Bande Annonce de Les aventures de Robin des BoisDécouvrez la bande Annonce de Les aventures de Robin des Bois sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/730/fond/730_w_500.jpg
William Keighley
Basil RathboneClaude RainsErrol FlynnOlivia de HavillandAlan HaleEugene PalletteHerbert MundinIan HunterLeonard WilleyMelville CooperPatric KnowlesUna O'Connor

Les aventures de Robin des Bois

102 mn

Note de SensCritique :

7.3 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : William Keighley, Michael Curtiz.

Casting : Basil Rathbone, Claude Rains, Errol Flynn, Olivia de Havilland, Alan Hale, Eugene Pallette, Herbert Mundin, Ian Hunter, Leonard Willey, Melville Cooper, Patric Knowles. Una O'Connor

Synopsis : Alors que Richard Coeur-de-Lion est retenu prisonnier après une croisade malencontreuse, son frère Jean cherche à s'emparer du trône d'Angleterre, soutenu par le duc de Gisbourne et le sheriff de Nottingham. Heureusement, dans la forêt de Sherwood, Robin des bois, aidé de frère Tuck, Willy l'Ecarlate et Petit Jean, organise la résistance des loyaux Saxons. Son plan: voler les riches pour donner aux pauvres.

Scénario : Norman Reilly Raine, Seton Miller.
Musique : Erich Wolfgang Korngold.
Pays : Etats-Unis
Tags : Film médiéval.

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
voir ce film
Nous avons affaire ici à une sorte de "Maréchal d’Empire" du cinéma mondial, régulièrement classé parmi les 100 films qui ont le plus marqué le cinéma.

Un film daté certes, et même daté de 1938, mais toujours saisissant de rythme et d’efficacité, éclatant de vert, de rouge et de lumière (le procédé Technicolor était alors tout neuf), avec des costumes incroyables et un casting affolant pour tous ceux qui ont conservé leur âme de cinéphile : Errol Flynn en tête, plein de la vigueur de sa Tasmanie natale — il faut quand même réussir à les porter ces shorts verts et ce chapeau à plume façon Peter Pan, mais aussi les méchants: le prince Claude Rains, le duc Basil Rathbone et le sheriff Melville Cooper ; et bien sûr, en belle Marianne, Olivia de Havilland.

Le résultat est un des films les plus connus de l’histoire. Même le cheval monté par Olivia de Havilland, Trigger, deviendra une star !
En matière de petit homme vert, Robin des bois, c’est pas de la gnognotte.
Cela fait environ 7 siècles que ce personnage hante nos imaginaires, depuis les chansons de geste, jusqu’à Dumas, en passant par l’Ivanhoé de Walter Scott.

Il serait sans doute illusoire de vouloir faire le compte de ses incarnations au cinéma ou à la télévision, dans toutes les langues et toutes les tenues, jusqu’aux plus légères, mais certaines restent davantage en mémoire.
En 1922, c’est Douglas Fairbanks, premier roi du film d’aventures, qui avait fait triompher le personnage dans le film, muet, le plus cher de l’époque. 16 ans plus tard, c’est donc la Warner qui s’y colle, avec l’idée de faire interpréter Robin par James Cagney. Une dispute plus tard, et c’est Errol Flynn, propulsé par le succès de Captain Blood et La Charge de la brigade légère, (2 films déjà réalisés par Michael Curtiz et déjà avec Olivia de Havilland) qui hérite du rôle, avec le succès que l’on sait. En tout, Flynn et Havilland se partageront la vedette de 8 films parmi lesquels La Charge fantastique (Walsh, 41), La Vie privée d’Elizabeth d’Angleterre (Curtiz, 39), mais pas Gentleman Jim en 42. Mais c’est elle qui, sur le tournage de Robin des bois, a fait remplacer le réalisateur William Keighley par Michael Curtiz.

Pour en revenir au personnage de Robin, et au rayon animation, on se souviendra du dessin animé Disney, sorti en 73, et du personnage de Monsieur Hood, dans Shrek, interprété avec un fort accent français par Vincent Cassel.
Les parodies furent nombreuses : de la fort courte série télé produite par Mel Brooks en 75, au Monty Python John Cleese dans Bandits, Bandits, de Terry Gilliam en 81. Est-ce ici qu’il faut ranger une intéressante version troisième age de Richard Lester, en 76, avec Sean Connery et Audrey Hepburn? La Rose et la Flèche, ça s’appelait.
En 91, ce fut au tour de Kevin Costner, alors au faîte de sa carrière, d’incarner le Prince des voleurs. Et en 2006, c’est la BBC qui a repris l’arc et le flambeau, avec Jonas Armstrong sous la capuche de Robin.

Les sentiers de la sédition.

Qu’est-ce qu’un blockbuster en 1938 ? C’est cela : un technicolor flamboyant où les costumes rouges et verts claquent à l’écran, où les couchers de soleil sont des tableaux et les biens précieux des riches nantis ont l’éclat du péché véniel, ou le vin coule ...

Lire la suite
9
Sergent Pepper

Bad Man & Robin

Robin des Bois version Curtiz, c'est un peu l'équivalent d'un top tier du jeu vidéo porté au cinéma. Un héros qui survole (littéralement) ses ennemis avec une facilité déconcertante. Errol y est sans doute pour beaucoup. Flynn, fleuron de la forêt, fine fleur du fleuret, ...

Lire la suite
8
Gothic

Climat de suspicion

Les habitués de SC le savent, il est de bon ton ici de dénoncer les sempiternelles incohérences inhérentes aux films récents, incohérences qui se transforment en absurdités délirantes si le genre flirte avec l'action ou l'aventure. Je profite de ces charmantes et délicieusement ...

Lire la suite
7
guyness
 
A voir également
Affiche du film Autant en emporte le vent

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film La double énigme

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film Casablanca

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film ROBIN DES BOIS, LA VÉRITABLE HISTOIRE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film LE ROI ARTHUR : LA LEGENDE D EXCALIBUR

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film PROBLEMOS

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film VIVE LA CRISE!

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film KIDNAP

à partir de

6.99
 
Affiche du film THE NIGHT WATCHMEN

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AURORE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés