Bande Annonce de LE SEPTIÈME JURÉ (VERSION RESTAURÉE)Découvrez la bande Annonce de LE SEPTIÈME JURÉ (VERSION RESTAURÉE) sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/6894/fond/6894_w_500.jpg
Georges Lautner
Bernard BlierDanièle DelormeFrancis BlancheFrançoise GiretMaurice BiraudAnne DoatHenri CrémieuxRené TramoniRobert DalbanYves BarsacqCamille GuériniCharles LavialleMadeleine Geoffroy

LE SEPTIÈME JURÉ (VERSION RESTAURÉE)

101 mn

Note de SensCritique :

7.7 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Georges Lautner.

Casting : Bernard Blier, Danièle Delorme, Francis Blanche, Françoise Giret, Maurice Biraud, Anne Doat, Henri Crémieux, René Tramoni, Robert Dalban, Yves Barsacq, Camille Guérini, Charles Lavialle. Madeleine Geoffroy

Synopsis : Lors d'une partie de pêche, un honorable bourgeois de province, pharmacien de son état, tue une jeune femme qui refusait ses avances. Mais c'est le fiancé de la belle qui est incriminé. Le pharmacien est choisi pour faire partie du jury d'assises qui va juger le jeune homme. Notre homme fait tout pour échapper à cette situation cornélienne, mais rien n'y fait. Il met alors toute son énergie pour poser lors du procès des questions qui mettent en lumière les failles de l'enquête. Un non-lieu est prononcé. Mais ce n'est pas assez pour le notable, taraudé par le remords...

Scénario : Jacques Robert.
Musique : Antonio Vivaldi, Jean Yatove.
Pays : France
Tags : Drame, En chiffre, Editions Originales, Patrimoine français remasterisé, Films de procès, Policier / Suspense.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
C’est au dernier trimestre de 1961 que Georges Lautner a réuni son équipe pour tourner ce 7ème Juré dans le Jura. Nous sommes deux ans avant Les Tontons flingueurs, et le cinéaste n’est pas encore le roi de la parodie policière. Pourtant cette histoire d’un meurtrier qui se retrouve juré d’assises au procès de celui qui est accusé à sa place prêtait à toutes les fantaisies. Mais Lautner a préféré nous livrer un drame dostoïevskien, où la voix intérieure de Blier soliloque sur la noirceur du monde.

Le 7ème Juré, c’est le choc entre deux univers. Celui de cette bourgeoisie de province d’après-guerre, assoupie, étriquée. Celui d’une jeunesse qui a envie de croquer la vie à belles dents, celle des transistors où l’on écoute les yéyés, celle des amours hors-mariage. Mais les auteurs ne prennent pas position, renvoyant la désinvolture des uns à l’hypocrisie des autres.
Le film appartient à toute une vague d’œuvres ayant le tribunal comme décor, dont les films d’André Cayatte sont le mètre-étalon. Mais celui-ci avait été avocat, et ses films sont autant de plaidoiries, apportant un peu de lumière au cœur de l’enfer des hommes. Ce n’est pas le cas de ce 7ème Juré dont la noirceur est définitive…

Le tournage n’a pas laissé que des bons souvenirs. Car il faisait un froid de canard. Quand on sait les températures habituelles à l’arrivée de l’hiver dans ce coin du Jura, on ne peut que redoubler d’empathie pour la pauvre Françoise Giret, condamnée au bikini… Souvenons-nous que Pontarlier, où la plupart des scènes ont été tournées, est proche de Mouthe, qui s’enorgueillit d’être la commune la plus froide de France et où Gérald Hustache-Mathieu a tourné son délicieux Poupoupidou.  Mais le tournage n’a pas laissé que de mauvais souvenirs, notamment à Bernard Blier, qui a rencontré à l’occasion sa future femme. Entre le comédien et le Jura, la séduction fut réciproque : le théâtre de Pontarlier porte aujourd’hui le nom de Bernard Blier.
Il faut dire que le film n’existerait pas sans le comédien, qui a par ailleurs apporté le sujet à Lautner, pensant avec raison que le rôle lui irait comme un gant. Il a par la même occasion apporté à l’équipe son second assistant, un certain Bertrand Blier, son fiston, qui comme chacun sait fera par la suite une belle carrière… Blier est formidable, comme toujours. Dans un rôle casse-gueule qui plus est, à l’opposé de ces bons gars, chauffeur de taxi (Sans laisser d’adresse) ou instit (L’Ecole buissonnière) qu’il incarnait volontiers jusque-là. Le 7ème Juré est pour lui un tournant : les années 50 avaient été fructueuses, les années 60 seront majestueuses.
La réussite du 7ème Juré est le fruit du talent de Georges Lautner, qui le tiendra longtemps comme son meilleur film, voyant d’un mauvais œil le remake qu’Edouard Niermans fera pour la télévision, avec Jean-Pierre Darroussin en lieu et place de Blier. Mais le film doit également beaucoup à son scénariste, Pierre Laroche, un vieux de la vieille, ami de Prévert, qui livre pour l’occasion comme son testament. Une charge contre l’état du monde, que ce polémiste pointilleux, chroniqueur au Canard enchaîné, juge déplorable. Après Laroche, Lautner changera son fusil d’épaule et se travaillera avec Michel Audiard. Mais cela est une autre histoire.


Une petite ville sans histoire

Le Septième juré est encore à classer parmi les débuts de Lautner qui le tourne entre deux Monocles, deux ans avant Les Tontons Flingueurs. Si on reconnait déjà le goût du réalisateur pour les vieilles trognes débitant des répliques assaisonnées et un sens du cadrage ...

Lire la suite
8
Torpenn

Justice factice et paix sociale

Quel drôle d'effet que de se lancer dans ce Lautner, réalisé une année avant le film pour lequel il est aujourd'hui célèbre (Les Tontons flingueurs), en y attendant une comédie gentillette et gouailleuse mais en se prenant en retour une petite claque dans la gueule. Claque ...

Lire la suite
8
Morrinson

Lautner fait son Chabrol

Un meurtre fait apparaître l'hypocrisie méprisable de la bourgeoisie d'une petite ville de province. Pour éviter de fouiller parmi eux, tous s'acharnent sur le mouton noir, un jouisseur, séducteur et marginal. C'est même pour chacun l'occasion d'en tirer profit, pour sa notoriété, ...

Lire la suite
8
-Marc-
le contexte
A voir également
Affiche du film LE CRI DU CORMORAN LE SOIR AU-DESSUS DES JONQUES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE GRAND BLOND AVEC UNE CHAUSSURE NOIRE

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LES BARBOUZES

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film LE VERDICT
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés