Bande Annonce de LE SEXE FOUDécouvrez la bande Annonce de LE SEXE FOU sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/5723/fond/5723_w_500.jpg
Dino Risi
Giancarlo GianniniLaura AntonelliAlberto LionelloCarla ManciniDuilio Del PretePaola BarboniLino PuglisiLorenzo PianiPatrizia Mauro

LE SEXE FOU

110 mn

Note de SensCritique :

6.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Dino Risi.

Casting : Giancarlo Giannini, Laura Antonelli, Alberto Lionello, Carla Mancini, Duilio Del Prete, Paola Barboni, Lino Puglisi, Lorenzo Piani. Patrizia Mauro

Synopsis : Gros plan sur la vie sexuelle d’Italiens et d’Italiennes, au début des années 1970. Du valet de chambre attiré par sa maîtresse, à l’invité séduit par l’épouse de l’industriel qui l’a invité, en passant par l’avocat gérontophile, le jeune marié adepte des transports publics, l’Italien donneur de sperme au Danemark, l’Italien tombant amoureux d’un travesti qui s’avère être son frère...

Scénario : Dino Risi, Ruggero Macari.
Musique : Armando Trovajoli.
Pays : Italie
Tags : Érotique, Nunsploitation, Interdits aux moins de 16 ans, PLANÈTE SEXY 5, PLANÈTE SEXY, De belles plantes, Comédie à l'italienne : commedia all'italiana, Proposer la botte Tome 2, En petits morceaux, Films à sketches.

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
voir ce film

En 1973, quatre ans après avoir réalisé Une poule, un train et quelques monstres, film à sketches conçu pour dédramatiser la sexualité sous toutes ses formes, le cinéaste italien Dino Risi (56 ans) décida d’en tourner la suite. Ainsi, avec Sexe fou, l’auteur du Fanfaron va, très librement et toujours sur le ton de la comédie, compléter son insolite galerie de portraits.

Alors que Nino Manfredi était la vedette du premier volet, c’est à Giancarlo Giannini que Risi confie le rôle principal de chacun des neuf récits composant le second. A l’époque, on l’avait déjà vu dans Drame de la jalousie d’Ettore Scola et dans le Professeur de Valerio Zurlini, aux côtés d’Alain Delon. Trente-trois ans plus tard, en 2006, face à Daniel Craig, Giancarlo Giannini sera le complice du Chiffre dans Casino Royale de Martin Campbell.

Face à lui, dans huit sketches sur neuf (thème de l’homosexualité oblige !), tous les Italiens retrouvèrent Laura Antonelli qui, neuf mois plus tôt, grâce à l’énorme succès public de Malicia de Salvatore Samperi, était devenue le nouveau sex-symbol transalpin.

« Plus on permet la libre circulation des arguments sur la sexualité, plus on fait œuvre socialement utile. » C’est ainsi que Dino Risi expliquait dans un numéro de la revue Positif, les raisons qui l’avaient amené à se préoccuper de la sexualité de ses contemporains. Dans un autre entretien, accordé à Simon Mizrahi et paru dans le dossier de presse de Sexe fou, il expliquait, également, qu’il avait voulu faire un film sérieux et que s’il faisait rire, c’était que « hélas, déplorait-il, le sexe est souvent l’objet de quolibets, de railleries, de plaisanteries douteuses, alors que c’est l’une des choses les plus graves de notre vie ».

Sexe fou eut un grand succès en Italie et sortit en France (accompagné d’une stricte interdiction aux moins de 16 ans) quatre mois plus tard, le 8 mai 1974, alors qu’Amarcord de Fellini faisait l’ouverture du 27e Festival de Cannes. Après une semaine d’exploitation, Sexe fou et Amarcord arrivèrent, respectivement, à la 8e et à la 6e place du box office parisien, avec à peine 13.000 entrées d’écart. Si le « Je me souviens » de Fellini profita de son exposition cannoise pour rester en lice et améliorer son score, le titre et le thème du film de Risi, malgré la libération des mœurs observée en ces années post-soixante-huitardes, constitua sans doute un frein à sa promotion, en tout cas sur les ondes du service public. A peine, Pierre Tchernia en présenta-t-il un bien chaste extrait, expliquant, patelin et sans davantage de précisions, qu’il s’agissait d’« une série de sketchs consacrés... aux problèmes de notre monde » !

Compagne de Jean-Paul Belmondo depuis 1972 – le tournage de Docteur Popaul de Claude Chabrol – jusqu’en 79, Laura Antonelli poursuivra sa carrière après Sexe fou, jusqu’à accepter de tourner, en 1991, Malizia 2000, la suite du film qui l’avait rendue célèbre 18 ans plus tôt. Ce sera le début de la fin. Après une sombre affaire de trafic de drogue, elle apparaîtra à la une de tous les journaux italiens, bouffie, défigurée, méconnaissable, accusant le chirurgien et les producteurs de Malizia 2000 de l’avoir obligée à suivre un mauvais traitement afin d’effacer quelques rides jugées disgracieuses. L’affaire durera treize ans, précipitant la comédienne dans une profonde dépression, prélude à une grande crise mystique. Vivant recluse dans un village à l’ouest de Rome, elle a définitivement tourné le dos au cinéma et a bien du mal à assumer son ancien rôle de sex-symbol. Par l’intermédiaire du site internet d’une communauté religieuse locale, elle passe ses journées à répondre aux nombreux messages de ses (toujours) très nombreux admirateurs.

Sexe fou (Sessomatto) est un film à sketches sexy italien réalisé par Dino Risi, coécrit par Ruggero Maccari qui se compose de neuf sketchs plus ou moins réussi ou la belle et troublante Laura Antonelli joue sept roles aux cotés de Giancarlo Giannini (dans huit roles... dont ...

Lire la suite
8
Eric31
le contexte
A voir également
Affiche du film LES MARIÉS DE L AN DEUX

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film FRENCH LOVE
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film ZACK ET MIRI FONT UN PORNO

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film BEL AMI, L EMPRISE DES CARESSES
Inclus danspassillimite
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés