Bande Annonce de Le sang des VikingsDécouvrez la bande Annonce de Le sang des Vikings sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5284/fond/5284_w_500.jpg
David Lister
Candicé HillebrandDavid DukasGreg Melvill-SmithJane MarchJustin WhalinWilliam Gregory LeeAntony JardinAubrey LovettLee Ann ShepherdMarcel Van HeerdenRon SmerczakRussel Savadier

Le sang des Vikings

90 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : David Lister.

Casting : Candicé Hillebrand, David Dukas, Greg Melvill-Smith, Jane March, Justin Whalin, William Gregory Lee, Antony Jardin, Aubrey Lovett, Lee Ann Shepherd, Marcel Van Heerden, Ron Smerczak. Russel Savadier

Synopsis : Le roi viking Thorsson a été fait prisonnier par une créature monstrueuse, mi-homme mi-bête, régnant sans partage sur une île de son royaume. Contrairement à son fiancé, le lâche Sven, Freya, la fille du roi, est prête à tous les sacrifices pour sauver son père et part immédiatement à sa recherche. C’est ainsi que Freya, « la Belle », se retrouvera face à « la Bête ». L’occasion de découvrir que les apparences peuvent être trompeuses... 

Scénario : Paul Anthony.
Musique : Mark Thomas.
Pays : Grande-Bretagne
Tags : Fantastique / Horreur, Créatures légendaires, Film médiéval.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Réalisé en 2003 et sorti directement en vidéo en 2005, le Sang des Vikings est, en fait, la énième version de la Belle et la Bête, le célèbre conte de Jeanne-Marie Leprince de Beaumont, née à Rouen en 1711 et morte à Chavanod, aimable bourgade de Haute-Savoie, en 1780. 

Coproduction, britannico-sud-africaine, le Sang des Vikings – dont le titre original est, sans surprise, Beauty and the Beast – est l’œuvre du réalisateur sud-africain David Lister, à l’époque, déjà auteur d’une dizaine de longs métrages, et presque autant de productions télévisuelles. 

 Dans le film que vous allez voir, « la Belle » c’est Freya, la fille d’un roi capturé par un guerrier invulnérable et monstrueux : « la Bête ». Peut-être reconnaîtrez-vous dans le rôle de cette fière viking que l’amour filial va pousser au sacrifice ultime, la comédienne anglaise Jane March, la jeune héroïne de l’Amant, le film que Jean-Jacques Annaud avait réalisé une douzaine d’années plus tôt. On le sait, le Viking est fier, il est aussi relativement brutal, voilà pourquoi le Sang des Vikings est interdit aux moins de 10 ans. 

Obsédé par son sujet, David Lister, le réalisateur du film que vous venez de voir, en tourna, six ans plus tard, une autre adaptation toujours intitulée, en version originale, Beauty and the Beast et, également, sortie directement en vidéo, mais que le traducteur français, cette fois, rebaptisa, assez logiquement : la Belle et la Bête. Il faut dire que, depuis 1899 et l’adaptation qu’en avait produite, à l’époque, Charles Pathé, jusqu’à cette version viking, en passant par Jean Cocteau, Walt Disney, voire King Kong, le conte de Madame Leprince de Beaumont n’a cessé d’inspirer des cinéastes – eux-mêmes plus ou moins inspirés ! –, donnant l’occasion à quelques comédiens célèbres d’endosser le repoussant déguisement de la pas si méchante « Bête » que ça. 

Bien sûr, il y eut en 1946, devant la caméra de Jean Cocteau assisté de René Clément, Jean Marais qui, chaque matin, poil par poil, ou presque, passait cinq heures sous les doigts du maquilleur d’origine russe Hagop Arakelian, mais il y eut, aussi, Charlton Heston en 1958 et George C. Scott en 1976, l’un et l’autre devenus « la Bête » sur le petit écran. En France, en 2014, ce fut au tour de Vincent Cassel de jouer « la Bête », face à « la Belle » Léa Seydoux, dans la Belle et la Bête de Christophe Gans. Dans le Sang des Vikings, c’est le comédien sud-africain David Dukas (35 ans) qui hérita du rôle. Il avait fait ses débuts au théâtre, avant d’apparaître dans Egoli : Place of Gold, feuilleton télévisé sud-africain de 4.706 épisodes ! 

Dans le rôle de « la Belle » qui, contrairement au conte originel, meurt pour sauver « la bête », on retrouve Jane March qui, depuis l’Amant ainsi que son triple rôle dans le sulfureux Color of Night, en 1994 aux côtés de Bruce Willis, s’était fait un peu oublier dans des productions qui en firent tout autant, telles que Never Ever, malgré la présence de Sandrine Bonnaire et de Jean Rochefort ; Tarzan et la cité perdue, elle était Jane face à Casper Van Dien l’homme-singe, ou encore Jeu d’espionne, où, espionne sud-coréenne, elle tombait amoureuse du fils d’un militaire ennemi. Dans le Sang des Vikings, cette fois, elle a pour fiancé autoproclamé, le pleutre Sven, incarné par l’Américain William Gregory Lee, que les abonnés à une chaîne de télévision américaine très spécialisée avaient découvert l’année précédente dans le rôle d’un mort-vivant, héros de la série fantastique, et totalement gay friendly : Dante’s Cove

 
le contexte
A voir également
Affiche du film L amant (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Le Hobbit : un voyage inattendu

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La Belle et la Bête (VERSION RESTAURÉE)

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Blanche-Neige et le chasseur

à partir de

2.99
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film ALIBI.COM

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LOVING

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CINQUANTE NUANCES PLUS SOMBRES

à partir de

4.99
 
Affiche du film ARSENAL

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Pulp Fiction

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Quelques messieurs trop tranquilles

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés