LES 5 000 DOIGTS DU DOCTEUR T

Bientôt disponible
Parce qu'on y découvre 150 enfants y jouer du piano ensemble, vous verrez pourquoi
Jeunesse - 1999 - Etats-Unis - 88 MIN - Tous publics

Le petit Bart Collins déteste le piano. Mais sa mère exige qu’il apprenne à jouer de cet instrument sous la houlette d’un professeur tyrannique : M. Terwilliker. Bart cherche en vain de l’aide auprès du plombier, avant de s’endormir sur son clavier. Dans son rêve, il se retrouve dans un drôle de château où Terwilliker est devenu l’horrible docteur T, obsédé par un projet...

Réalisé par

6.8 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Philippe Rouyer
Philippe Rouyer
CHRONIQUEUR

Boudé par le grand public à sa sortie en 1953, mais apprécié des cinéphiles curieux, Les 5000 doigts du docteur T est une sorte d’OVNI dans la production hollywoodienne classique. Comme Le Magicien d’Oz, il ose mélanger l’onirisme du conte et l’exubérance de la comédie musicale matinée d’un solide sens de l’humour. Mais il se montre beaucoup plus audacieux dans sa volonté de bousculer les genres et de parodier leur imagerie en une sorte de folie kitsch revendiquée.

À l’origine de cette entreprise extravagante, il y a une histoire du docteur Seuss, pseudonyme de Theodore Geisel, psychologue, humoriste et auteur de livres pour enfants, dont d’autres récits devaient par la suite inspirer les films sur Le Grinch et le dessin animé Horton. Crédité comme coscénariste, Seuss a veillé à ce qu’Allan Scott, chargé par la production d’adapter son histoire, en garde l’esprit. Scénariste de nombreuses comédies musicales pour le tandem Fred Astaire/Ginger Rogers, Allan Scott s’est appuyé sur sa solide expérience du genre pour en décaler l’imagerie.

De son côté, Seuss a supervisé la conception des décors et des costumes du film. Et il a aussi écrit les paroles des chansons à partir des musiques de Friedrich Hollander. Compositeur berlinois remarqué grâce à ses chansons pour Marlene Dietrich dans L’Ange bleu de Josef von Sternberg en 1930, Hollander a trouvé refuge à Hollywood après avoir fui l’Allemagne nazie. C’est ainsi qu’il a écrit la musique de plus d’une centaine de films américains parmi lesquels Berlin Express de Jacques Tourneur et de nombreuses comédies d’Ernst Lubitsch dont La Huitième Femme de Barbe bleue.
Le contexte

Un autre film adapté d'une histoire du Docteur Seuss

Roy Rowland

Un autre conte musical où le protagoniste rêve d'un monde qui transpose les problèmes de sa vraie vie

RIVIÈRE SANS RETOUR

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS