LES BONNES MANIERES

À partir de 2.99 € | -50% avec le Pass Illimité (sous conditions)
Fans des premiers dessins animés de Disney, les cinéastes s'inspirent de l'esthétique de ces films pour proposer un conte moderne sur des thèmes tels que le désir sexuel et la métamorphose du corps
Fantastique / Horreur - 2018 - Brésil|France - 130 MIN - VO - HD - Tous publics
Clara, une infirmière solitaire de São Paulo, est embauchée par Ana une jeune femme riche pour être la nourrice de l'enfant dont elle est enceinte. Clara se rend bientôt vompte que Ana a un comportement étrange les soirs de pleine lune : lors de crises de somnabulisme, elle a grand besoin de manger de la viande...
6.4 / 10
1 min avant1 min avant
2 min après2 min après
Les avis surSens Critique
Jacques Lévy
Jacques Lévy
CHRONIQUEUR

Les Bonnes manières n’est peut-être pas le film idéal à regarder pendant une grossesse. Tout commence sereinement par l’embauche de Clara une jeune infirmière appelée à devenir la nounou de l’enfant que porte Ana. En attendant la naissance, elle aide la future maman à s’organiser au quotidien.

La pleine lune déclenche cependant un comportement assez étrange chez Ana. Et qui dit pleine lune… dit loup-garou, ajouteront sans hésiter les amateurs de fantastique.  Les Bonnes manières n’est pourtant pas un film de genre classique. Son rythme, sa construction en deux parties - avant et après l’accouchement - révèlent une approche sensible bien particulière.

« Nous avons fait ce film pour aller vers toutes sortes d’émotions », revendiquent ses deux réalisateurs, les Brésiliens Marco Dutra et Juliana Rojas dont la première réalisation Trabalhar cansa avait été présentée dans la section Un certain regard à Cannes. Les Bonnes manières, pour sa part, a reçu plusieurs récompenses dont le Prix spécial du jury à Locarno en 2017 et le Prix du public à l’Etrange Festival.

FILMOTV VOUS RECOMMANDE

Pas si éloigné

Le contexte

Cida Moreira

Un autre film brésilien qui met en scène une nounou et montre l'importance de ces mères de substitution.

Marco Dutra

Un même thème : et si l'enfant à venir était un monstre ?

CELUI QUE NOUS LAISSERONS

VOUS AIMEREZ PEUT-ETRE DANS LE PASS