LE RÊVE D'ESKIL

Parce que le bateau du film suit les plans établis par un vrai achitecte naval suédois
Drame - 2013 - Suède - 104 MIN - VF - Tous publics

Eskil emménage avec son père dans une nouvelle ville, loin de sa mère. L’enfant a du mal à s’intégrer mais se lie d’amitié avec une vieille excentrique surnommée Trinidad, qui construit un bateau pour naviguer jusqu’aux Caraïbes.

8.5 / 10
8.5 / 10
1 min avant1 min avant
Sylvain Angiboust

Eskil, 11 ans, déménage régulièrement pour suivre son père, qui travaille dans des centrales électriques. Dans chaque ville, Eskil doit intégrer l’équipe de hockey sur glace locale, même s'il ne joue pas très bien.

Le jeune garçon souffre surtout de l’absence de sa mère, séparée de son père.

Eskil rencontre une vieille dame excentrique surnommée Trinidad, qui construit seule un bateau pour partir naviguer dans les Caraïbes. Trinidad a été mise au banc de la société mais Eskil se lie d’amitié avec elle : il l’aide à construire le bateau, qui pourrait également l’aider à rejoindre sa mère.

 
Dans le même genre vous pouvez trouver LE GRAND CHEMIN (Parce que grand succès du cinéma français est une émouvante histoire d'enfance. Ce sont pourtant les deux adultes (Anémone et Richard Bohringer) qui ont été récompensés aux Césars.) ou encore ASTRID (Parce que ce film suédois revient sur la jeunesse d'Astrid Lindgren : cet écrivain, créatrice de Fifi Brindacier et Zozo la tornade, est un véritable trésor national en Suède.).

Réalisé par

Même casting

Pas si éloigné