTV vous recommande

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Contexte

Kad Merad

Laurent Tirard

MES STARS ET MOI (2008)

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité