LE TERMINAL

Bientôt disponible
Parce que l'histoire s'inspire de celle d'un iranien réellement bloqué à l'aéroport de Roissy Charles de Gaulle dans les années 80
Aventure / Action - 2004 - Etats-Unis d'Amérique - 124 MIN - Tous publics

A sa descente d'avion à l'aéroport JFK, Viktor Navorski apprend que le gouvernement de son pays a été renversé.  Le nouveau pouvoir n'ayant encore été reconnu par personne, et les papiers de Viktor n'étant plus valides, celui-ci ne peut ni débarquer aux Etats-Unis, ni repartir dans son pays. Le directeur des douanes l'autorise à séjourner provisoirement dans l'espace international...

Réalisé par

6.6 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Gérard Delorme
Gérard Delorme
CHRONIQUEUR

Réalisé dans la foulée d'Attrape-moi si tu peux, Le terminal se situe dans la veine alerte et optimiste de Steven Spielberg. On peut même dire qu'à l'époque, c'est peut-être son film le plus léger depuis longtemps.

Inspiré de l'histoire vraie du réfugié iranien Mehran Karimi Nasseri, Le terminal suit Viktor Navorski, qui apprend à son arrivée aux États-Unis que son pays, un état fictif d'Europe de l'Est, n'existe plus à la suite d'un coup d'état. En attendant que la situation se clarifie, il ne peut ni retourner dans son pays, ni débarquer aux Etats-Unis. Il doit donc s'accommoder de l'aéroport, qui se révèle comme une sorte de ville parallèle dont il entreprend d'explorer l'immensité, et de connaître les occupants.

Entre le tragique et le comique de la situation, Spielberg a rapidement tendance à privilégier le second aspect. Tom Hanks en profite pour libérer ses penchants naturels à la comédie et incarne sans effort un personnage pittoresque et attachant.

Le contexte

Tom Hanks

12 heures dans la vie du personnel et des passagers d'un aéroport

Steven Spielberg

Le récit de la survie d'un randonneur immobilisé accidentellement dans un canyon.

FORREST GUMP

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS