Bande Annonce de LES ADOPTÉSDécouvrez la bande Annonce de LES ADOPTÉS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/3151/fond/3151_w_500.jpg
Mélanie Laurent
Clémentine CélariéDenis MénochetMarie DenarnaudMélanie LaurentAndrey LamyMorgan PerezNicolas MedadThéodore Maquet-Foucher

LES ADOPTÉS

95 mn

Note de SensCritique :

6.5 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Mélanie Laurent.

Casting : Clémentine Célarié, Denis Ménochet, Marie Denarnaud, Mélanie Laurent, Andrey Lamy, Morgan Perez, Nicolas Medad. Théodore Maquet-Foucher

Synopsis : Lisa et Marie n’ont pas beaucoup de chance avec les hommes. La première est mère célibataire alors que la seconde peine à trouver un compagnon. Mais les deux sœurs s’entendent à merveille. Elles ont su trouver un équilibre personnel qui est bousculé quand Marie rencontre un homme, Alex, avec lequel elle file le parfait amour. Mais un accident vient tout remettre en question. Il faut du temps à ceux qui restent pour apprivoiser le malheur…

Scénario : Chris Deslandes, Mélanie Laurent, Morgan Perez.
Pays : France
Tags : Drame, Les débuts de …, Virus et maladie, Fortes femmes, Des familles en crise.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film

Les Adoptés est un film de femmes. Non seulement parce que la réalisatrice, Mélanie Laurent, en est une, mais aussi et surtout parce que nous sommes invités à entrer dans une famille dont semblent exclus les éléments masculins, du moins dans un premier temps. La mère, Millie, noie dans l’alcool et une bonne humeur de façade une solitude que la vie a patiemment creusée. Sa fille aînée, Lisa, interprétée par Mélanie Laurent, a sans doute rencontré un homme, puisqu’elle est mère d’un petit garçon. Mais visiblement celui-là a disparu du paysage. Reste la sœur cadette, Marie, qui doute de pouvoir plaire un jour. Jusqu’à ce qu’elle rencontre quelqu’un… Une rencontre qui va d’abord déstabiliser toute la famille, qui avait fini par s’habituer à l’absence des hommes… Avant qu’un événement inattendu vienne rebattre les cartes. Mais nous n’en dirons pas plus, ce serait criminel…

C’est peu dire que Mélanie Laurent a réussi son examen de passage avec ce premier long métrage gorgé de sensibilité. Ce n’est évidemment pas la première fois, ni la dernière, soyons-en certains, qu’un comédien ou une comédienne décide de passer derrière la caméra. Et ce n’est ni la première ni la dernière fois  que le comédien ou la comédienne choisit également de rester devant la caméra, quitte à devoir se démultiplier. Mélanie Laurent dit qu’elle n’avait pas prévu de jouer et que la décision d’incarner Lisa ne s’est imposée que progressivement. Nous lui en donnons acte d’autant plus volontiers que le personnage est défendu avec vigueur, mais que la réalisatrice ne tire jamais la couverture à elle au détriment des autres personnages, au contraire. D’autant plus volontiers que les choix de mise en scène sont incontestablement soupesés de longue date, à commencer par un vrai travail sur la profondeur de champ. Sans que ce soit une constante, il n’est pas rare de trouver comme ici quelques coquetteries formelles dans les films tournés par des comédiens. Comme s’ils voulaient répondre par avance à l’accusation d’avoir privilégié le jeu sur la mise en scène. Et puisque l’on parle de jeu, saluons la performance de Marie Denarnaud et Bruno Ménochet. Nous les avions vus et parfois revus dans quelques films, nous les avions remarqués sans nécessairement se souvenir de leur nom. Après Les Adoptés c’est une lacune qui sera de toute évidence réparée.

