LE PETIT POUCET

1972
72 mn
Ce film n’est plus disponible

1972
72 mn
Pour Jean-Pierre Marielle, bien plus impressionnant en ogre que Shrek
Un bûcheron et sa femme qui n’ont plus de quoi nourrir leurs sept garçons décident de les perdre dans la forêt. Mais le plus jeune de leurs enfants, surnommé le petit Poucet déjoue leur plan, en semant des cailloux blancs pour retrouver son chemin. Hélas, à la deuxième reprise, le petit Poucet sème des morceaux de pains que les oiseaux mangent. Perdus dans la forêt, les enfants...
Ce film n’est plus disponible
Jeunesse
France
Tous publics

1 min avant
2 min après
Les avis sens critique
Les + de filmo

En 1697, Charles Perrault publiait dans Les contes de ma mère l’Oye un récit en prose qui allait devenir avec Le petit chaperon rouge, La belle au bois dormant, Cendrillon ou encore Peau d’âne, l’un de ses contes les plus célèbres : Le petit Poucet.

L’histoire d’un bûcheron et de sa femme qui n’ont plus de quoi nourrir leurs sept garçons et décident alors de les perdre dans la forêt. Mais le plus jeune de leurs enfants, surnommé le petit Poucet déjoue leur plan, en semant des cailloux blancs pour retrouver son chemin. Hélas, à la deuxième reprise, le petit Poucet sème des morceaux de pains que les oiseaux mangent. Perdus dans la forêt, les enfants trouvent refuge dans la maison de l’ogre qui bien sur a hâte de les dévorer. Mais le petit Poucet a plus d’un tour dans son sac…

En 1972, deux ans après la sortie du Peau d’âne de Jacques Demy, sort l’adaptation du Petit Poucet écrite par Marcel Jullian et réalisée par Michel Boisrond. Dans le rôle du petit Poucet, Jean-Christophe Maillot, devenu depuis chorégraphe et directeur des ballets de Monte Carlo. Le bûcheron et sa femme son interprétés par Michel Robin et Marie Henriau, le roi et la reine par Jean-Luc Bideau et Marie Laforêt et surtout c’est Jean-Pierre Marielle, méconnaissable physiquement avec sa perruque et sa fausse barbe, mais pas vocalement, qui interprète le rôle de l’Ogre. De quoi vous donner l’envie d’enfiler des bottes de sept lieues !

 
Dans le même genre vous pouvez trouver PEAU D'ÂNE (Un chef d'oeuvre de Jacques Demy adapté d'un conte de Perrault.) ou encore LE PETIT POUCET (La version d'Olivier Dahan, le réalisateur de La môme).