LE TUEUR DE BOSTON

Bientôt disponible
Pour l'interprétation de Victor Buono, physique ingrat, mère castratrice, ambiance lourdement chargée sexuellement!
Policier / Suspense - 1965 - Etats-Unis - 89 MIN - interdit aux moins de 12 ans
Victime d'une mère abusive et d'une obésité assez peu commune, Léo Kroll, un jeune biologiste étrangle, pour se défouler, des jeunes femmes. Mais Léo tombe amoureux d'une jeune vendeuse. Celle-ci le repousse, il va tout tenter pour l'étrangler...

Réalisé par

6.9 / 10
1MNavant
Sylvain Angiboust
Sylvain Angiboust
CHRONIQUEUR
Quatre ans après le célèbre "Psychose" de Hitchcock, cette histoire de serial killer est un des premiers spécimens d'une abondante postérité. On peut noter que le personnage de Léo ressemble, moralement et physiquement, à celui de Norman Bates tel que l'avait décrit Robert Bloch dans le roman dont Hitchcock s'est inspiré. La création étonnante de Victor Buono a beaucoup fait pour la réputation de cet acteur peu commun. L'intrigue s'inspire d'un célèbre fait divers. Le 14 juin 1962, une vieille dame est retrouvée morte étranglée dans son appartement. C'est la première des treize victimes de celui qui va devenir"l'étrangleur de Boston". Celui ci, en fait un plombier anonyme et père de famille, Albert De Salvo, est arrêté en janvier 1964. Outre le film de Burt Topper, il donnera naissance à un livre à succès ainsi qu'à un autre film, plus fidèle au fait divers, "l'Etrangleur de Boston", de Richard Fleischer avec Tony Curtis et Henry Fonda.
Contexte

Palme d'Or à Cannes, le film raconte l'histoire de Marty, un homme lui aussi laid et solitaire. Mais au moins, lui, il ne tue personne.

Burt Topper

Joseph Losey transpose aux États-Unis le fameux M de Fritz Lang et dresse un saisissant portait de tueur en série.

CHUT, CHUT, CHÈRE CHARLOTTE

Vous aimerez peut-être dans le Pass Illimité