LE TATOUÉ

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Parce que c'est la rencontre au sommet de leur popularité des deux stars: Gabin et de Funès.
Comédie - 1968 - France - 86 MIN - VF - HD - Tous publics
Un marchand d'art découvre sur le dos d'un ancien légionnaire un tatouage réalisé par Modigliani. Il vend alors la peau de l'homme avant d'avoir son accord. Evidemment, le tatoué n'entend pas se débarasser de son chef d'oeuvre même pour une fortune. C'est le début de péripéties rocambolesques autour d'une toile vivante et de commerçants sans scrupules...
6.2 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Denis Parent
Denis Parent
CHRONIQUEUR

Un noble déchu avec un Modigliani tatoué dans le dos, un marchand d’art avide qui veut lui faire la peau, tel est le projet du « Tatoué » un film de Denys de la Patellière en 1968.

Le tatoué c’est Gabin, 64 ans et le rouge aux joues, l’affairiste c’est de Funès 54 ans, patelin comme toujours. Dix ans les sépare mais surtout une écrasante filmographie pour l’un, et un énorme succès populaire pour l’autre.

Ils s’étaient déjà rencontrés deux fois pour « la traversée de paris » et « le gentleman d’epsom » mais, à l’époque, Gabin était « Le président » et de Funès pas encore un « gendarme ». Depuis la roue avait tourné. C’est donc un match de poids lourds qui va se jouer…

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Même réal

Même casting

Pas si éloigné

Le contexte

Jean Gabin / Louis de Funès

Le tatouage le plus célèbre de l'histoire du cinéma est dans "la nuit du chasseur". Les mots "Love" et "Hate" tatoué sur les doigts des mains. Le combat du bien contre le mal, mais le tatoué cette fois est un prédateur, faux prédicateur, tartuffe et ogre de la fable. Un chef d'oeuvre.

Denys de La Patellière

Bien moins désinvolte une adaptation dramatique d'un des plus célèbre roman philosophique du 19e siècle, signée Oscar Wilde. La peau de Dorian Gray n'est pas tatouée mais elle ne vieillit plus, au contraire de celle de son portrait. Une belle variation sur l'être et son double.

LA TRAVERSÉE DE PARIS DE CLAUDE AUTANT-LARA (1956)

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS