Bande Annonce de LE PEUPLE DES OCEANSDécouvrez la bande Annonce de LE PEUPLE DES OCEANS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5949/fond/5949_w_500.jpg
Jacques Cluzaud

LE PEUPLE DES OCEANS

209 mn

Note de SensCritique :

7.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Jacques Cluzaud, Jacques Perrin.

Casting :

Synopsis : Pendant quatre ans Jacques Perrin et Jacques Cluzaud ont écumé les océans du globe afin de montrer comment vivent les animaux marins dans leur écosystème, en interaction avec les autres espèces. Le but est de comprendre ce que sont les écosystèmes, comment un animal s’adapte à un milieu, entre les créatures du grand bleu, celles du sable, de la jungle, des herbes et, enfin, des coraux et des minéraux. « Quand on ne connaît pas la nature, on la craint, alors qu’elle devrait nous bercer, nous faire vivre », Jacques Perrin. 

Musique : Alex Wurman.
Pays : France
Tags : Documentaire.

Film pas encore disponible

En 2005, après le succès des Choristes et l’arrêt de la série Frank Riva, dont il partageait la vedette avec Alain Delon, le comédien, producteur et réalisateur Jacques Perrin, décide de s’embarquer, avec le cinéaste animalier Jacques Cluzaud, pour une aventure exceptionnelle qui allait durer cinq ans et dont l’unique décor allait être constitué de toutes les mers du globe, rien de moins !

C’est ainsi qu’après le Peuple migrateur, déjà coréalisé avec Cluzaud, et parallèlement à Océans qu’il destine au cinéma, Perrin produit et réalise le Peuple des océans, une longue plongée destinée, elle, à la télévision. Plus pédagogique qu’Océans, qui proposait aux spectateurs de devenir poisson parmi les poissons et se passait très bien de commentaires, le film que vous allez voir est accompagné d’explications distillées par Jacques Perrin, lui même.

A la fois riche et discret, le texte qui accompagne les superbes images que vous allez découvrir, permet de bien comprendre les relations que chaque espèce animale entretient avec l’écosystème qui l’entoure. C’est à partir de 490 heures de rushes – l’équivalent de 20 jours de projection non-stop ! – que les auteurs de ce film vous ont concocté une incroyable plongée de, seulement, 3 heures et 36 minutes... 

Le tournage du film que vous venez de voir dura quatre ans et mobilisa quatorze opérateurs de prise de vues, d’où un budget faramineux de 58 millions d’euros. Mais, maintenant que nous voilà à nouveau à la surface, on comprend mieux ce qu’avait déclaré Jacques Perrin à l’époque : « Tous ceux qui ont participé à ce film en ont retiré une vision de la vie complètement différente. [Ce fut] une aventure et un enrichissement incroyables. » Il expliqua, aussi, qu’après avoir passé quatre ans dans les airs pour le tournage du Peuple migrateur, il avait eu envie d’aller sous l’eau. « La mer, disait-il, c’est d’abord un rêve, un désir. Et aujourd’hui, c’est le dernier territoire sauvage. Y pénétrer procure des sensations de liberté inouïe. »

Mais, avant même de plonger le premier orteil dans le premier océan venu, Perrin et son équipe ont dû travailler trois ans pour mettre au point, en collaboration avec des spécialistes de la marine nationale et de la direction générale de l’armement, le matériel nécessaire pour s’inviter chez les poissons, sans les déranger, sans se faire remarquer. C’est ainsi que fut mis au point des espèces de « missiles-caméras », capables de rester à une profondeur constante. L’équipe de Jacques Perrin a, également, travaillé avec les ingénieurs du Census of Marine Life, un programme international de recherche en biologie marine, créé en 2003 à Washington, qui réunit un millier de chercheurs à travers le monde ayant tous pour objectif d'étudier la biodiversité des fonds marins du globe.

La bande originale du Peuple des océans est signée Bruno Coulais. Oui, le Bruno Coulais des Choristes, le film de Christophe Barratier, lui-même neveu de Jacques Perrin ! Mais Perrin et Coulais se connaissaient depuis bien avant, puisque le premier avait déjà fait appel au second pour accompagner des films dont il était le producteur – comme Microcosmos : Le peuple de l'herbe (1996) et Himalaya, l'enfance d'un chef (1999) – où l’interprète – comme Scènes de crimes, de Frédéric Schoendoerffer en 2000, avant de lui confier la bande originale du Peuple migrateur, en 2001. La musique du Peuple des océans fut enregistrée en janvier 2011, à Sofia, par l’orchestre symphonique bulgare placé sous la direction de l’auteur.

Not another world.

Personnellement, je n'aime pas l'eau. Disons les grandes étendues. J'ai mes raisons, la principale étant cette saloperie d'imagination qui me fait croire à tout plein de saloperies vivant sous mes petits petons. Mon pire cauchemar ? Me retrouver paumé en plein milieu de l'océan. ...

Lire la suite
8
Gand-Alf

De superbes images, des commentaires dégoulinants, ni plus ni moins

Un film avec beaucoup de moyens, de très belles images, une retranscription sonore des fonds marins époustouflantes, des scènes surprenantes pour ne citer que la reproduction des araignées (une partouse marine gigantesque ... ), mais qu'est-ce que les commentaires sont gnangans ...

Lire la suite
7
Momodjah

J'ai été bouche-bée durant tout le film. Les vies qu'il y a sur la Terre m'intéresse beaucoup et de voir toutes ces images sur des endroits que je ne pensais jamais voir m'a juste ouvert encore plus les yeux. C'est un documentaire magnifique. Je le recommande pour tous ceux ...

Lire la suite
10
Cathee
le contexte
A voir également
Affiche du film LE PEUPLE MIGRATEUR

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés