Bande Annonce de LE TEMPS DES AMANTSDécouvrez la bande Annonce de LE TEMPS DES AMANTS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/971/fond/971_w_500.jpg
Vittorio de Sica
Faye DunawayMarcello MastroianniCaroline MortimerKarin EnghYvonne GilbertMirella Pamphili

LE TEMPS DES AMANTS

85 mn

Note de SensCritique :

/ 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Vittorio de Sica.

Casting : Faye Dunaway, Marcello Mastroianni, Caroline Mortimer, Karin Engh, Yvonne Gilbert. Mirella Pamphili

Synopsis : Un bel Italien rencontre une belle Américaine dans un aéroport new yorkais et l'invite à passer le revoir en Italie. Des années plus tard, la belle répond à l'invitation du beau. Ils deviennent amants au pied des Alpes, mais la belle cache un lourd secret... Un des derniers films d'un des maîtres du néoréalisme italien, Vittorio De Sica, réalisateur du Voleur de bicyclette.

Scénario : Cesare Zavattini, Tonino Guerra.
Musique : Lee Konitz, Manuel de Sica.
Pays : France | Italie
Tags : Drame, L'Italie après la guerre, Proposer la botte Tome 1, Virus et maladie, Festival Lumière, En couple, Avec un secret.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Quand une jeune femme, ressemblant étrangement à Faye Dunaway au plus beau de sa carrière, déambule dans un aéroport américain, les hommes qui la contemplent ont aussitôt envie de lui parler.

Quand l’un de ces hommes ressemble étrangement à Marcello Mastroianni, et l’invite, avec toute la distinction et l’enthousiasme dont il est capable, à le retrouver, quand elle le voudra, dans son Italie natale, il se peut que la belle conserve pendant des années sa carte de visite. Et ce, même si le bel inconnu porte le prénom contestable de Valerion.

Voici posées les prémisses d’un mélodrame comme on n’en fait plus, signé par l’un des plus grands noms du néoréalisme italien, j’ai nommé Vittorio De Sica, réalisateur quatre fois récompensé, entre 1946 et 1970, par l’académie des Oscars. Pour des films qui ont souvent marqué l’histoire et au premier rang desquels on peut citer : Le Voleur de bicyclette, Mariage à l’italienne, Hier, Aujourd’hui, Demain, L’Or de Naples, Umberto D., Miracle à Milan ou Le Jardin des Finzi-Contini.

C’est à un bel et bref voyage dans le luxe d’antan, celui des Alpes italiennes de la fin des années 60, qu’il nous convie ici. Pour une histoire d’amour, impossible comme il se doit, car la belle Américaine cache un lourd secret... Nous voilà partis pour la troisième collaboration entre De Sica et Mastroianni. Si le cœur vous en dit, après le film, nous reviendrons sur les deux autres.
Personnellement, j’ai une grande tendresse pour Faye Dunaway, surtout à cette aube des années 70, où sa beauté, un peu chinoise, un peu moqueuse, un peu boudeuse, mais toujours très ardente, n’a pas d’équivalent. C’est encore le début de sa carrière, et si ce Temps des amants de 68 n’en constitue pas forcément l’un des sommets, il s’inscrit dans une décennie prodigieuse, où la comédienne accumulera, de 67 à 76 : Bonnie and Clyde (avec Warren Beatty), L’Affaire Thomas Crown (avec Steve McQueen), L’Arrangement (avec Kirk Douglas), Little Big Man (avec Dustin Hoffman), Chinatown (avec Nicholson), Les Trois Jours du Condor (avec Redford) et enfin Network, avec William Holden. La quelque centaine d’autres films où elle figura, ou se défigura depuis, n’arrivant pas à l’ombre de la cheville de ces monuments. En tout cas, pour ce qui la concerne.

Pour Vittorio De Sica, c’est un peu l’inverse. Le Temps des amants se situe au crépuscule de sa carrière, et en dehors du Jardin des Finzi-Contini, qui remportera tout de même l’oscar du film étranger en 70, il ne tournera plus rien de notable, ni comme réalisateur, ni comme acteur. Car il ne faudrait pas oublier que le cinéaste napolitain fut d’abord comédien, et que depuis l’âge de 16 ans, jusqu’à sa mort en 1974, à l’âge de 72 ans, il tourna dans quelque 150 films. Il fut même nommé à l’Oscar du meilleur second rôle dans L’Adieu aux Armes de Charles Vidor, en 57. Mais ses plus grands succès, c’est derrière la caméra qu’il les a obtenus : tout d’abord avec Sciuscia, en 46, et surtout Le Voleur de bicyclette, en 48, deux films qui lui valurent l’oscar du meilleur film étranger avant même que le prix n’existât ! Une statuette qu’il remporta à nouveau en 63 pour Hier, Aujourd’hui, Demain et pour laquelle il en obtint une nouvelle nomination, en 64, pour Mariage à l’italienne. Ces deux derniers films partageant le même couple vedette : Marcello Mastroianni (voilà donc ses deux autres films) et Sophia Loren.

Sophia Loren dont on peut dire qu’elle fut son actrice fétiche puisqu’elle fut à l’affiche de 8 de ses 34 films (ou sketches). Parmi ceux-ci, en 1960, La Paysanne aux pieds nus (La Ciociara en vi), pour lequel elle obtint l’Oscar de la meilleur actrice et où elle partageait la vedette avec un jeune acteur français à couper le souffle : Jean-Paul Belmondo.
A voir également
Affiche du film JEANNE D ARC

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TOUR INFERNALE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LE JARDIN DES FINZI CONTINI

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VOLVER

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
En image
FilmoTV vous recommande
Affiche du film BASTILLE DAY

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film APPRENTICE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film IRREPROCHABLE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SUICIDE SQUAD

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film GENIUS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés