Bande Annonce de LES BEAUX JOURSDécouvrez la bande Annonce de LES BEAUX JOURS sur FilmoTVhttp:////content.filmotv.fr/elts/programmes/4871/fond/4871_w_500.jpg
Marion Vernoux
Fanny ArdantFanny CottençonJean-François StéveninLaurent LaffitePatrick ChesnaisAlain CauchiCatherine LachensFédodor AtkineMarc ChapiteauMarie RivièreEmile CaenMarceline Loridan IvensOlivia Côte

LES BEAUX JOURS

90 mn

Note de SensCritique :

6.1 / 10
voir la bande annonce

Réalisateur : Marion Vernoux.

Casting : Fanny Ardant, Fanny Cottençon, Jean-François Stévenin, Laurent Laffite, Patrick Chesnais, Alain Cauchi, Catherine Lachens, Fédodor Atkine, Marc Chapiteau, Marie Rivière, Emile Caen, Marceline Loridan Ivens. Olivia Côte

Synopsis : Caroline, dentiste fraîchement retraitée, dispose désormais de beaucoup de temps devant elle. Alors que Philippe, son mari est encore en activité, leurs enfants ont offert à Caroline une invitation à découvrir Les Beaux jours, centre d’activité et de jeu pour les seniors. Caroline déteste d’emblée l’ambiance qui y règne. Mais elle a des problèmes avec son ordinateur et elle se dit que Julien, le sémillant professeur d’informatique, pourrait lui donner un coup de main. Ce qu’elle n’avait pas prévu, c’est de succomber au charme de Julien, qui a une vingtaine d’années de moins qu’elle.

Scénario : Fanny Chesnel, Marc Syrigas, Marion Vernoux.
Musique : Quentin Sirjacq.
Pays : France
Tags : Comédie, Finiront-ils le film ensemble ? Tome 1, Femmes mûres, En vieillissant.

à partir de

9.99
voir ce film

Les Beaux jours marque le retour au grand écran de la réalisatrice Marion Vernoux qui n’avait plus tourné pour le cinéma depuis neuf ans et sa comédie À boire, sorti en 2004. Auparavant, le projet avait été entre les mains d’Emmanuelle Bercot, la réalisatrice de Mes Chères études, qui voulait le filmer avec Catherine Deneuve, dans le rôle principal, avant de s’aviser qu’elle préférait écrire un scénario original pour la comédienne. Ce qu’elle a fait dans Elle s’en va, présenté au film romantique de Cabourg en juin 2013, en même temps que Les Beaux Jours.

Marion Vernoux a été séduite par le projet, en découvrant que ce n’était pas une histoire de cougar, mais tout simplement l’histoire d’amour d’une jeune retraitée et d’un homme qui aime les femmes, toutes les femmes. Pour écrire avec elle le scénario, Marion Vernoux a fait appel à Fanny Chesnel, l’auteur du roman Une jeune fille aux cheveux blancs dont le film est adapté et qui s’était beaucoup inspirée de sa propre mère pour son héroïne. Ensemble Vernoux et Chesnel ont repensé l’histoire d’amour. Elles ont veillé à équilibrer les personnages et ne pas sacrifier le personnage du mari, magnifiquement incarné par Patrick Chesnais.

Pour Julien, le séduisant professeur d’informatique, la réalisatrice a choisi Laurent Lafitte, de la Comédie française, non pas après l’avoir applaudi sur scène ou l’avoir apprécié dans Les Petits Mouchoirs ou un autre de ses films. C’est son chic anglais lors d’un sketch qu’il avait interprété au cours d’une soirée des Césars qui l’a décidée. Il n’avait jamais tourné avec Fanny Ardant, mais dès le premier jour, il a su qu’il saurait s’entendre avec sa partenaire. 

La grande idée des Beaux Jours est d’avoir fait appel à Fanny Ardant pour en tenir le rôle principal. Joueuse, la comédienne réputée pour sa classe et son élégance, avoue s’être beaucoup amusée à écorner son image pour incarner une jeune retraitée en goguette. Pour l’occasion, elle a aussi totalement changé son look, renonçant à ses beaux cheveux noirs pour se teindre en blonde. Avant le tournage, elle avait essayé les cheveux blancs comme l’héroïne du roman, mais cela lui donnait un côté trop guindé. Dans ses costumes aussi, Fanny Ardant s’est métamorphosée puisque, pour la première fois à l’écran, mais aussi dans la vie, elle a accepté de porter des jeans.

A ses côtés, d’autres vedettes du cinéma français se sont décidées à  jouer les autres figures hautes en couleurs de ce club de retraités. Côté féminin, Fanny Cottençon, grande séductrice des années 80 dans des films comme L’Etoile du Nord ou Femmes de personne. Mais aussi l’égérie d’Eric Rohmer Marie Rivière, qui donne ici la réplique à Feodor Atkine, tombeur de ces dames dans Pauline à la plage (1983). Jean-François Stévenin (Lune froide) a lui aussi tenu à participer à l’aventure, n’hésitant pas à se mettre complètement nu pour la dernière séquence du film, sur la plage.

C’est une fois encore dans le Nord de la France que Marion Vernoux a baladé ses caméras. « Ces longues jetées sur la Mer du Nord, je ne peux m’empêcher de les filmer », explique la réalisatrice qui a mis en valeur les paysages du Pas-de-Calais et et surtout la ville de Dunkerque, qu’elle trouve particulièrement cinématographique. « Je ne voulais pas enfermer les personnages dans un ville bourgeoise, ni trop identifiable. Il y avait là un côté no man’s land qui m’a beaucoup inspiré dès les repérages. » Pour la lumière de son film, la cinéaste a fait appel à Nicolas Gaurin, dont elle avait apprécié le travail dans les films de Sylvie Verheyde Stella et Confessions d’un enfant du siècle. Presque comme un effet de signature, elle a glissé dans la bande son de son film, une chanson de Christophe, « Les Mots bleus » qu’elle avait déjà fait entendre dans Rien à faire, en 1999

Tiens, attrape ma poudre aux yeux !

Mardi, avant d'être attaquée par ce fichu canard du bassin des Tuileries qui prenait mes petons pour du pain, je lisais assise au soleil, un soleil si brûlant que ma peau en frissonnait, le coeur léger et les pieds dans l'eau, ivre de liberté et béate du bonheur de flemmarder ...

Lire la suite
9
MrsChanita

Caroline est une "jeune retraitée" dentiste qui semble avoir de longs moments de détente devant elle. Après la perte de sa meilleure amie dont elle sent avoir une responsabilité, cette nouvelle vie ne s'avère pas aussi chatoyante. Elle "cohabite" avec son mari Philippe et ...

Lire la suite
8
Gérard Rocher

" On est restés indépendants, moi et Fanny Ardant "

Se plier à la règle qui voudrait qu'à la retraire on consacre du temps aux autres ou encore rentrer dans le moule d'un "club" (dont les membres la surprendront bien vite) au nom évocateur aussi bien pour le film que pour ce que le lieu abrite ? Caroline, la pétillante/habitée/amusée/sincère/parfaite ...

Lire la suite
7
eloch
le contexte
A voir également
Affiche du film 600 KILOS D OR PUR
Inclus danspassillimite
 
Affiche du film CAMPING À LA FERME

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film THE QUEEN

à partir de

2.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film UN P TIT GARS DE MENILMONTANT

à partir de

2.99
Inclus danspassillimite
 
FilmoTV vous recommande
Affiche du film COMME DES BETES

à partir de

4.99
 
Affiche du film THE WAVE

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film DANS L OMBRE DE TEDDY RINER

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film AMERICAN NIGHTMARE 3 : ELECTIONS

à partir de

4.99
 
Affiche du film INSAISISSABLES 2

à partir de

4.99
-50%
pour les abonnés
 
Affiche du film LA TORTUE ROUGE

à partir de

3.99
-50%
pour les abonnés