Mélanie Laurent est quand même un peu agaçante. Elle est jolie comme un cœur, bonne comédienne, elle aligne une filmo dont beaucoup doivent être jaloux, elle chante. Et maintenant elle met en scène, avec talent qui plus est. Le film nous touche d’autant plus que la comédienne a visiblement placé la barre assez haute. Sans vouloir montrer qui que ce soit du doigt, il n’est pas difficile d’établir une  liste de comédiens passés derrière la caméra pour des questions d’ego et qui n’ont aucune intention de persévérer. Ce n’est visiblement pas le cas de Mélanie, qui s’est manifestement donné corps et cœur à toutes les étapes de la fabrication du film. Elle aurait pu par exemple choisir un sujet plus aimable, moins douloureux, elle aurait pu également se réserver la part belle. Mais Les Adoptés est manifestement un travail d’équipe, et c’est tant mieux. La comédienne admet d’ailleurs avoir écrit plusieurs scénarios de long métrage qui n’ont pas abouti avant de porter celui des Adoptés jusqu’au bout, des scénarios, admet-elle plus autobiographiques, à la limite de la thérapie. Les Adoptés doit correspondre à des peurs plus lointaines, mieux enfouies, puisque rien dans la situation de départ ne correspond à ce que Mélanie vit à la ville. Mais sans doute la qualité des sentiments, des émotions, est-elle raccord…

Si Les Adoptés est le premier long métrage de Mélanie Laurent, ce n’est pas son premier film. Elle a en effet signé deux courts avant de se lancer dans l’aventure, deux courts qui ne sont pas passés inaperçus. Le premier, De moins en moins, a été sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes. Et le second, A ses pieds, fait partie d’un ensemble de courts érotiques réalisés par des femmes, les relations sexuelles n’étant pas simulées. Mélanie n’a pas froid aux yeux. Enfin, elle ne joue pas dans son film non plus… Ce qui n’ôte rien à la qualité de sa filmo. C’est avec Je vais bien ne t’en fais pas, le film de Philippe Lioret, où c’est l’absence d’un frère qui la mettait sans dessus dessous, qu’elle a littéralement explosé. On s’est alors souvenu qu’elle était déjà vibrante dans Un pont entre deux rives, un hommage à Truffaut signé par Gérard Depardieu,  Embrassez qui vous voudrez ou De battre mon cœur s’est arrêté. Elle enchaînera avec Indigènes, Paris, Le Concert, La Rafle, etc., sans oublier un thriller qui reste méconnu, mais dont on ne peut que conseiller la vision, La Chambre des morts. Sans oublier bien sûr Inglourious basterds, la fantaisie historique de Quentin Tarantino, qui lui a ouvert les portes du cinéma américain… Mélanie Laurent s’est nourrie des autres. Elle admet d’ailleurs avoir été influencé par des films aussi divers que Morse, de Thomas Alfredson pour son climat, son atmosphère, Punch Drunk love, de Paul Thomas Anderson pour l’audace de ses cadrages et son travail sur la bande sonore, ou encore Garden State, de Zach Braff pour sa poésie. Comme quoi, Mélanie est aussi une cinéphile attentive. Elle est vraiment agaçante…

Du potentiel, persévérez.

Mélanie Laurent nous offre un long métrage en tant que réalisatrice qui, bien que bourrés de petits défauts, n’en a pas moins un charme particulier et personnel. Comme souvent pour un premier exercice, elle s’est attelée à une histoire pleine d’émotions avec pour ...

Lire la suite
7
Before-Sunrise

Adoption en avant-première

Mélanie Laurent n'a pas la côte en ce moment dans mon palmarès cinéma, peut-être parce que je n'aime pas que les américains nous enlève nos bonnes actrices. Certes, mais bon, quand j'ai la possibilité d'assister à une vraie avant-première en présence de ladite demoiselle, ...

Lire la suite
8
PastequeMan

Alors oui, c'est de Mélanie Laurent, AVEC Mélanie Laurent, oui c'est un environnement bobo, non une personne lambda ne pourrait pas se payer les apparts parfaits des protagonistes. Sauf que sans tomber dans le Pathos, Mélanie Laurent a réussi à sortir un truc vraiment touchant ...

Lire la suite
7
Ponyo
le contexte
A voir également
Affiche du film INGLOURIOUS BASTERDS

à partir de

2.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film SAFE

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film CONTAGIOUS
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés